Mot-clé - actualité

Fil des billets

jeudi 23 novembre 2017

Black Friday

05sphereCodebarre-CW.jpg

Soldes.
Ni repris, ni échangé.
Tout doit disparaître.
Black Friday, Black Day.

© photo commons.wikimedia

INFO > sur BFM Business, ce jeudi dans "Les Décodeurs de l'Eco", entre 19h et 20h :

- Dans cette grande fête commerciale, il y a toujours des rabats-joie.

- Les écologistes qui prétendent que cette consommation frénétique détruit la planète.

- Ou alors, ils disent cela simplement pour attirer l'attention sur eux. Ils profitent ainsi de la publicité du Black Friday.

- Oui, et gratuitement !

dimanche 14 mai 2017

un petit coucou par la fenêtre

- Emmanuel vient de faire un petit coucou par la fenêtre au public. Alors, Jeanne, vous êtes contente ?

- Oh oui ! heureuse !! ça a été que du bonheur pour nous.


Capture_d_ecran_2017-05-14_a_10.20.55.png


mardi 9 mai 2017

Les 7 avantages pour E. M. d'accueillir M. Valls.

1 - M. Valls a déclaré ce matin : "le Parti Socialiste est mort". Or il ne veut pas rendre sa Carte d'adhérent. Donc c'est que M. Valls est mort aussi. En l'accueillant, E. M. opérera son premier miracle, une résurrection. Et ça, même de Gaulle n'y est pas arrivé avec les sénateurs. Emmanuel Macron pourra ainsi par la suite devenir Pape. Emmanuel I, ça fera encore bien bisquer Emmanuel Valls qui devra attendre longtemps pour devenir le n° II, si Dieu le veut !

2 - Cette résurrection de M. Valls parmi les Marcheurs en décevra beaucoup. Ils feront marche arrière. Or, un bon Chef des Armées assure toujours ses arrières.

3 - Beaucoup d'électeurs potentiels, qui envisageaient de voter pour un candidat E. M., se détourneront, dégoûtés par l'odeur de mort qui tournera encore autour de M. Valls et sa Carte. Cela évitera à E. M. d'avoir la majorité absolue et même relative à l'Assemblée Nationale. Le nouveau Président pourra cohabiter cool cool et laisser tous les ennuis aux autres en les critiquant à la télévision. En 2022, le Président sera encore plus populaire et il sera réélu dans un fauteuil tonton. Génération Macron.

4 - M. Valls râlera et fera pression pour devenir ministre. Il se plantera encore et fera bien rire la France bien souvent. Grâce à E. M., nous aurons bien des pintes de bon sang. Or bon sang ne peut mentir, et la vérité améliorera grandement les liens sociaux. Merci Président !


Capture_d_ecran_2017-04-02_a_21.18.25.png


5 - M. Valls, loyal envers sa nature de traître, trahira vite tout son entourage qui lui reste encore. Il sèmera rapidement la zizanie à E. M., à l'Assemblée Nationale où il fera aussi la guerre avec les morts-vivants du PS, et au Gouvernement. Tout le monde se tapera dessus comme dans un vrai village gaulois. Seul au-dessus de la mêlée dans le confort de la cohabitation, le Président pourra compter les coups et arbitrer de temps en temps arbitrairement pour faire perdre M. Valls, le faire devenir tout rouge explosif, et encore nous faire bien rire. Merci Président !

6 - Avoir un traître sous la main est toujours pratique pour faire peur aux enfants difficiles que leurs parents ne nourrissent pas suffisamment compte-tenu de la conjoncture économique difficile à résoudre à cause du traître et de la cohabitation. De temps en temps, tonton Président pourra aller sur le terrain pour les nourrir délicatement. Il sera ainsi encore plus aimé et plus saint.

7 - Pour ce surprenant accueil d'un traître qui l'avait déjà trahi auparavant, dans le gouvernement Hollande, plusieurs fois, Emmanuel Macron entrera dans l'histoire des bistrots comme y est entré, comme y est encore, la dissolution par le Président Chirac de sa majorité à l'Assemblée Nationale puisque le résultat sera fort semblable. Cool le coworking.


Capture_d_ecran_2017-04-02_a_21.18.25.png


mercredi 3 mai 2017

Comment votera un Nini intelligent qui me l'a dit ?

- Ni Le Pen, ni Macron ! Alors je vais voter contre Le Pen dimanche au deuxième tour. Puis je voterai contre Macron aux deux tours des législatives.
Car moins Le Pen aura de voix, moins elle aura de poids pour les législatives.
Car moins Macron aura de voix aux législatives, moins il pourra décider de tout tout seul, comme d'hab'.


Capture_d_ecran_2017-03-29_a_22.18.44.png


Capture_d_ecran_2017-03-29_a_22.15.01.png


INFOS >

Close depuis ce mardi 2 mai à 12H00, cette consultation a permis l’expression de 243128 insoumis.es et donne à voir des avis partagés :

– 87818 insoumis.es, soit 36,12%, pour un vote blanc ou nul ;

– 84682 insoumis.es, soit 34,83%, pour un vote Emmanuel Macron ;

– 70628 insoumis.es, soit 29,05%, en faveur d’une abstention.

©lic > https://lafranceinsoumise.fr/2017/05/02/resultats-de-consultation-second-tour-de-lelection-presidentielle/

mercredi 22 mars 2017

T'es pas candidat, vole ton chocolat !

La Justice, c'est simple comme simplet.

- Vous avez encore volé une moto, Momo ?

- Et alors, M. le Juge ? Je ne suis candidat à rien.

M. Cambadélis ne comprend pas pourquoi le ministre Bruno Le Roux a démissionné car il n'est "pas candidat à la présidentielle"... Cliquer là > http://lelab.europe1.fr/soupcons-de...

La parole est à la défense :


e_beart_2.jpg


- Devais-je laisser mes jeunes filles courir nues, faute d'argent, seulement parce que je suis député ?

dimanche 19 mars 2017

Manuel Valls

(sous-texte)

J'ai trahi la Gauche,

j'ai trahi Hollande,

je trahis le Parti socialiste,

je trahis Hamon,

mais rassurez-vous,

je trahirai Macron aussi.

Comme disait Talleyrand,

l'important,

c'est d'être fidèle à soi-même.

Adam___Eve__Lucas_Cranach_l__Ancien.jpg


© Lucas Cranach l'Ancien, Adam & Eve.

mardi 14 mars 2017

Urgent. Nous aimerions que P. Cazeneuve se présente aux présidentielles, maintenant.

Devant la nouvelle affaire Macron, énorme et gigantesque, aussi grave que l'affaire Fillon, oui, un nouveau coup de canon, affaire qui va effondrer ses partisans et sa campagne, avec le possible lâchage de François Bayrou,

devant le délabrement moral écoeurant de cette élection droitiste,

devant la guerre fratricide des gauches jusqu'au sein du Parti Socialiste,

devant la non qualification plus que probable de Benoît Hamon et de Jean-Luc Mélenchon

François Hollande, candidat désormais impossible, pourrait convaincre d'urgence Patrice Cazeneuve, populaire et honnête - espérons ! - d'entrer en lice pour rassembler tous les électeurs de bon sens, y compris de gauche.

Pourquoi les 3 petits chevaux souriants (jaune, vert ou noir) qui font la course en tête des sondages des vessies pour des lanternes sont-ils les plus corrompus ?

Mystère. Mais peu importe de trouver la réponse maintenant, l'urgence est de trouver une solution crédible avant ce vendredi 17 mars.

Donc nous aimerions, contre trois droites rétrogrades et vérolées jusqu'à la poche revolver, pour sauver peut-être la gauche et le centre humaniste, que Patrice Cazeneuve revienne sur sa décision de ne plus se présenter à une élection et entre dans cette campagne, maintenant, avant le 17 mars.

_Elisabetta_Miotti.jpg

© dessin d'Elisabetta Miotti

NB J'avoue n'avoir guère d'espoir non plus qu'il y aille, on objectera que cela ferait un troisième candidat à gauche, inutile puisqu'avec deux cela suffit pour perdre largement. Tenter chaque chance même la plus minuscule c'est au moins ne pas renoncer et, dans cette réelle épreuve, découvrir quelques autres résistants épars.

samedi 11 février 2017

J'ai pris mon fils comme assistant qui lui-même a pris ma fille comme assistante qui elle-même a pris sa mère comme assistante.

ADI, samedi, Paris 11:31

- Je voudrais m'excuser auprès des Française et des Français de m'être insuffisamment excusé et de n'avoir pas expliqué l'ensemble des faits de manière assez claire. C'était justifié puisque j'étais en face de journalistes très méchants, ce qui m'a bloqué, mais ce n'est plus justifiable, même si beaucoup de Françaises et de Français sont eux et elles - je tiens à la parité partout où c'est possible - même si beaucoup d'entre elles et eux aussi sont inhibés en milieu hostile. C'est pareil pour moi mais puisque je veux être président, je dois surmonter cela, ce qui ne m'est pas impossible grâce à mon entraînement de nerfs d'acier de pilote de course en Ferrari que l'on m'a prêtée, pour rien, je tiens à le dire tout de suite, pas un centime du contribuable n'a alimenté la machine, et j'ai pris cela sur mon temps de loisir, assez abondant avec M. Sarkozy, qui aimait tout faire lui-même, au point que, quelquefois, il m'empruntait mon téléphone pour se téléphoner à lui-même et finalement décider entre eux. Je tiens à dire maintenant toute la vérité même si elle apparaîtra sans doute un peu complexe à nombre de gens à cheval sur les principes avec un parapluie dans le cul (du cheval).

- Alors, que s'est-il vraiment passé ?

- Ce qui s'est vraiment passé, c'est que j'ai pris mon fils comme assistant qui lui-même a pris ma fille comme assistante qui elle-même a pris sa mère comme assistante. Pourquoi ?

- Pourquoi ?

- Parce que la charge de travail était beaucoup trop importante. A l'époque, j'avais de quoi faire pour cinq jours par jour, vous comprenez ?

- Mais 1 + 1 + 1 + 1, cela fait 4, pas 5 !

- Vous avez tout à fait raison. C'est pourquoi, régulièrement, j'assistais ma femme.

- C'est vous qui étiez l'assistant de votre femme ?!!

- Oui... Je m'excuse. C'était mal.

- Mais non ! Pas du tout ! C'est très distinguished ! You are a gentleman, Mister Fillon.

- Thank you, you are very too. Mais je voudrais quand même m'excuser encore et encore auprès des Françaises et des Français, surtout ceux et celles qui ne parlent pas l'anglais.

- Yes, yes, yes,

- Let's spend the night together, Lady Jane. Satisfaction !

- Hi, hi, hi.

bib.jpg

© Wang Qingsong, at the 55th Venice Biennale Arte 2013.

jeudi 9 février 2017

Fillon la Fiction

Député fictif (mais un million d'euros comme conseiller unique de son Cabinet Conseil).

Sénateur fictif (deux ou trois contributions, à peine ; implication possible dans une autre affaire de cagnotte).

Assistants fictifs (un million euros de plus pour la famille).

Permanence fictive (mais indemnités mensuelles réelles).

Premier ministre fictif (Sarko faisait tout).

C'est pourquoi, nous, les avocats de M. Fillon, nous demandons, nous exigeons, une enquête fictive.

0aece49ebd79cd4db37d67817cf8a3b6.jpg

© photo de Milo Moiré

©lic > http://www.20min.ch/ro/news/suisse/...

lundi 6 février 2017

Aulnay-sous-bois

Aulnay-sous-bois. J'ignorais que les policiers dussent aussi contrôler les zones sensibles.

Qui dit la vérité ?

Qui dit la vérité ?

François Fillon qui affirme (droit dans ses bottes je m'excuse auprès des Français malentendants) que son épouse a travaillé pour lui ?

Ou Pénélope Fillon qui a confirmé à plusieurs reprises n'avoir jamais travaillé pour son mari.

Qui a intérêt à ne pas dire la vérité ?

One tweet of Mister Benard Pivot.

‏@bernardpivot1

Pendant qu'on y est: pourquoi ne pas faire aussi de "made for sharing" le slogan de la Semaine de la langue française et la francophonie?

©lic > https://twitter.com/bernardpivot1/s...

L'image opoortuniste et servile est ici. Puisque la Mairie de Paris trouve que l'anglais c'est mieux, le Comité Olympique accordera les Jeux à Los Angeles, hahaha.

clic > ((http://www.ouest-france.fr/sites/...

vendredi 3 février 2017

Quel est la possible tactique de M. Fillon ?

Si Fillon jetait l'éponge, il devrait attendre au moins cinq ans ou dix ou l'éternité pour retrouver une chance de devenir président de la République.

De plus, il perdrait beaucoup de poids politique donc d'influence au sein de son parti mais aussi au sein des institutions y compris judiciaires.

Il aurait ainsi moins de pouvoir pour peser sur les conclusions de l'enquête et, ou, d'un éventuel procès.

Bref, laisser tomber, cela ferait plaisir à beaucoup de monde mais accroîtrait ses ennuis.

En refusant de partir et en demandant "quinze jours" à ses électeurs, à ses partisans et aux membres de Les Républicains, cela lui évite évidemment ces inconvénients mais aussi, cela lui permet de "jouer la montre".

Il connaît le torrent médiatique où un évènement chasse l'autre. Il suffirait de deux ou trois catastrophes, nationales ou internationals, qui viendraient faire la Une des médias pour que son affaire soit moins suivie.

De plus, tant qu'il est en position de présidentiable, cela lui donne aussi davantage de moyens pour, pendant cette période, mieux organiser sa défense et, peut-être, infléchir les rigueurs de l'enquête en cours.

Notons en passant que bon nombre d'éléphants socialistes préfèreraient la victoire de Fillon à celle de Hamon, on a vu l'absence réelle de soutien, malgré le blabla, de plusieurs caciques du PS dont Hollande.

En attendant, il peut multiplier, et ses avocats, et sa "garde rapprochée", des déclarations d'une mauvaise foi stupéfiante pour toute personne un peu raisonnable mais déclarations irréalistes et irrationnels qui galvanisent ses "fans" aveuglés.

Ainsi donc, sauf fort peu probable soudaine mise en examen, il n'est pas impossible que M. Fillon reste dans la course électorale aussi longtemps que possible, ce qui obligera bon nombre de ses adversaires, ou adhérents écoeurés, de son propre parti, à le soutenir quand même, faute de moyens de le déboulonner.

A moins que ses adversaires internes gagnent en taille critique, assez pour le démissionner.

En conclusion, la tactique de M. Fillon vise essentiellement à empêcher lesdits adversaires à atteindre cette taille critique, notamment en essayant de les diviser mais aussi en mobilisant ses adhérents de base. Ce qu'il a déjà prévu de faire en leur demandant de distribuer quatre millions de tracts qui le défendent...

Le pire s'étant révélé souvent sûr en 2016, il un deuxième tour Fillon - Le Pen reste donc toujours possible.

samedi 28 janvier 2017

Pourquoi le manoir des Fillon n'a-t-il pas encore perquisitionné ?

Puisque Monsieur prétend que Madame travaillait pour lui à la maison, leur manoir, la présence d'un bureau, d'armoires, de dossiers, de factures téléphoniques et de petit matériel pour coller, timbrer, agrafer, trouer, noter, effacer... devrait fournir la preuve tant attendue et nous montrer les tonnes de paperasses dans lesquelles était noyée Madame, raison pour laquelle personne ne la vit nulle part ailleurs, professionnellement s'entend.

C'est ballot car tant qu'il n'y a pas de perquisition, les Fillon peuvent meubler l'espace, voire en créer un de toutes pièces, au moins une s'entend.

Ce qui est dommage, c'est que, tout simplement, les enquêteurs n'aient pas l'adresse exacte des Fillon.

CyDsEhiWQAESk5w.jpg-large.jpeg

Pourtant, jeudi déjà, dès le lendemain du Canard...

"Une perquisition a eu lieu à La Revue des deux mondes à Paris, jeudi 26 janvier, indiquent des sources concordantes à l'AFP, confirmant une information d'Europe 1. Cette perquisition entre dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon, l'épouse de François Fillon, dans cette revue, entre mai 2012 et décembre 2013. Vendredi 27 janvier, Michel Crépu, l'ancien directeur de la revue, a également été auditionné.

Le parquet national financier a également ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel pour l'argent qu'elle aurait reçu en tant qu'attachée parlementaire de son mari. Cela fait suite aux révélations du Canard enchaîné, qui a affirmé, dans son numéro du mercredi 25 janvier, que l'épouse de François Fillon avait reçu "environ 500 000 euros brut sur les caisses parlementaires" en huit ans de travail."

© FranceTVinfo > http://www.francetvinfo.fr/politiqu...-20170128-bouton]

"C’est ainsi que François et ­Penelope Fillon sont devenus, presque à leur insu, un couple emblématique de la vie politique."

Penelope et François Fillon, l'union fait la force
Paris Match| Publié le 13/10/2010 à 22h35
Virginie Le Guay

Pour le Premier Ministre, l’arme secrète de sa sérénité, c’est sa femme. En politique, un destin se bâtit à deux. Enquête.

« C’est mon socle. Mon port d’attache », a lâché un jour, en veine de confidences, François Fillon à propos de sa femme, Penelope. « Mon mari n’a pas l’instinct du tueur », a déclaré, il y a longtemps, l’intéressée. François et ­Penelope. Penelope et François. Trente ans que ça dure. Cinq enfants. Un record dans un monde où l’instabilité conjugale et sentimentale est la règle. Comment ont-ils fait pour résister aux pressions, aux tensions, aux tentations de la vie publique ? Pour être heureux et le rester ? C’est l’histoire d’un couple ordinaire dans un monde pas ordinaire.

17 mai 2007. François Fillon, théoricien de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, vient d’être nommé à Matignon.

Pour Penelope, c’est un coup de massue. « Je n’y arriverai pas. Cette vie n’est pas pour moi », confie-t-elle à une amie proche, venue avec elle visiter Matignon.

Trois ans et demi après, en ce mois d’octobre 2010, Penelope Kathryn Clarke, épouse Fillon, née au cœur de l’été 1956 dans le petit village de Llanover, au pays de Galles, se prépare à plier bagages. D’un jour à l’autre. Au cas – probable – où François ne serait pas reconduit dans ses fonctions.

Et si elle s’inquiète, parfois, de ne pas savoir ce qu’il adviendra d’elle, de François, des enfants, quelle sera leur nouvelle vie, elle n’en laisse rien paraître.

Avec ses manières courtoises, son sourire désarmant, son allure démodée, on la croirait sortie d’un roman de Jane Austen. Mais gare aux apparences : Penelope est une dure à cuire. Forte femme, fausse timide, qui sait ce qu’elle veut et ne veut pas. Et ce qu’elle veut, c’est que François, son introverti de mari au tempérament parfois complexe, soit heureux. ­Envers et contre tous. Y compris contre lui-même.

A Matignon, avec les trois derniers enfants

Résultat : François et elle ont vécu à Matignon comme ils le ­souhaitaient. Comme avant. Tranquillement. Du moins en apparence. Sans se plaindre de l’exiguïté de l’appartement privé, où ils se sont installés avec leurs trois plus jeunes enfants. Sans manifester le moindre agacement devant le peu d’intimité dont ils disposaient.

Et si Penelope attendait parfois avec impatience que le soir survienne et qu’enfin la porte de la salle à manger familiale se referme sur son époux, elle n’en a jamais rien dit.

A quoi bon se plaindre ! Et puis se plaindre de quoi ? Penelope et François ne sont pas du genre à s’épancher. Pas plus aujourd’hui qu’hier. Deux taiseux. Quand, en 2008, François a eu si mal aux lombaires pendant d’interminables semaines, tous les deux ont laissé la presse railler ce Premier ­ministre qui en avait forcément « plein le dos » d’être le « collaborateur » de Nicolas Sarkozy.

Mais,

en coulisses, Penelope s’est activée sans relâche pour lui trouver médecins et traitements adéquats.

Au fil des années, malgré plusieurs exceptions notables comme cette pose en famille avec Paris Match, François et Penelope Fillon ont fait de leur effacement une force. Un choix qui ne doit rien au hasard. « Je rends compte de ma vie publi­que. Ma vie privée, je ne la dois à personne », estime François Fillon. Qui, malgré une longue et riche ­carrière ministérielle – Enseignement supérieur, Technologies de l’information, Poste et Télécommunications, Affaires sociales, Education nationale – entamée en 1993, n’a quasiment jamais transgressé cette règle. D’un commun accord avec ­Penelope, « Penny » pour les intimes, rencontrée à 20 ans, épousée à 26.

Aujourd’hui respectivement âgés de 56 et 54 ans, François et ­Penelope Fillon n’ont plus grand-chose à voir avec les jeunes gens qu’ils étaient en 1974, année de leur rencontre. De son naturel timide et maîtrisé, François Fillon a su faire un atout. Surtout face à un président de la République omniprésent et plutôt « spontané ! ».

Quant à la douce Penny, elle est devenue une femme accomplie, avertie. « Un diamant brut »,

pour la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, amie du couple. « Penelope a tout compris du monde dans lequel elle évolue. On ne la lui fait pas », raconte le député de Paris Bernard Debré, qui se souvient de son « humour délicieusement british », lors d’un dîner avec les ­Lacharrière.

Insensible aux honneurs, étrangère à la courtisanerie, Penelope reste de marbre face aux flatteurs, aux intrigants.

C’est ce qui fait sa solidité. Et celle de son époux, plus angoissé qu’il n’y paraît et dont l’émotivité rentrée a sauté aux yeux de tous lors de l’hommage qu’il a rendu, le 7 janvier dernier, à Philippe Séguin, son « ami ».

Née à la campagne,

Penelope est une terrienne, une « paysanne », comme elle dit elle-même, qui aime les chevaux – elle monte régulièrement à l’Ecole militaire –, le jardinage, le grand air. Rien ne lui fait plus plaisir que d’aller avec François dans leur propriété familiale de Solesmes

où elle a habité près de vingt ans et dont elle nous a parfois ouvert les portes. Devenue plus parisienne depuis que son mari est Premier ministre, elle s’est adaptée.

Concerts – les Stones au Stade de France, Leonard Cohen à Bercy, Sting à l’Olympia –, théâtre, tout est prétexte pour arracher son mari à « l’enfer de Matignon ».

Par son intermédiaire, François Fillon a ainsi rencontré ­Muriel Mayette, administrateur de la ­Comédie-Française. Grâce au festival d’art baroque de Sablé-sur-Sarthe, il s’est lié avec le chef d’orchestre ­William Christie. Comment perdre pied aux côtés d’une femme que rien n’effraie ? Les années peuvent blanchir ses cheveux, son ­visage accueillir ses premières rides, Penelope flanche rarement. Si elle assiste aux défilés des grands couturiers, elle ne leur emprunte ­jamais de ­tenue. Chez Dior, où elle vient régulièrement, on regrette de ne pas l’habiller. « Elle a une classe naturelle. » On l’a aussi vue chez Franck Sorbier. On ne l’y voit plus.

A mille lieues des schémas féministes, Penelope et François forment un couple dont les enfants sont l’épicentre. Arnaud, le petit dernier, né en 2001. Edouard, 20 ans, qui, après deux années de « prépa » à Saint-Louis-de-Gonzague, a intégré, du premier coup, l’Essec en juin 2009. L’aînée, Marie, 28 ans, seule fille, mariée depuis trois ans. Sans oublier les deux garçons, Charles et Antoine, 26 et 24 ans, toujours entre deux stages et trois séjours à l’étranger. Les Fillon sont une famille ­nombreuse. Une tribu. Qui pratique, comme une religion, le « vivre ­heureux, vivre caché ». Prête depuis toujours à « autre chose »,

Penelope n’a jamais rien ­attendu du monde politique dont elle connaît toutes les cruautés et les revirements. Elle garde un mauvais souvenir de l’éviction éclair du ­ministère de l’Education nationale en 2005.

« A 13 heures, François a ­appris qu’il n’était plus en poste.

A 17 heures, on était partis. » A ­Matignon, elle se sent « en transit ». Une précarité qui la rend légère.Un détachement qui explique sans doute, aussi, celui de son époux, que son entourage dit « très zen », ces jours-ci, malgré l’incertitude qui pèse sur son sort. « Ils s’épaulent. C’est un couple soudé. Contre vents et marées », admire Nadine Morano, la secrétaire d’Etat chargée de la Famille, qui reconnaît que c’est « rare » dans ce milieu. « Ils se sont bien trouvés, ces deux-là », constate Bernard Accoyer, le président de l’Assemblée nationale, qui les estime « complètement raccord » : « Ils marchent du même pas. » Un peu à la manière de Jean-Pierre et Anne-Marie Raffarin qui ont toujours privilégié leur vie personnelle. Anne-Marie Raffarin a été très soulagée de retrouver son mari « tout à elle » lorsqu’il a quitté la rue de ­Varenne, en 2005. Depuis, le couple Raffarin a repris le rythme de vie cosy qui était le sien avant l’épisode Matignon. Et tant mieux si les occupations de Jean-Pierre au Sénat lui laissent du temps libre, ce n’est pas Anne-Marie qui s’en plaindra. Ni Jean-Pierre Raffarin, qui vient de ­signifier publiquement qu’il n’a aucune envie de ­reprendre du service. Au nom de sa chère « liberté ».

Ockrent, Sinclair, Woerth, toutes aussi ambitieuses

Mais en politique comme ailleurs, les couples ne se ressemblent pas. Quoi de commun, par exemple, entre le couple Fillon et le couple formé par Bernard Kouchner et Christine Ockrent, dont l’ambition a toujours été le puissant moteur ? ­Accusés d’avoir souvent pratiqué le mélange des genres, tous deux se ­retrouvent, en cette rentrée 2010, dans la tourmente. La guerre acharnée que se livrent à la tête de France 24 Christine Ockrent et son P-DG, Alain de Pouzilhac, n’en finit pas d’alimenter la chronique médiatique. Vincent Giret puis Albert ­Ripamonti ont déjà fait les frais de cette rivalité. Dernier épisode en date : l’arrivée de Jean Lesieur à la tête de la rédaction. Les relations entre Ockrent et Lesieur étant notoirement mauvaises, le feuilleton qui secoue France 24 a de beaux jours devant lui. Tout comme celui qui ­entoure la démission, annoncée puis retirée, de Bernard Kouchner dont les heures au ministère des ­Affaires étrangères semblent comptées.

Autre couple star, celui formé par Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair. A la tête du FMI, DSK reste muet sur ses intentions pour 2012. Mais son épouse, ex-reine du Paf (comme Christine Ockrent), a de l’appétence pour deux et s’emploie à le convaincre de se lancer dans l’arène d’ici à la fin de l’année. Le ­remaniement pourrait aussi remettre sur le devant de la scène Eric et Florence Woerth encalminés, depuis l’été, dans l’affaire Bettencourt. Eric et Florence Woerth ont eu, ­pendant vingt-cinq ans, des parcours professionnels à progression rapide. Cet édifice pourrait s’écrouler comme un château de cartes. Il y a quelques années, Hervé Gaymard, alors ministre de l’Economie de Jacques Chirac, en a fait l’expérience. Après l’affaire de l’appartement de fonction de 600 mètres carrés que sa femme avait loué pour sa nombreuse famille, près des Champs-Elysées, dont le loyer ­men­suel se montait à 14 000 euros, il a vu, en 2005, sa carrière s’arrêter net. Redevenu ­député de Savoie en 2007, puis conseiller général en 2008, Her­vé Gaymard est retourné aux sour­ces. S’effaçant derrière Clara, la très influente présidente de General Electric France. Dorénavant, quand Hervé Gaymard est interrogé, c’est sur ses... lectures. André Malraux, Romain Gary, Pierre Jean Jouve sont ses meilleurs compagnons. « Dans la vie politique, il y a tant de choses ingrates, peu glorieuses ! Il faut avoir d’autres ancrages. » Dernier cas de figure, le tandem Borloo-Schönberg. Depuis qu’elle a arrimé sa vie à celle de Jean-Louis, l’ancienne présentatrice du 20 heures a choisi de mettre en veilleuse sa ­carrière au profit de celle de son époux ministre de l’Ecologie.

Gageons que si Jean-Louis ­Borloo est nommé à Matignon, comme il le souhaite si fort, Béatrice Schönberg ne tardera pas à venir demander quelques précieux conseils à François Fillon, dont la bonne mine après quarante mois de Matignon, souvent qualifiés de « chemin de croix », en fait rêver plus d’un. C’est ainsi que François et ­Penelope Fillon sont devenus, presque à leur insu, un couple emblématique de la vie politique.

© Paris Match, clic > http://www.parismatch.com/People/Po...

POURQUOI MADAME FILLON MENT-ELLE ?

OUI, POURQUOI MADAME FILLON MENT-ELLE

AUSSI EFFRONTÉMENT

À TOUTE LA FRANCE ?

afd8b2bf635d3564e88c0d4735fa3.jpeg

Son mari a bien prouvé à la télévision qu'elle avait travaillé pour lui pendant des années ! alors, pourquoi dit-elle le contraire depuis des années ? Est-elle mythomane ? Ou déséquilibrée ? Ou dépressive ? Ou a-t-elle Alzheimer depuis plus longtemps encore ?

Et que va faire CyberPoutine

pour sauver son ami François Fillon ?

Et que va faire M. Trump

pour sauver son ami reaganien sévère ?

Et M. Sarkozy Phoenix va-t-il

en profiter pour revenir dans la bataille ?

Et alors, si je comprends bien, "Les Républicains" n'auraient à proposer qu'un Fillon qui va aller devant les juges, qu'un Juppé qui a été condamné par les juges et qu'un Sarkozy poursuivi par les juges ? Ne serait-il pas temps de rebaptiser ce parti en "Les jugés" ? et de créer un nouveau parti "Les juges" ?

© photo AFP

Fillon

Bon, bhein, c'est plié. J'entends en ce moment, 8h43, sur France Inter un journaliste qui semble bien mal informé mais bon, on peut le comprendre, il n'a pas eu le temps de lire les journaux, de suivre l'AFP, de trouver Le Canard enchaîné en kiosque, je l'entends se demander "Est-ce que c'est un emploi fictif ou pas ?" et demander à ses invités, deux correspondants de journaux étrangers, "Si François Fillon peut prouver que sa femme a travaillé pour lui ? On peut de mettre dans cette hypothèse, rien n'est prouvé." Rien n'est prouvé ?! Pénélope elle-même dit ne s'être jamais impliqué dans le travail politique de son mari, mais...

vendredi 27 janvier 2017

Madame Fillon

- Pourquoi n'est-ce pas Madame Fillon qui est allée s'expliquer sur TF1 ?

- Parce qu'elle ne ment pas bien, alors devant les caméras, c'était trop risqué.

mercredi 30 novembre 2016

Fortifiez une puissance d'esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain.


Bougies-colorees-.jpg


Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence.

Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toute personne.

Dites doucement et clairement votre vérité ; et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant ; ils ont eux aussi leur histoire.

Evitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l'esprit.

Ne vous comparez avec personne : vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux.

Il y a toujours plus grand et plus petit que vous.

Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements.

Soyez toujours intéressé à votre carrière, si modeste soit-elle ; c'est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps.

Soyez prudent dans vos affaires ; car le monde est plein de fourberies.

Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe ; plusieurs individus recherchent les grands idéaux ; et partout la vie est remplie d'héroïsme.


Bougies-colorees-.jpg


Soyez vous-même.

Surtout n'affectez pas l'amitié.

Non plus, ne soyez cynique en amour, car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement, aussi éternel que l'herbe.

Prenez avec bonté le conseil des années, en renonçant avec grâce à votre jeunesse.

Fortifiez une puissance d'esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain.

Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères.

De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.

Au-delà d'une discipline saine, soyez doux avec vous-même.

Vous êtes un enfant de l'univers, pas moins que les arbres et les étoiles ; vous avez le droit d'être ici.

Et qu'il vous soit clair ou non, l'univers se déroule sans doute comme il le devrait.

Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui, et quels que soient vos travaux et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âme.

Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.

(Paris, je t'aime.)

Prenez attention.

Tâchez d'être heureux.


"Désirs", texte trouvé en 1692 dans une église de Baltimore ; auteur inconnu.

© photo lhaitienne.com/wp-content/uploads/2014/01/Bougies-colorees-.jpg

mercredi 9 novembre 2016

You Want It Darker

USA 6:00 A.M.

C 209 (-61) T 234 (-36)

Hey're lining up the prisoners

Ils alignent les prisonniers

And the guards are taking aim

Et les gardiens visent

I struggled with some demons

Je me suis battu avec quelques démons

They were middle class and tame

Ils étaient de classe moyenne et apprivoisés

I didn't know I had permission to murder and to maim

Je ne savais pas que j'avais la permission de tuer et de mutiler

You want it darker

Tu veux ça plus sombre

Hineni, hineni

Me voici, me voici

I'm ready, my lord

Je suis prêt mon Seigneur

Magnified, sanctified, be thy holy name

Magnifié, sanctifié, soit ton saint nom

Vilified, crucified, in the human frame

Vilipendé, crucifié, dans la constitution humaine

A million candles burning for the help that never came

Un million de bougies qui brûlent pour une aide qui n'est jamais venue

You want it darker

Tu le veux plus sombre

We kill the flame

Nous éteignons la flamme

If you are the dealer, let me out of the game

Si tu es le croupier, laisse-moi en dehors du jeu

If you are the healer, I'm broken and lame

Si tu es le guérisseur, je suis brisé et bancal

If thine is the glory, mine must be the shame

Si le tien est la gloire alors le mien doit être la honte

You want it darker

Tu veux ça plus sombre

©lic > clip > https://www.youtube.com/watch?v=v0n...

©lic > traduction > http://www.lacoccinelle.net/1180125...

USA 5:30 A.M.



Le désespoir est en tête.



vendredi 14 octobre 2016

cruelle coïncidence

un-president-ne-devrait-pas-dire-ca-par-gerard-davet-et-fabrice-lhomme-stock-672-p-24-50-eu_5723641.jpg


à Julie Gayet

"Il n’y aura pas d’of­fi­cia­li­sa­tion. Y compris pour le second quinquen­nat, il n’y a pas de raison.

Julie essaye d’avoir sa vie, ce qui n’est pas facile.

Je lui dis souvent : "Je ne sais pas ce que j’ai grillé dans cette histoire, mais toi, tu y as perdu."

BLA_Mitterrand_Lettres_CV.indd


à Anne Pingeot

"Si vous saviez comme j'ai appris à garder pour moi seul mes rêves, mes ambitions, mes peines! Mêlé trop tôt à des collectivités indifférentes ou brutales, j'ai dû composer ma force autour d'un raidissement intérieur que rien ne pouvait fléchir. Exprimer ce que je possédais de plus authentique me semblait aveu de faiblesse. Et peu à peu s'est noué en moi un lacis de refus.

Au milieu des passions et des intérêts j'ai abrité le secret de mon être derrière un mur si haut et si épais que lorsque j'ai aimé, ou bien lorsque j'ai voulu convaincre, l'obstacle qui m'avait si longtemps préservé a fini par m'enfermer. Dans l'isolement où je m'étais complu ni la joie ni la paix ne venaient plus me visiter. Avec vous j'échange, je communique, je communie. Je suis comme délivré.

Oui, j'ai grand besoin de vous, mon Anne.

Oui, je suis heureux par vous. Et je n'ai plus qu'une volonté: vous donner l'équivalent de ce que je reçois. Servir à mon tour votre vie."

vendredi 16 septembre 2016

Plus Sarkozy mentira, plus on votera pour lui. Du moins aux primaires de la droite. Pourquoi ?

- Pourquoi M. Sarkozy continue-t-il de mentir effrontément ?

- Peut-être n'est-ce pas lui qui ment.

- Ah bon ? Qui, alors ?

- Les médias corrompus par la gauche et les juges qui agissent politiquement.

- Ah bon ?!! Mais les faits et les chiffres sont là ! Très objectifs.

- Oui, bien sûr ! Quand on accable Sarko, c'est toujours très objectif ! Alors qu'objectivement, on l'accable !!

- Mais enfin ! Prenons le moins grave, par exemple : promettre des choses qui existent déjà... c'est déjà mentir.

- Ah oui ? C'est quand même moins mentir que de promettre des choses qui n'existeront jamais ! Si vous voyez qui je veux dire.

- Mais lisez ce qu'en disent les Décodeurs du Monde, vous verrez bien ! Je n'invente rien !!

- C'est cela... Vous, vous n'inventez peut-être pas, mais on sait bien pour qui roule le Monde, et encore plus les Décodeurs ! C'est toujours à la droite qu'ils s'en prennent.

- Ils démontent les mensonges de la gauche aussi. Mais peut-être y en a-t-il davantage à droite ?

- Vous savez quoi ? Je ne comptais pas voter aux primaires, faute de temps. Mais cet acharnement sur Sarko m'écoeure tellement que je vais y aller, rien que pour le défendre.

- Ah, ah ! OK... Je comprends mieux pourquoi il ment autant, si souvent, et malgré des preuves accablantes de ses contre-vérités. Ainsi, tous ses fidèles croient qu'on ment en disant qu'il ment, et ils sont motivés, ou encore plus motivés, pour aller voter pour lui.

- Vous pouvez ajouter "et motivés pour inciter aussi leurs proches et amis à aller voter pour lui" !

- J'avoue que c'est là une magnifique tactique médiatique, bravo. Plus Sarkozy mentira, plus on votera pour lui. Du moins aux primaires de la droite !

- Et il fera encore mieux aux secondaires ! Vous aussi, vous finirez par croire en Lui. Pas besoin de critiquer ou même de réfléchir, Dieu ne se trompe jamais.


apple1.jpg


INFOS > Article des Décodeurs du Monde > clic > http://www.lemonde.fr/les-decodeurs...


© capture Apple map, première version

jeudi 15 septembre 2016

scénario noir

Battu par Alain Juppé aux primaires de la droite, Nicolas Sarkozy rejoint sa mère patrie idéologique, Marine Le Pen et l'extrême-droite hongroise antiturque et xénophobe, avec ses plus fidèles lieutenants de la peur et de la haine.

Au deuxième tour des présidentielles, Juppé en appelle à la gauche pour "faire front républicain" contre "le bloc fasciste", Le Pen et ses nouveaux alliés.

Comme en 2012, la gauche se mobilise largement, à contrecoeur mais néanmoins.

Et nez en moins car, comme en 2012, après l'élection, le nouveau président Juppé fait comme l'ancien président Chirac : un pied-de-nez à la gauche pour retrouver une majorité à droite lors des législatives suivantes et pour pouvoir appliquer ses théories classiques de vieillard conservateur ultralibéral.

Résultats :

  • gauche disparue
  • droite ultra-libérale
  • extrême-droite encore croissante
  • chaos économique accru, et riches encore plus riches
  • donc pauvres encore plus pauvres donc encore plus terrifiés


La-flamme-rechaud_0_730_338-2.jpg


© photo cuisinesdovy.be

mardi 30 août 2016

Que se passe-t-il ?

Macron en marche arrière, Valls gagne et Hollande perd.

Nina_Agdal_nue_Sport_Illustrated.jpg

© Nina Agdal, Sport Ilustrated.

lundi 15 août 2016

La vraie vérité vraie enfin révélée sur le chassé-croisé de l'Assomption, ou ascension compensée de la Vierge.

homme_fenetre_photolove.jpg

© photolove

INFOS > La constitution dogmatique Lumen gentium du concile Vatican II de 1964 a énoncé :

« Au terme de sa vie terrestre, la Vierge Immaculée, préservée de toute tache de la faute originelle, fut élevée à la gloire du ciel en son âme et en son corps. »

©lic > https://fr.wikipedia.org/wiki/Assomption_de_Marie

mercredi 3 août 2016

Jio Rio. Ha ! Le Carnaval de Zika va commencer.


13903403_1145870625451888_8774992926715059350_n.jpg

La stratégie du choc (pharmaceutique).
Zika rapportera combien ? A qui ?

© (publicités interdites) via D* A*

INFOS > clic > https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q...

Fabriquants d'armes, fabriquants d'opinions.

Au fait, combien de centaines de millions € ont gagné les marchands d'armes et d'opinions avec les avions, les chars, les bombes, les consommables militaires et M. Hollande ? Davantage qu'avec M. Sarkozy ?

vendredi 15 juillet 2016

Pourquoi ?

C'est comme si l'ensemble de l'espèce humaine formait un grand organisme mondial. Dans cet organisme, les tensions sont de plus en plus fortes et insoutenables, créées par l'ultralibéralisme financier depuis le 11 septembre 1973 plus particulièrement et l'assassinat de Allende, date précise où les "boys" de Milton Friedman de l'Ecole de Chicago ont pris clairement le pouvoir d'un Etat tout entier pour appliquer ses théories économiques (voir Naomi Klein, la Statégie du Choc - ou la montée du capitalisme du désastre).

Dans un corps humain, quand le stress est trop fort, ce sont les zones ou organes les plus faibles qui craquent. Dans notre corps social, et cet organisme mondial, soumis à ce stress puissant, ce sont les plus faibles psychologiquement qui pètent les plombs. Ces explosions sont celles de volcans humains, pour qui la vie n'est plus supportable, pour des raisons religieuses, ou personnelles, ou autres.

Ces volcans ou tremblements, ne font que traduire, de manière forcément dramatique, le chaos souterrain créé par les puissants acteurs économiques sans pitié. Plus les ultrariches détruiront le monde, plus les faibles d'esprit en feront autant. "Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut."

Nous ne pourrons pas supprimer les symptômes de la violence si nous n'arrivons à supprimer la violence de l'horreur économique et écologique, qui cause ces tensions.

11 / 147


Capture_d_ecran_2016-07-15_a_18.13.56.png


Capture_d_ecran_2016-07-15_a_18.16.14.png


© Nice, google maps

jeudi 14 juillet 2016

fête des chefs

'Y a pas photo !

Capture_d_ecran_2016-07-14_a_13.44.44.png

Capture_d_ecran_2016-07-14_a_13.44.44.png

Avec, de gauche à droite et de bonnet blanc à blanc bonnet :

  • François Pujadas
  • Gilles Hollande
  • David Bouleau

© Elysée, France 2, TF1.

Billet spécialement dédié à notre excellent webmaster, Anthony A*, créateur de ce site, qui a procédé à une solide maintenance, en coulisses. Un grand merci !

INFOS > http://www.lepoint.fr/politique/le-...

dimanche 29 mai 2016

Fête des Mères

bataille_de_verdun_02_zoom.jpg


© photo tourisme-verdun.fr

mardi 10 mai 2016

49.3


Le 49.3 sera 1 point de plus à droite pour M. Valls de droite droite mais 49.3 points de moins à gauche
pour M. Hollande de gauche droite.


courbes_d__x.jpg


© photo anonyme publiée sur facebook

jeudi 28 avril 2016

Pourquoi M. Hollande sera-t-il réélu président ?

M. Hollande sera réélu président de la République en 2017 car c'est le meilleur marchand d'armes françaises depuis longtemps, un vendeur bien meilleur que MM. Sarkozy, Juppé, Fillon, Chirac...

Or la majorité des grands médias français sont possédés par ces marchands d'armes françaises.

Donc il leur importe peu, en dehors de cette belle augmentation des ventes, que M. Hollande fasse une politique de droite ou de gauche ou des deux ou n'importe quoi qu'il veut.


Capture_d_ecran_2016-04-06_a_15.31.59.png


© Outlander, série USA, via Netflix.

mardi 26 avril 2016

Comment la gauche passa-t-elle à droite ?


wikipedia_Narcisse_Caravaggio.jpg


- Hé ho ! Non mais à l'eau, quoi !


© Narcisse, le Caravage / wikimedia, commons


wikipedia_Narcisse_Caravaggio.jpg

Hé ho la gauche, debout !

maxidesign.cz-sebastian-errazuriz-narcissus-desk.jpg

© photo maxidesign.cz-sebastian-errazuriz-narcissus-desk

jeudi 21 avril 2016

"n'hésitez pas à nous envoyer vos vidéos"




Une nouvelle vidéo (cliquer sur le lien ci-dessous) nous a été envoyée, elle capte parfaitement l'ambiance de la Nuit Debout à Paris. En Région, n'hésitez pas à nous envoyer vos vidéos que les Parisiens prennent un peu exemple sur ce qui se fait chez vous !


jeudi 14 avril 2016

Pourquoi est-il de notre devoir d'humanistes de critiquer François Hollande et de lui écrire des lettres ouvertes, très sérieuses ou fantaisistes, sur facebook et sur internet, ou même par la poste ? Parce que les idées sont des oiseaux.

Mes chouchoux,

Je me suis dit que je devrais peut-être vous rassurer, et par là-même me rassurer que vous ne me ferez pas enfermer dans le goulag de Matignon. Manuel aimerait m'avoir entre ses mains afin de me débiter des discours patriotiques épuisants et vides. Manuel aimerait tant me travailler les oreilles et les neurones à la langue de bois.

Car, bon, franchement, quand on voit un gars du peuple, ou un écrivain trop méconnu, qui écrit régulièrement des "lettres ouvertes" à un chef d'Etat pour lui donner des conseils importants, divers et variés, on se dit, Le pauvre, v'là que ça le reprend, il confond la haute politique avec le café de son pote Marcel.

Car le gars du peuple, il a toujours un pote Marcel.

Car le marcel est apprécié des travailleuses.

Bref, mes chouchoux, les idées sont des oiseaux. C'est tout. Il suffit de les lâcher quelque part, et un jour où l'autre, les oiseaux arrivent là où ils devaient arriver. Les chemins et la durée sont imprévisibles, mais n'importe, "Une lettre arrive toujours à son destinataire", dit Lacan.

Il ne faut pas prendre ceci à la lettre, bien sûr. M. Hollande ou M. Valls ou M. Sarkozy... ne liront jamais nos lettres ouvertes. Mais s'il s'y trouve une idée neuve, il suffit qu'une ou deux autres personnes la lisent pour que cette idée soit dans l'air. Une sur mille seulement ? Ce serait déjà bien.

Et de celles retenues, une seule sur cent serait mise en oeuvre et testée ? Ce serait déjà bien. Et une seule sur dix durerait ? Soit une idée sur un million ? Ce serait déjà bien. Car le temps a une immense patience.

Pas nous. Alors soyons plus nombreux à le critiquer pour qu'il vire à gauche suffisamment à temps. Car je ne vois pas (et vous ?) de personnalité de gauche suffisamment forte pour tous nous rassembler.

Car il lui suffirait de changer une demi-douzaine de "fondamentaux" pour changer de point de vue, voir mieux, et faire enfin une autre politique.

Impossible ? Qui n'essaie rien se lamentera encore sur les probables triomphes de droite. Curieux.

7047543.jpg

© photo First

mercredi 6 avril 2016

JE JURE QUE JE NE SAVAIS PAS QUE JE JURAIS

Le PDG de la Société Générale, G a le coeur sur la main sur le coeur et déclare à l'Agence Duchmoll Internationale : "JE JURE QUE JE NE SAVAIS PAS QUE JE JURAIS".

Aux USA, le parjure devant une Commission Sénatoriale est gravement puni. En France, on en parle à peine. Jure, jure. Jure, c'est gratuit, personne n'y croit plus de toute façon.

Esprit-equipe-1.jpg

dimanche 3 avril 2016

Les vraies victoires ne se remportent qu'à long terme et le front contre la nuit.

Si l'on ne peut informer l'avenir à l'aide d'une grande bataille,
il faut laisser des traces de combat.

Les vraies victoires ne se remportent qu'à long terme
et le front contre la nuit.

Méfiez-vous de moi comme je me méfie de moi,
car je ne suis pas sans recul.

Nous avons les mains libres pour unir en un nouveau contrat
la gerbe et la disgrâce dépassées.


Ce99ktuWsAEB6Ad.jpg


© extrait de Le nu perdu/
Dans la pluie giboyeuse
de René Char

© photo Philippe Marlière ‏@PhMarliere 1 avr. Place de la République hier soir. @nuitdebout #NuitDebout < Twitter

INFOS > "Nuit Debout : les expulsions de la place de la République sont illégales." > article complet, clic > http://www.metronews.fr/info/nuit-d...

samedi 2 avril 2016

Lettre ouverte et chantante de M'zelle Yaka Duchmoll à notre camarade Président :-)

Camarade Président,

Vas-y donc bien bon,
profite de la situation.
Tu as déchu la déchéance,
Vire Valls et sa jactance.

Camarade, compte les numbers,
les succès vont au Prime minister.

Si la loi du travail passe,
c'est encore lui qui gagne.
Mais si la loi trépasse,
c'est encore toi au bagne.

Toi, tu es gentil,
derrière, tu éponges.
Tu crois que c'est ton ami
Mais en douce, il te ronge.

Camarade, compte les numbers,
les succès vont au Prime minister.

Inutile de faire le têtu,
sur ce coup, tu as perdu.
Si tu insistes, c'est le noeud coulant.
C'est juste le mood si tu lâches maintenant.

Vire Valls et vire à gauche,
lâche ce mec de droite adroit.
Son code el' connerie, c'est moche.
C'est seulement pour lui et ses rois.

Camarade, compte les numbers,
les succès vont au Prime minister.

Reviens à gauche, Président,
Souviens-toi de ta maman.
Tu es comme elle, tu aimes bien les gens.
Mister Valls préfère les grands dirigeants.

Camarade, compte les numbers,
Prends Martine comme Prime minister.

Evidemment, Martine te filera des gnons,
Mais ce sera moins grave que ceux de l'opinion.
Quand tout va mal, faut tout changer.
Grand ménage, grand virage, il te reste une année.

Camarade, oublie les numbers,
Ecoute ton peuple, c'est le plus clever.

la_france_qui_reussit_duchmoll.jpg

M'zelle Yaka Duchmoll

vendredi 1 avril 2016

Je suis belge, et je suis Charlie.

12439093_1118405321515938_3080060943260393869_n.jpg

Charlie met en trois mots trois traits, ici comme ailleurs, ce qu'il en est de notre réalité. Dire qu'il devrait se contenter d'être seulement "satirique" est une habitude mentale restrictive.

Où est papa ? En morceaux. Dispersés. Ce n'est pas drôle. Surtout dit par Stromae dont le père fut mis en machette. De la machette à la manchette, c'est abominable.

Oui. Et ce n'est qu'un dessin ! C'est ce qu'ont fait les bombeurs et les coupeurs. Mais sans nous faire un dessin. En plein IRL, In Real Life ! C'est horrible.

Charlie nous fait ressentir, derrière ces écrans qui nous donnent l'illusion d'être protégés, Charlie nous oblige à percevoir, sans ménagement, en nous projetant au coeur de l'évènement, ce qu'ont ressenti les survivants, en voyant un proche éclaté, mort, morcelé. Il nous fait partager (quelques bouts de) leur douleur.

Le dessin de la réalité est insupportable, le film l'est davantage, le vivre l'est tellement infiniment plus que des gens en sont traumatisés et en font des cauchemars pendant des dizaines d'années. Nous, nous les oublions après quelques jours, et heureusement pour nous, notre coeur ne peut pas accueillir toute la misère du monde.

Charlie le fixe là, ce cauchemar, et nous le rappelle pour longtemps. Il remplit son rôle "d'intellectuel" : il sort l'évènement du flux permanent. Il le formule, il le synthétise. Il en fait un objet de pensée, de réflexion, de discussion. La preuve.

Sans cela, comment pourrions-nous espérer que cela s'arrête un jour ? Cela cessera, dans longtemps, pas parce qu'il y aura eu plus de policiers, de militaires, de bombes, de marchands d'armes et d'uraniums enrichis, mais parce que nous aurons regardé, analysé, compris quelque chose à cette barbarie, et ses causes - qui datent de dizaines d'années, et davantage. Le pétrole est l'énergie fossile du terrorisme.

A ce dernier sujet, lire dans ce même numéro, l'édito de RIss, pas drôle du tout, qui montre la boule de neige du terrorisme et, indirectement, explicite cette couverture sans la citer.

Le premier but de Charlie n'a jamais été de faire rire mais de faire réfléchir. Rabelais déjà fit bien pire. Comme lui, Charlie nous montre les mon(s)tres quand ils veulent nous terrasser. Il aurait pu aussi montrer Léopold II, le roi belge du Congo, qui y faisait couper, à la machette, les mains des noirs cueilleurs trop lents.

Les salauds sont bien plus bêtes et méchants que Charlie Hebdo, mais de leur part, ce n'est pas pour notre bien. C'est eux qui nous mettent en morceaux, pas Charlie. Somme toute, être Charlie, c'est interroger : Humanité où t'es ?

12439093_1118405321515938_3080060943260393869_n.jpg

vendredi 25 mars 2016

déchéance du travail

95 % des gens de gauche pensent que M. Valls est de droite.

95 % des gens de droite pensent que M. Valls est de gauche.

Beau travail, monsieur le Président !

Mais pour qui ?


banquise-ours-polaire.jpg


© photo wikimedia creative commons

jeudi 24 mars 2016

Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d’eux ?


Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d’eux ?

Imaginez un jeune Occidental, venant ici se faire sauter au milieu d’une de nos places publiques au nom du christianisme. Imaginez que deux gratte-ciels se soient effondrés dans une capitale arabe et qu’un groupe extrémiste chrétien, en vertu de préceptes arriérés, ait revendiqué cet acte, tout en voulant imposer partout les règles de la Chrétienté, selon son interprétation, afin de vivre comme au temps de Jésus et de ses disciples, afin de mettre en application certains édits d’un érudit chrétien.

Imaginez que vous entendiez les voix des moines et des prêtres dans des églises et des salles de prière à l’intérieur du monde arabe, hurlant des insanités contre les musulmans, les appelant infidèles, et scandant: « Dieu, éliminez les musulmans et battez les tous ».

Imaginez que nous ayons régularisé un grand nombre d’étrangers en leur offrant des visas, des cartes d’identité, une citoyenneté, de bons emplois, l’éducation gratuite, la sécurité sociale et les soins gratuits, etc. Et que plus tard un membre d’une de ces communautés soit sorti, aveuglé par la haine et la soif de sang pour tuer nos fils dans nos rues, dans nos bâtiments, dans nos rédactions, dans nos mosquées et nos écoles.

Imaginez un Français ou un Allemand à Paris ou à Berlin kidnappant son voisin musulman afin de l’égorger, puis de congeler froidement sa tête, comme un terroriste l’a fait avec la tête d’un américain il y a quelques années à Riyad.

Imaginez que nous visitions leurs pays comme touristes et qu’ils nous tirent dessus, fassent exploser des voitures à côté de nous et fassent connaître leur opposition à notre présence en chantant: « chassez les musulmans de notre pays et de notre culture! »

Ces images sont impensables pour le terroriste arabe ou musulman parce qu’il a la certitude, ou avait la certitude, que l’Ouest est une terre d’humanisme et qu’un citoyen occidental refuserait de répondre de cette manière aux crimes barbares des terroristes musulmans. Malgré les actes de terrorisme d’Al-Qaeda et de Daech (ou État Islamique), nous, les musulmans, vivons sur les terres occidentales depuis des années sans peur ni inquiétude.

Des millions de touristes musulmans, d’immigrants, d’étudiants et de demandeurs d’emplois vont dans les pays de l’Ouest, dont les portes leur sont ouvertes et les rues sans danger.

Pour combien de temps encore ? Aujourd’hui les choses ont changé. La colère des pays de l’Ouest contre les musulmans est évidente, et leurs responsables font des déclarations fracassantes. Comme Donald Trump, qui réclame qu’on empêche les musulmans d’entrer aux USA.

Il est étrange que nous les musulmans, nous permettions de condamner ces déclarations alors que nous nous refusons à en traiter les causes, et notamment l’implication d’extrémistes dans nos programmes politiques, notre éducation, nos régimes, sans en avoir honte. Il est étrange que nous condamnions l’Occident sans vouloir balayer devant notre porte, sans voir la façon extrémiste avec laquelle nous interprétons la Charia, sans voir nos comportements profondément réactionnaires à travers le monde. Il est étrange que nous condamnions le monde entier plutôt que de lui présenter nos excuses.

Comment réagiriez vous si un Européen faisait sauter un théâtre dans votre ville, ou un café que votre fils fréquente ? Que feriez-vous si vous entendiez des critiques violentes contre votre religion, contre votre foi, tous les dimanches, comme les chrétiens l’entendent émanant de nos imams les vendredis et les autres jours ?

Imaginez vous vivre à Amsterdam, Londres ou New York et savoir que les étudiants y apprennent durant leur cursus que vous êtes un infidèle et que vous tuer c’est faire une guerre sainte, qui vous permettra d’obtenir des vierges au paradis. Resteriez-vous jusqu’à l’été ? Où partiriez vous ? Vous feriez-vous exploser comme le font les terroristes musulmans ou vous contenteriez-vous de retenir votre rage et d’interdire aux chrétiens d’entrer dans les pays arabes. Que feriez-vous ?

Imaginez la guerre qui pourrait éclater si les Occidentaux oubliaient leurs valeurs pour venger les crimes commis par les étrangers, et si un contre-radicalisme chrétien ou occidental se développait dans nos villes arabes ?

Aujourd’hui, avec tout ce qu’il se passe, certains « spécialistes » du monde arabe passent un message pathétique, et ressassent en permanence la même chose à des millions d’auditeurs : ces musulmans qui ont commis des actes terroristes ne représentent pas l’islam, mais seulement eux-mêmes.

C’est la seule chose que nous sachions faire : nous dédouaner de toute culpabilité.

Nadine Al-Budair

© http://www.breizh-info.com/2016/03/10/40216/nadine-al-budarr-journaliste-saoudienne-boxe-monde-musulman

mardi 22 mars 2016

Philippe Geluck

CeJj0v_W4AAY3rJ.jpg

samedi 19 mars 2016

les tas d'urgences de l'état d'urgence

De: "francetv info" <alerte@nl.francetvinfo.fr>
Objet: Alerte info : "Salah Abdeslam a affirmé qu'il voulait se faire exploser au stade de France", déclare le procureur de Paris. Suivez notre direct
Date: 19 mars 2016 18:59:39
Répondre à: "francetv info" <contact@nl.francetvinfo.fr>

50 minutes plus tard, nouvelle alerte.

De: "francetv info" <alerte@nl.francetvinfo.fr>
Objet: Alerte info : Tournoi des six nations : regardez en direct France-Angleterre avec francetv sport
Date: 19 mars 2016 20:50:27
Répondre à: "francetv info" <contact@nl.francetvinfo.fr>

jeudi 10 mars 2016

cours de flexibilité


Les peuples manquent singulièrement de flexibilité.

Les salariés et les étudiants français manquent de flexibilité. Les jungle hoodmen de Calais manquent de flexibilité. Les Roms manquent de flexibilité. Les Saoudiennes manquent de flexibilité. Quant aux Syriens coincés en Grèce, c'est le comble du manque de flexibilité, sans quoi ils reprendraient leur bateau et retourneraient là-bas, chez eux, en Arabie.

Les peuples, s'ils voulaient vraiment être heureux et progressistes, devraient prendre exemple sur nous, ses dirigeants éclairés, Sarkozy et Hollande.

Regardez le meilleur exemple, c'est une si belle leçon : lorsque les électeurs français ont dit NON au Traité Constitutionnel, nous avons été hyperflexibles ! Nous avons simplement changé de nom et de mode de vote, et zou, le Traité de Lisbonne a été adopté.

Adaptation, adoption !

Ça c'est du flexible.
Un bon tuyau solide.

lundi 7 mars 2016

cours d'économie valls hollandaise

Après avoir détruit la gauche et le parti socialiste, notre grand calife, notable notaire expert compable, et son conseiller spécial droite gauche droite le grand vizir, s'attaquent résolument à EDF.

De 2007 à 2016, EDF a perdu 87 % de sa capitalisation boursière, maintenant à 19 milliards.

Pourtant, suite à ses négociations avec David Cameron, François Hollande exige que EDF offre une garantie de 23 milliards à l'Angleterre, avec la construction de deux centrales nucléaires EPR (qui sont des goufres financiers et d'incertitudes technologiques mais aussi écologiques quant à leur réelle sécurité, et leurs "rejets").

Soit 4 milliards de plus que sa capitalisation ! L'Etat est actionnaire à 85 % d'EDF. Sont aussi en jeu, plus de 150.000 emplois.

Détails et sources.

1/ 2007

EDF devient la première capitalisation boursière française. Sa capitalisation atteint 141 milliards contre 140,4 milliards pour Total. EDF a été introduite en Bourse fin 2005 à 32 euros. Depuis le début de l'année, il affiche un gain de plus de 40% contre 9% pour le DJ Stoxx Utilities. UBS a relevé son objectif de cours de 80 à 100 euros en insistant sur les atouts du groupe dans le nucléaire. (boursier.com)

2/ 2015

EDF est exclu du CAC 40 dix ans après son entrée en Bourse, le 21 novembre 2005, et au terme d’un parcours boursier chaotique. C’est un coup très dur. La réaction de ses dirigeants a été lapidaire. Dans un communiqué, ils rappellent que l’entreprise reste « la 22e capitalisation boursière en France », mais qu’elle ne dispose « que d’un flottant limité à 15 %, ce qui explique la décision d’Euronext ». EDF est un poids lourd de l’économie, avec ses 160 000 salariés et ses 72,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014. Il représente aussi un tiers du portefeuille que l’Etat détient dans les entreprises cotées. (lemonde.fr)

3/ 2016, maintenant.

Cotation du 07/03/2016 à 10h04 Action chute à € 9,890 -8,85% Capitalisation : 18,99 Md€ (Boursorama)

EDF plonge de -10% vers 9,81E sur la démission du directeur financier (Mr Th.Piquemal) qui juge que le groupe n'a pas les moyens d'assumer la construction de 2 EPR en Angleterre (centrales d' Hinkley Point)... un projet de 23MdsE alors que la capitalisation d'EDF est inférieure à 20MdsE. (CercleFinance.com)

4/ 2017, 2018, avenir à court terme

Visiblement, l'opinion du directeur financier est largement partagée par les syndicats. Ceux ci dénoncent depuis des semaines un volet industriel intenable, avec une construction prévue sur 72 mois. En outre, comme le directeur financier, ils estiment que ce projet pourrait signer l'arrêt de mort pur et simple d'EDF en cas de coup dur financier. (Le Parisien)

Tous ces articles sont accessibles par ici https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=edf+capitalisation+boursière

Conspiration de Huit-Mars, la femme du 8 mars.

384069-arabie-saoudite-la-femme-est-elle-un-622x600-2.jpg

Je demande à la légion de mes amies et mes amis qui ont
de l'honneur de renvoyer leur Légion d'honneur au
président de la raie publique.

samedi 5 mars 2016

Traité secret, Traité en blanc.

Les raisons de stopper TAFTA !

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Nos normes plus strictes que les normes américaines et que les « normes internationales » (niveaux de pesticides, contamination bactérienne, additifs toxiques, OGM, hormones, etc.), pourraient être condamnées comme « barrières commerciales illégales ».

GAZ DE SCHISTE : Les gouvernements européens ne réglementeraient plus les exportations de gaz naturel vers les nations TAFTA. La fracturation hydraulique pourrait devenir un droit pour les sociétés qui pourraient exiger des dommages et  intérêts auprès des nations qui s’y opposent.

EMPLOI : Les entreprises souhaitant délocaliser dans les états concernés par le projet TAFTA où les salaires sont inférieurs, seraient protégées. L’Inspection et le code du travail devenant illégaux, plus de préavis de licenciement. Pôle emploi devrait être privatisé ou serait attaqué en justice par les sociétés d’intérim pour concurrence déloyale. Les conséquences du TAFTA sur le taux de chômage en Europe ne seraient que néfastes.

SANTÉ & RETRAITES 
: Les médicaments pourraient être brevetés plus longtemps, les groupes pharmas pourraient bloquer la distribution des génériques. Les services d’urgence pourraient être privatisés. Les Assurances privées pourraient attaquer en justice les CPAM pour concurrence déloyale. Les retraites par répartition pourraient être démantelées, les compagnies d’assurances se substitueraient aux CRAM,ARRCO, AGIRC…

EAU & ÉNERGIE 
: Ces biens seraient privatisables. Toute municipalité s’y opposant pourrait être accusée d’entrave à la liberté de commerce, idem pour l’énergie, qu’elle soit fossile, nucléaire ou renouvelable. La sécurité nucléaire serait réduite. Le prix du gaz et du kW seraient libres.

LIBERTÉ & VIE PRIVÉE 
: Grâce à la révolte publique, les sociétés espérant enfermer et monopoliser l’Internet ont échoué l’année dernière à faire adopter leur ACTA répressif ; des textes plus pernicieux sont dans le TAFTA.

SERVICES PUBLICS 
: Le TAFTA limiterait le pouvoir des États à réglementer les services publics tels que : services à la personne, transports routiers, ferroviaires, etc. et réduiraient les principes d’accès universel et large à ces besoins essentiels.

CULTURE & PRODUCTION ARTISTIQUE 
: Les gros producteurs d’audiovisuel pourraient interdire les productions privées ou professionnelles à faible budget comme youtube, vimeo, dailymotion, les financements collaboratifs seraient rendus illégaux. Les musées nationaux perdraient leur droit de préemption sur les trésors artistiques nationaux au profit de collectionneurs privés.

ENSEIGNEMENT 
: Les universités privées pourraient attaquer en justice l’Éducation nationale pour concurrence déloyale. De la maternelle au doctorat, les sociétés privées contesteraient aux écoles, cantines scolaires et resto U, toutes subventions municipales, régionales ou nationales.

*TAFTA : Trans-Atlantic Free Trade Agreement


© https://stoptafta.wordpress.com/stopper-tafta-pourquoi/


lundi 29 février 2016

serial killer


auchan.jpg


Un demi agriculteur est suicidé chaque jour par la grande distribution.

lundi 14 décembre 2015

la déclaration post-électorale du Président du PNVL

Le Président du premier parti de France et pas revenu de sitôt, le Parti Naturiste de la Voie Lactée, a déclaré hier soir devant ses nombreuses militantes et ses nombreux militants, à la piscine de Pontoise...

Mes chères amies, mes chers amis,

Le pays revient de LOIN, nous avons échappé à une catastrophe majeure heureusement interdite aux mineurs. Mais il faut entendre le message de ces électrices et électeurs qui se sont déplacés mais se sont débordés sur l'extrême droite, au risque ainsi de tous nous verser dans le fossé.

Que nous disent-ils ? Eh bien, c'est une simple question de BON SENS pour qui sait entendre. Ils veulent plus de naturisme, ils veulent plus de voies lactées, ils veulent des textiles plus chauds pour quand ils doivent se rhabiller après un week-end sous la pluie.

Mais ils veulent aussi plus de nourriture saine et naturelle et bien davantage de plages naturistes pour leurs enfants à l'école, de plages horaires évidemment. Et qui pourraient le leur reprocher ? C'est cela aussi l'école laïque, et vous savez à quel point nous devons former les élites naturistes de demain.

Bref, ils veulent que nous les protégions mieux contre les intempéries, climatiques mais aussi morales, sociales et politiques donc que nous protégions et même développions notre magnifique ART DE VIVRE A LA FRANÇAISE que le monde entier des burqas nous envie.

Cette campagne a aussi montré une fois de plus à quel point nous étions ostracisés des médias, mais nous avons l'habitude. Ce soir encore, qui est avec nous ? mis à part LCP-Public SÉNAT et ALJEZIRA ? Nous les avons écoutés, nous les avons entendus, et Moi Président Duchmoll, je m'y engage, oui, je m'y ENGAGE.

Vive les seins nus pour toutes et tous, vive Marianne, vive la République, vivante, enjouée et coquine. Et vive la France.

Nous gagnerons, car l'important c'est de gagner sinon personne ne participerait.

(applaudissements nourris et poilades émues)

dimanche 13 décembre 2015

Après la COP, on écope. C'est degré ou de force.

Grâce à Hollande, une fois de plus, on croirait que c'est vrai. Il est très fort dans les "discours au Bourget"...

Désolé de refroidir votre enthousiasme, j'aurais préféré me réjouir aussi. Mais mieux vaut refroidir que se chauffer pour rien.

Entre la mise en scène et le contenu réel des accords et surtout des désaccords, il y a un abîme. 


Les discours, c'est on veut 1,5 degré maximum.
Les financements, c'est pour 3 degrés minimum.

Élysée – Présidence de la République française

Retrouvez l'intervention du président François Hollande la clôture de la ‪#‎COP21‬

Commentaires
Philippe Dohy
Écrire un commentaire...

samedi 12 décembre 2015

COP 21 - Un petit pas pour l'homme, un grand pet pour l'humanité.

Amerique___Lune.jpeg

© photo http://www.1001-votes.com/f/fond-decran-0255.html

INFOS - L'accord de la COP 21 dit "Il faut ne pas dépasser les 1,5°". Mais sans se donner suffisamment de moyens pour y parvenir ce qui, selon les experts du climat, nous met sur une trajectoire de + 3°.

C'est dommage que cet "Accord Universel de Paris" n'ajoute pas "Il faut qu'il n'y ait plus de guerres ni de maladies ni d'affamés", et on en reparlera au plus tard dans dix ans.

vendredi 11 décembre 2015

Une interview du Premier ministre par Augustin Trapenard sur France Inter un matin.


Augustin Trapenard : Monsieur le Premier ministre, aimez-vous la Culture ? Je veux dire, aimez-vous le Cinéma, aimez-vous le Théâtre et la Musique ?

Manuel Valls : Je

Augustin Trapenard : Mais aimez-vous la Littérature, aimez-vous la Sculpture, la Peinture ?

Manuel Valls : J'ai toujours

Augustin Trapenard : Et aimez-vous le Livre ? aimez-vous le CD ? aimez-vous les Poteries de la Loire ? Et la Télévision de la Culture, l'aimez-vous, monsieur le Premier ministre ? Et mes cuisses, vous les trouvez comment, mes cuisses ?

Manuel Valls : J'aime la France, monsieur. J'aime mon pays. Et quand on aime mon pays qui est la France, on n'aime pas les cuistres, mais oui, on aime les cuisses, toutes les cuisses. Je l'ai déjà dit chez vos consoeurs de France Cul, Augustin, pardon, monsieur, j'aime les cuisses de toute la Culture. J'aime les cuisses du Cinéma. J'aime les cuisses du Théâtre. J'aime les cuisses de la Musique. J'aime les cuisses de la Littérature. Peut-on être français sans aimer aussi la France des cuisses, monsieur ? J'aime mon pays de cuisses. Donc j'aime aussi les cuisses de la Sculpture. J'aime les cuisses de la Peinture. Et j'aime aussi les cuisses du ministère, les cuisses socialistes, celles de gauche et celles de droite. J'aime les cuisses de Marianne, monsieur Trapenard, tout simplement.

Augustin Trapenard : Alors, monsieur le Premier ministre, à quand des cuisses culturelles de Marianne sur les timbres-poste ?

Manuel Valls : Je vous écoute et je vous entends. C'est une merveilleuse idée. Et comme vous le savez et que je l'ai dit à vos consoeurs de France Cul, moi, je ne suis pas président, mais je suis un manuel !

(ils rient)

4 SCENARIOS POSSIBLES DE SORTIE DE CRISE CAR, QUAND MÊME, 6 ANS DE FRONT NAZIONAL, CE SERAIT TROP DUR.

Philippe Dohy a partagé sa photo.
23 h
Photo de Philippe Dohy.
Philippe Dohy à Voter Jean Pierre Masseret
23 hParis

SCENARIOS POSSIBLES DE SORTIE DE CRISE CAR QUAND MÊME 6 ANS DE FRONT NAZIONAL, CE SERAIT TROP DUR.

1/ Demander au candidat de droite de se retirer. Après tout, les socialistes de droite ont expulsé la gauche de deux Nouvelles Régions Décidées par le Chef Pour Remettre la France en Ordre.

2/ Mettre soudainement fin à l'arrogance des trois chefs parisiens - de leur propre chef, un exploit, buzzer ceci, merci pour eux - et obtenir miraculeusement, merci Sainte Geneviève, qu'ils cessent leur torpillage de la liste de M. Masseret, leurs menaces, manipulations, radiations, chantages et autres magouilles si fréquentes au Front Nazional.

Offrir ainsi un espace serein et non acculé si révoltant à M. Masseret et ses colistiers. Reconnaître leur courage de petits pots de terre régionaux contre les empotés de fer et si sourds. (Les ordres menaçants et durs bloquent en effet le fonctionnement du cerveau préfrontal, siège de la pensée humaine.)

Laisser ainsi M. Masseret pouvoir faire preuve de panache, et non de servile soumission craintive, en se désistant ou en ne déposant pas les bulletins de vote de sa liste dans les bureaux.

Nommer M. Masseret ministre de la Résistance aux Pyromanes.

3/ Profiter de l'Etat d'Urgence pour prévenir les menaces sur le front de l'Est que ferait peser l'élection d'un président régional nazional qui exciterait davantage les haines internationales et les réactions dès lors encore plus violentes. Dès lors arrêter toute la liste nazionale et l'expédier à Quantanamo pour apprendre la culture arabe qui y reste fort représentée en tout état de pas droit.

4/ Organiser la migration des Français Estiens vers l'Allemagne, le Luxembourg, la Belgique et la Suède, et arrêter de ne pas rire.

© photo Miss Duchmoll Isabella Mariana



mardi 8 décembre 2015

Que faire quand M. Valls passe à la télé ?


1. Sortez le fromage et le beurre du frigo et laissez-les à température ambiante pendant au moins 2 h. Ils deviendront mous et tendres, ce qui permettra d’avoir une texture lisse quand vous mélangerez les ingrédients. Si le fromage est trop froid, il fera des grumeaux. Pour être sûr qu’il a la bonne texture, vérifiez qu’il s’étale facilement avec une spatule. 2. Écrasez vos biscuits. 3. Mélangez-les au beurre ramolli. 4. Étalez-les au fond de votre plat passant au four. Mettez de côté. 5. Mélangez tous les autres ingrédients dans un bol, sauf le jus de citron. 


recette pour un cheesecake facile et rapide


6. Ajoutez le jus de citron. Utilisez un mixeur plongeant, à basse vitesse, pendant deux minutes. La deuxième étape importante de cette recette est d’ajouter le jus de citron jaune ou vert au dernier moment. Le jus de citron va durcir le mélange presque instantanément. 7. Disposez le mélange sur le biscuit. 8. Mettez au frigo pendant 1h30. 9. Servez frais. Résultat Et voilà, vous avez réalisé un délicieux cheesecake en 5 min et sans four :-) 


ccheesecakes avec des fraises à personnaliser



Le secret de cette recette réside dans le fait de sortir  le fromage et le beurre longtemps à l’avance pour qu’ils soient bien tendres et mous. Vous pouvez ajouter des fraises, avec ou sans sucre glace. Coupez quelques fraises. Placez-les dans un sac de congélation et tapez le sac doucement contre le plan de travail pour que les fraises libèrent leur jus. Ajoutez un peu d’extrait de vanille, quelques fraises… que vous disposerez sur le cheesecake. 


Source : Comment-Economiser.fr | http://www.comment-economiser.fr/recette-cheesecake-rapide-sans-four.html




dimanche 15 novembre 2015

Si tu veux la paix, prépare la paix.


Il serait temps de changer de paradigme.


samedi 7 novembre 2015

Comment Marisol lutte-t-elle pour l'égalité sexuelle ?

Grâce à son bon esprit républicain, "C'est pareil pour tout le monde", Marisol Touraine, ministre de la Santé, a décidé d'une nouvelle disposition pour les donneurs de sang.

Désormais, les hétérosexuels aussi devront ne pas avoir de rapports sexuels pendant plus d'un an pour pouvoir donner leur sang.

Cela permettra à tout un chacun chacune d'avoir une excuse bien plus noble que la migraine des séries télévisées suisses.

Pas ce soir, chéri, chérie, ni même les prochains 364 soirs car je vais donner mon sang pour la France.

Ainsi, ce privilège de servir une noble cause sans se faire çier au lit ne sera plus réservé aux homosexuels.

De plus, cela simplifie aussi la vie de celles et ceux qui, après un an sans sexe, ne se rappellent plus vraiment leur orientation sexuelle mais aussi la vie des bi à cheval sur la frontière.


parachute_nuage.jpg


© photo Bozena Lukasik

dimanche 4 octobre 2015

Qu'est-ce que l'âge de pierre ?

Capture_d_ecran_2014-08-18_a_20.04.16.png

Capture_d_ecran_2014-08-18_a_20.04.16.png

Entraînement de rugby dans les quartiers pauvres.

Qu'est-ce que la Théorie du Complot ?

C'est Volkswagen qui a réchauffé le fond de l'air frais pour qu'il y ait des ouragans qui détruisent tous les logiciels menteurs qui étaient sur ses voitures, et la Côte d'Azur est la zone la plus dense du monde en golfes, en golfs et en goals, c'est bien connu. La décadence gagne du terrain par la mer ! C'est le yacht qui cache le crash de Monaco !

7047543.jpg

Réponse de la gendarmarie locale : "No comment"...

© photo JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP / franceinfo.fr

NB - Ce blog reste le dernier média indépendant qui continuera à dire toute la vérité sur Volkswagen car nous n'avons, nous, reçu aucune commande publicitaire. Comme c'est étrange, alors qu'une publicité par jour pour les voitures ne coûte ici que 9.999 € / par jour… On croit nous asphyxier en nous assèchant ? Hahahaha !

samedi 3 octobre 2015

Comment concilier une grande richesse matérielle avec une grande misère spirituelle ?

150806_POL_TrumpThinking.jpg.CROP.promo-xlarge2.jpg

© Photo by Mandel Ngan/AFP/Getty Images sur slat.fr

vendredi 25 septembre 2015

Flash


Des Français ont été arrêtés à la frontière allemande. Ils s'étaient mêlés à un groupe de migrants syriens fuyant la France.


l'objet de la politique



original.83628.jpg



© via @rrêt sur images

lundi 7 septembre 2015

accueil sélectif des migrants

chameaux.jpg

© photo Chablis

jeudi 3 septembre 2015

Les USA, le Canada, Israël, le Brésil, la Chine, le Japon et la Russie se mobilisent pour les enfants de l'Exode.



"Tous les petits garçons recevront ce joli jouet.", déclare le porte-parole unique du FMI, de l'UNESCO, de l'ONU et de l'UNICEF qui vont aider aussi.


enfant-conduisant-le-tracteur-de-jouet-33172811-2.jpg


© http://thumbs.dreamstime.com/z/enfant-conduisant-le-tracteur-de-jouet-33172811.jpg

jeudi 27 août 2015

"Même l'auteur n'a pas pu lire ce qu'il écrivait."

81bKN2MuKTL.jpg "La maison d’édition Norstedts a tout fait pour éviter que des pages de Millénium 4 ne fuitent avant sa sortie officielle.

Aucune information n’a filtré sur le contenu du livre jusqu’au jour de sa sortie.

"Même l'auteur n'a pas pu lire ce qu'il écrivait. Des conditions strictes, qui ont augmenté le coût," a souligné la porte-parole de l’éditeur.

Mais la médiatisation de ces conditions de sécurité, savamment orchestrée, répond aussi aux exigences d’une vaste opération de communication, renforçant l’attente entourant cette sortie. Car les gens sont ardemment excités par les coffre-forts et les bunkers, c'est bien connu."

©lic > http://www.lemonde.fr/livres/article/2015/08/27/pourquoi-le-quatrieme-tome-de-millenium-fait-l-objet-d-appels-au-boycott_4738440_3260.html]

Millénium 4 ? Une question à onze millions €

Je ne l'ai pas encore lu.

Mais je ne suis plus pressé de le lire après avoir lu :

  • "Le retour réussi de la saga. La découverte d’une intrigue imprévisible, ici souvent haletante. " Le Monde.
  • "L’intrigue est plus ténue, les rebondissements plus prévisibles. Si vous pouvez lire cette critique aussi tôt, c’est aussi que la brique de 500 pages s’absorbe plus vite que celles de Larsson. Bémol, non des moindres, qui marque la différence." La Libre Belgique.

482 pages, 23 € . Paru ce matin. Premier tirage de 500.000 exemplaires => 500.000 x 23 = 11.500.000 € = 75.555.000 francs d'autrefois, juste pour avoir une idée (haletante).


81bKN2MuKTL.jpg


© Macha Séry, Le Monde > http://www.lemonde.fr/livres/articl...

© Alain Lorfèvre, La Libre Belgique > http://www.lalibre.be/culture/livre...

mercredi 19 août 2015

Moi, président Duchmoll.


Pas de croissance sans confiance.
Pas de confiance sans justice.


JEagiWL.png


JEagiWL.png


© et pour mieux visualiser cette courbe intégralement, clic > http://www.francetvinfo.fr/economie...

+ "francetvinfo.fr/france : francois-hollande-promet-de-nouvelles-baisses-d-impots-si-la-croissance-s-amplifie-en-2016… Bien joué !"

NB La croissance a été nulle au deuxième trimestre. Zéro amplifié = zéro de chez zéro.

"Au deuxième trimestre, l’économie française a enregistré sa plus mauvaise performance de toute l’année écoulée. Nouveau coup de froid pour l’économie française. Au 
deuxième trimestre, le thermomètre de la croissance a affiché zéro, selon l’Insee. C’est pire que prévu." © et suite sur, clic > http://www.humanite.fr/sapin-mainti...

samedi 1 août 2015

Le Premier ministre a-t-il intérêt à aider le président de la République à "inverser" la courbe du chômage en 2016 ?


1/ Le Premier ministre veut devenir président de la République,
ce n'est un secret que pour les polichinelles.

2/ Si la courbe du chômage en 2016 ne "s'inversait" pas, François Hollande n'a cessé de le répéter, il ne se représenterait pas en 2017.

3/ Qui serait alors le candidat socialiste le mieux placé pour
avoir une minuscule chance d'emporter ces présidentielles ?


Hollande___Leonarda.jpg


© photo elysee.fr


"Inverser" est entre guillemets car passer de 100 à 90 serait une "inversion" même si l'on était d'abord passé de 10 à 100…

Inverser ne serait pas entre guillemets si de 100 l'on passait à 7, par exemple ; soit sous le point de départ initial de 2012.

jeudi 30 juillet 2015

les vrais journalistes

 




   


  Albert Londres


    grand reporter

scénario de Philippe Dohy

« Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et
que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée
dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir,
non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie »
Albert Londres.

Albert Londres, grand reporter © Radio France - 2013 / anonyme 1923

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avec :

Albert Londres : Bertrand Suarez-Pazos

Florise Londres : Kim Koolenn

Henry Béraud : Laurent Orry

Elie-Joseph Bois : Laurent Cléry

Pierre Renaudel : Pierre Constant

Eugène Dieudonné : Hervé Furic

Rachel : Pauline Ziadé

La passagère : Audrey Meulle

 

Présentation : Stéphanie Duncan

Prise de son / montage et mixage : 

Olivier Dupré et Déborah Dagobert

Assistante : Clémence Gross

Réalisation : Michel Sidoroff

Production : Patrick Liegibel

Ecriture : Philippe Dohy

Emission : Au fil de l'Histoire


Ecouter, clic > franceinter.fr/emission-au-fil-de-lhistoire-albert-londres

Lire : voir ces 2 annexes, doc ou rtf, avec davantage de scènes que l'audio.

la relève est assurée :-)

IMGP4110.JPG


France Inter,
Au fil de l'histoire,
scénario de Philippe Dohy,
joué et mise en scène ; clic >

Albert Londres,
grand reporter engagé,
jusqu'à en être assassiné aussi.


© photo Philippe Dohy, à la manifestation Charlie de Paris.

jeudi 23 juillet 2015

Moi président, j'aiderai sans relâche la grande distribution à se défendre contre les petits paysans.

Demander à la grande distribution de renoncer à ses marges exorbitantes n'est pas une solution raisonnable.

Les petits paysans lui demandent de payer leur production au juste prix. Ce qui leur éviteraient de toujours appeler l'Etat à la rescousse. Et quoi encore ?

Afin d'éviter à la grande distribution cette situation humiliante, je vais donc donner de l'argent public, 600 millions €, aux petits paysans.

Ce sera donc autant d'économies pour le privé qui évidemment réinvestira dans les emplois de machines automatiques sans caissières.

Avec nous, toujours de l'audace, la France avance.

De plus, les petits paysans qui malgré tout n'arriveront pas à nouer les deux bouts, entre notre promesse, les paperasses sans fin, et les paiements arrivés réellement sur leur compte, pourront toujours revendre leur exploitation aux gros paysans, vive les gros, les gros, c'est l'avenir de l'Europe.


INFO > Crise des éleveurs: l'Etat va débloquer 600 millions d'euros d'aide > http://lexpansion.lexpress.fr/actua...


indignez-vous.jpg

mercredi 22 juillet 2015

Moi président, je garantirai la liberté de manifestation malgré les tasers et les flashballs.

Et le président conclut par ces belles paroles, pleines de panache, à l'égard des manifestants : Car, comme dit mon meilleur ami, le poète Manuel Valls : "A vaincre sans danger, on triomphe sans gloire".


aeroport__valise__sang.jpg


© photo Chablis

Moi président, je garantirai la liberté d'expression des tasers et des flashballs.

A lire dans le Figaro, journal français d'extrême-gauche.

CONCLUSION > Donc la réponse présidentielle est… ====================>

jeudi 16 juillet 2015

La nouvelle usine à gaz administrative de la Réforme territoriale des complications supplémentaires.


les_avions_Uburik__-_.jpg


Le choc de la "simplification administrative" selon le président de la République...

"En Normandie, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius est intervenu pour défendre son fief de Rouen, assure Europe 1. Il a obtenu un compromis selon la radio : à sa ville le siège du conseil régional, à Caen, le statut de chef-lieu de région."

Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres cités par le Canard Enchaîné...

© France Info & photo Chablis

mercredi 15 juillet 2015

14 juillet 2020 - La Francexit est évitée mais la privatisation de biens nationaux est exigée par l'Eurogroupe, la BCE et le FMI.


Tour_Eiffel_-_lesechos.fr.jpg


La Tour Eiffel sera rachetée par le Qatar pour 444 milliards d'euros. Les travaux de remontage, transport et remontage à Doha (aucune parenté avec Dohy) devraient durer trois ans.

C'est une belle opération, déclare le président de la République dans son interview traditionnelle du 14 juillet par Claire Chazal et David Pujadas, car c'est dix milliards de plus que la valeur estimée.

Il ajoute : Il était temps de se libérer de notre lourd passé de fer et de mettre en avant d'autres monuments. Valorisés davantage, ceux-ci pourraient d'ailleurs se révéler avantageux pour éviter une autre menace de Francexit.

L'Allemagne s'est dès à présent portée candidate pour racheter Notre-Dame ; et le Luxembourg pour racheter les châteaux de la Loire. Le Sacré-Coeur intéresse vivement Monaco ; et le Mont Saint-Michel est convoité par l'île de Guernesey voisine.

Ce serait de beaux symboles de la construction européenne que ceux de notre culture française disséminée dans toute l'Europe.

De plus, la France a inventé le cinéma et la France a toujours défendu le cinéma mondial. Nous pensons qu'il serait temps que la France fasse un geste fort pour le cinéma indien, qui a dépassé le cinéma américain en audience et en chiffre d'affaires.

Pour les Indiens, ce serait aussi un bonus, la cerise sur le gâteau… car ils viennent de nous acheter mille Rafale de plus ! Alors quand Bollywood nous propose déjà un très bon prix pour le Château de Versailles, cela mérite d'y réfléchir. On verra ce qu'on verra.

Mais non, nous ne céderons pas le Louvre à Las Vegas, en tout cas pas avant longtemps. Même si les Vespasiens et les Vespasiennes sont devenus de grands amateurs de culture, conclut-il en souriant à Claire et David, émus par tant de fermeté patriotique face aux banques et à la finance internationale.

Rappelons que c'est en effet Las Vegas qui nous racheta en 2018 le Festival d'AVIGNON, Palais des Papes inclus, mis en vente suite aux grèves des intermittents de 2017 et 2018 qui refusaient le nouveau statut artistique uniforme de M.I.T.E.S. offert par l'armée de terre.

ADI PARIS
14/07/20

© photo lesechos.fr

INFOS >

samedi 11 juillet 2015

Les propositions grecques sont-elles une "capitulation" ?

"Et à propos, ces fameuses propositions grecques, sont-elles bien une "capitulation", comme l'affirme une presse unanime, y compris l'un de nos invités, Romaric Godin (La Tribune), un des journalistes français qui connait le mieux le dossier (et qui, bizarrement, n'est pas invité sur les plateaux)."

Daniel Schneidermann, Gazette d'@rrêt sur images, n° 395.

(Hey, m'sieur Schneidermann, "une" presse unanime, ça veut dire quoi ? Si c'est unanime, c'est toute LA presse. Si c'est UNE presse, c'est pas unanime…)


Capture_d_ecran_2015-04-30_a_11.24.30.png


Je pense que ce n'est pas du tout une capitulation "comme l'affirme une presse unanime", l'oeil fixé sur le texte et l'esprit fermé sur le contexte.

D'ailleurs, le premier signe en est justement ce "comme l'affirme une presse unanime", ce qui est louche d'ainsi vouloir nous aveugler.

Même si ces propositions grecques reprennent tout ou partie des exigences des créanciers, plusieurs choses ont changé grâce au référendum de dimanche dernier 5 juillet :

  • Le peuple grec s'est approprié le problème, a dû y penser, en débattre, lire, chercher, s'informer. Ce n'était plus des négociations qui "lui passaient au-dessus de la tête". Et tout le monde entier s'informe davantage sur les problèmes qui le concernent quand il peut y changer quelque chose. Sinon, cela reste vague, c'est loin, on n'y peut rien, on gobe les mensonges médiatiques, on s'en fiche, à quoi bon.
  • Tsipras en est sorti bien plus renforcé.
  • Yanis Varoufakis, l'ex ministre des Finances, le couvre mieux de l'extérieur du gouvernement car il peut dire ce qu'il pense et tirer à boulets rouges sur les cupides ultralibéraux allemands de droite dure (esclavagistes conservateurs intransigeants de leur propre peuple).
  • Les efforts de son programme sont ainsi bien plus remarqués et valorisés. Ce n'est plus un homme politique, un peuple, un pays, humiliés et qui étaient obligés de devenir l'esclave des créanciers. Son "oui" a maintenant bien plus de poids.
  • Bien plus de poids pourquoi ? Mais pour obtenir bien plus de crédits en échange, mais aussi une restructuration de la dette que Tsipras réclamait depuis des mois auprès de ces crétins sourds de la Troïka. Il aura fallu ce référendum pour leur déboucher les oreilles.

Bravo Tsipras, joli jeu, intelligent et très fin.
Tactique hyper mobile face aux positions rigides,
trop rusée pour les chiens de garde médiatiques hurleurs.

© photo de la galette, photo des galettes (prises à Pont-Aven)

Comment expliquer la sévérité allemande ?

Sur les privatisations

Les propositions des créanciers. Parmi les principales mesures visant à augmenter les ressources de l'Etat,  les créanciers proposent la vente de la part de l'Etat grec au capital social des télécommunications grecques OTE, dont le principal actionnaire est Deutsche Telekom.

Ce que propose la Grèce. Le gouvernement relance les privatisations après les avoir gelées lors de son arrivée au pouvoir en janvier 2015. Un appel d'offres va être lancé pour les aéroports régionaux et les ports du Pirée et de Thessalonique. Le gouvernement va aussi vendre sa part au capital social des télécommunications grecques OTE.


©lic > francetvinfo.fr/monde/grece/grece-quelles-differences-entre-les-propositions-de-tsipras-et-celles-des-creanciers


"Avec ces nouvelles mesures, ma mère retraitée ne pourra plus toucher l'Ekas, l'allocation complémentaire pour les petites retraites, sa retraite va baisser de 20%." nous dit Afroditi.

©lic > francetvinfo.fr/monde/grece/grece-les-prochaines-annees-vont-etre-aussi-dures-que-les-precedentes

vendredi 10 juillet 2015

Moi président, je préfère m'enfouir, ça va péter.

AFP_REGIS_DUVIGNAU.jpg

Le président déclare à notre grand large reporter de l'ADI :

On croit que c'est nous qui faisons la loi. Faux. Ce sont les lobbies qui font la loi.

Et là, c'est le bordel.
Car AREVA, c'est la cata.

Ils ont laissé construire le coeur de la cuve nucléaire d'EPR à Flamanville en sachant qu'elle était défecteuse. Ainsi, ça paie deux fois les fournisseurs.

Un, pour construire jusqu'au bout la cuve fichue dès le début, et on le savait, j'insiste. Deux, pour tout recommencer.

Héhé, sont malins. Une cuve pour le prix de deux.

Ça fait du bien à Bouygues TF1 en béton, la télévision électorale.

C'est tellement le bordel à Areva, que c'est EDF qui reprend l'affaire. Qui dit reprise dit fusion dit nouveau bordel dans l'organisation.

Et pour surveiller de près les procédures de haute sécurité, le bordel, c'est pas l'idéal. Chacun va tirer dans son coin. Ordres et contre-ordres, petits prés carrés des petits chefs où il faut pas mettre le nez. On ne maîtrise plus les amis, tout fout le camp.

D'ailleurs, vous imaginez la force du lobby qui a réussi à nous obliger enfouir dans la loi Macron un amendement sur l'enfouissement des déchets radioactifs, sans la moindre discussion au Parlement.

Cela dit, ça va nous rapporter un petit peu de sous, un peu plus de 200 millions d'euros, c'est toujours bon à prendre, ça nous fait plus de trois jours de paiements des intérêts de la dette publique, agios qui nous coûtent plus de 60 millions par jour.

Pagaille de construction, pagaille d'organisation, pagaille législative, pagaille de sécurité technique… au bout de la pagaille, c'est le chaos, et au bout du chaos, c'est le boum.

Feriez mieux d'aller vous enfouir en Tunisie, les amis, ce sera bientôt bien moins dangereux.

Ouais, sinon, les déchets nucléaires, ce sera vous.

A bon entendeur, salut !

N'espérez pas que je reste encore après 2017, cet amendement sauvage et méchant, c'est mon auto-coup de grâce, mais sérieux, c'est quand même mieux que l'auto-coup de grâce du Discours de Grenoble où Sarko voulait enfouir les étrangers.

Salut, salut, salut !


INFOS > Accrochez-vous, lisez tranquillement, cela vaut le coup pour comprendre les coulisses de ce coup de force.

  • SCHEMA SIMPLIFIE, les contrôles étant financiers, politiques ou les deux : L'Etat contrôle EDF qui contrôle AREVA qui contrôle l'ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) qui contrôle le CIEGEO (centre industriel de stockage géologique) qui contrôle le site d'enfouissement de Bure dans la Meuse.
  • Ayant recourt au 49-3 pour faire approuver une troisième fois la loi Macron par l’Assemblée Nationale, le gouvernement a entre-temps accepté d’enrichir la loi d’un amendement sur les déchets radioactifs. A l’initiative du sénateur de Moselle, Gérard Longuet (Les Républicains), l’amendement entérine le projet d'enfouissement des déchets radioactifs Cigeo (Centre industriel de stockage géologique) situé à Bure (Meuse). < leparisien.fr/politique/un-amendement-sur-les-dechets-radioactifs-glisse-dans-la-loi-macron-09-07-2015-4931853.php & ouest-france.fr/dechets-radioactifs-lenfouissement-est-autorise-bure-3549090
  • L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) chargé de la gestion des déchets radioactifs en France. < wikipedia.org/wiki/ Agence_nationale_pour_la_gestion_des_déchets_radioactifs

Sa signature est « La maîtrise des déchets radioactifs ».

Placée sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche, de l'Industrie et de l'Environnement, l'ANDRA mène de façon complémentaire une mission industrielle, une mission de recherche et une mission d'information.

Le financement de l'ANDRA est assuré en majeure partie par les producteurs de déchets radioactifs.

L'ANDRA assure la maîtrise d'ouvrage du projet Cigéo de stockage souterrain de déchets radioactifs à vie longue.

  • Le financement de l'Andra provient :

1. Des producteurs de déchets radioactifs

(EDF, Areva, CEA, hôpitaux, centres de recherche) :

- via des contrats commerciaux (pour l'enlèvement des déchets et l'exploitation et la surveillance des centres de stockage),

- via une taxe pour les recherches et études sur l'entreposage et le stockage des déchets HA et MA-VL (96.6M€ en 2008) : cette taxe (dite taxe « de recherche ») additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base (INB) est collectée par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), et versée sur le « Fonds Recherche » géré par l'Agence.

2. D'une subvention publique

(4.5M€ en 2008) accordée par l'Etat pour la réalisation de ses missions d'intérêt général (réalisation et publication de l'Inventaire national des matières et déchets radioactifs présents en France, collecte et prise en charge d'objets radioactifs à usage familial et assainissement de sites pollués par la radioactivité lorsque les responsables sont défaillants).

< andra.fr/pages/fr/menu1/l-andra/qui-sommes-nous-r/financement-38.html

  • Note 22 : Avances conditionnées < Rapport financier, AGENCE NATIONALE POUR LA GESTION DES DECHETS RADIOACTIFS, Page 35/51

La convention de financement et de suivi de la construction du Laboratoire souterrain et des études de qualification des milieux géologiques en vue de l'implantation d'un stockage profond, qui est entrée en vigueur au 1er janvier 1999, stipule que les sommes versées par les producteurs (CEA 17 % - Areva NC 5 % - EDF 78 %) sont susceptibles d'être prises en compte, dans le cas où les recherches menées aboutiraient à la création d'un centre de stockage en profondeur.

Dans le cadre de cette convention, la participation des différents producteurs au financement des dépenses d'investissements pour la construction du laboratoire souterrain s'élève en valeur brute à 204 189 k€ à fin 2013. < http://www.andra.fr/download/site-principal/document/editions/549.pdf

mercredi 8 juillet 2015

Les chefs d'Etat banquiers de la Zone euro sont indignés : "L'argent est plus en sécurité dans nos banques que chez les petits retraités et les pauvres grecs qui vont encore tout dépenser !"


L'argent doit être gratuit.

(Bernard Maris, dans un documentaire vu sur Arte.)

L'argent n'est pas une marchandise mais un moyen d'échange des marchandises.

Les agios et les taux d'intérêt transforment l'argent en marchandise, ce qui est la cause de tous les maux financiers.

L'argent doit être un bien public gratuit car c'est pour la société un bien vital comme l'air.

Et les banques seront nationalisées.

Et les banquiers cupides seront virés.

(Dieu l'Amour toujours l'Amour.)


courbes_d__x.jpg

Changeons de courbes, changeons les vies :)


© photo Daxèm, fb

Honte aux banquiers, l'argent doit être gratuit.


Quand les femmes rejetteront les banquiers,
les banquiers n'auront plus de paradis fiscal.


10423885_10206251767080615_5980167443312295707_n.jpg


© photo Dari, fb

dimanche 5 juillet 2015

20h, NON !! Génial ! Ouf !

Ah Pitin ! Je suis content de m'être trompé :-)

Bravo les Grecs !!! MERCI !!

Car l'indignation et la résistance des Grecs sont le début d'une résistance générale aux politiques financières de la Troïka, absurdes pour les peuples mais profitables pour les capitalistes du désastre.

Dimanche 19h40, oui ?


Je n'ai pas écouté ni lu d'infos depuis 14h, croyez-moi ou pas, si pas, arrêtez de lire, maintenant ;) mais en y repensant, je crains soudain, j'espère me tromper, que le OUI ne l'emporte en Grèce par simple confusion des questions.

La majorité aura sans doute répondu OUI pour OUI à l'Europe ou OUI à l'euro, et non pour OUI à ces conditions infernales qui font hurler tous les économistes sensés.

Il eût fallu d'emblée (c'est facile de dire cela d'ici Paris, une heure quarante après la fermeture des bureaux), il eût été plus clair de poser trois questions distinctes :

  • Acceptez-vous les conditions que la Troïka veut nous imposer pour nous aider encore financièrement ? OUI - NON
  • Voulez-vous que la Grèce reste dans l'Union Européenne ? OUI - NON
  • Voulez-vous que la Grèce reste dans la zone euro donc garde l'euro comme monnaie ? OUI - NON

Bah, de toute manière, même si j'y avais pensé la semaine dernière, cela ne serait jamais arrivé aux oreilles de Tsipras, pas vrai ?

Cette brève analyse inutile aujourd'hui le sera peut-être un autre jour ailleurs ? On peut penser que quelques idées circulent parfois sur internet. Sans quoi j'arrêterais ce blog. Qu'en pensez-vous ? ;)

Pourvu que je me trompe ! 19h54. Vite, Arte Journal !

"La Champagne ayant été classée au Patrimoine mondial de l'Unesco, on s'attend à ce que le tourisme explose", dit la speakrine radio.


REX40368864_000001


© photo referentiel.nouvelobs.com


Voir aussi < clic > FRANCOIS HOLLANDE DENONCE LA DESTRUCTION DU PATRIMOINE CULTUREL DE L’HUMANITE


samedi 4 juillet 2015

Quel sera le résultat du référendum grec ?

jeunes_grecques.jpg

Le résultat du référendum grec sera la multiplication
des révoltes et des révolutions en Europe.


Car, que ce soit le NON ou le OUI qui l'emporte, les Grecs se feront bai.er.

Si le OUI gagne, la Troïka (Commission européenne, Banque européenne, Fonds Monétaire International) leur imposera ses conditions terribles sans plus aucune discussion possible.

Si le NON gagne, cette même Troïka, plus toutes les grandes banques privées (systématiquement assistées par les gouvernements nationaux et la Banque européenne), leur en feront baver pendant des années.

Mais ce référendum aura suscité le débat en Grèce. Les gens ont cherché à comprendre. Et ils comprendront encore mieux après, en scrutant les actions dévastatrices de la Troïka.

Mais ce référendum aura suscité le débat ailleurs qu'en Grèce. Les peuples européens regarderont les conséquences plus attentivement, et ils verront les dégâts que la violence des riches inflige aux gens.

Et les gens ne sont pas toujours des moutons heureux d'aller à l'abattoir.

Ils se rappelleront aussi que depuis le début de l'année, le patron de la BCE, Mario Draghi, qui travailla au Service de maquillage des comptes grecs de Goldman Sachs, injecte chaque mois soixante milliards d'euros "dans l'économie", liquidités qui restent essentiellement dans les banques, alors que le "défaut de paiement" de la Grèce au FMI était seulement (relativement !) de 1,5 milliard d'euros, soit 2,5 % des cadeaux (mensuels) de la BCE aux banques (essentiellement).

Résumé : il va faire de plus en plus chaud en Europe.

INFO > lire lemonde.fr > clic >La Grèce officiellement déclarée en défaut de paiement

jeudi 2 juillet 2015

Pour notre contrat de solidarité avec les Grecs, il ne manque plus qu'une signature : la vôtre.


110 245 personnes ont signé. Aidez-nous à atteindre 200 000

Clic > https://secure.avaaz.org/fr/stand_with_greece_loc_eu/?

Cette semaine, la Grèce pourrait être obligée d’accepter des mesures d’austérité draconiennes qui ont prouvé leur inefficacité, ou bien d'être vraisemblablement forcée de quitter la zone euro. L’Europe serait entraînée dans le chaos. Mais si à travers nous s’exprime le plus formidable élan citoyen pour une Europe sociale jamais vu, nous pouvons faire reculer cette crise! 

Soyons clair: au-delà des débats et du jargon des experts, il n’y a que deux choses à retenir: 1) ce sont les Grecs les plus vulnérables qui ont subi de plein fouet les terribles coupes budgétaires: 4 enfants sur 10 vivent dans la pauvreté, la mortalité infantile a augmenté de 43% et le chômage des jeunes atteint presque 50%! Et 2) tout cela en vain: la dette s’est aggravée au lieu de se résorber. Appliquer de nouveau le même traitement signifierait simplement davantage de dette et de souffrances. 

Cela n’empêche pas la Chancelière Angela Merkel et les créanciers de continuer à s’arc-bouter sur cette politique irresponsable et punitive, tout en prétendant que c’est ce que leur opinion publique désire. 

Cette semaine, le Premier ministre Alexis Tsipras s’en est courageusement remis à la démocratie, en appelant son pays à voter “Non” lors d’un référendum. 70% des membres d’Avaaz en Grèce ont déjà annoncé qu’ils s’exprimeraient en faveur du non. Si aujourd’hui, nous sommes assez nombreux à nous tenir à leurs côtés, nous pouvons montrer à nos dirigeants que l’opinion publique exige la fin de l’austérité et une réorientation vers des politiques de réduction de la dette. Rejoignez-nous maintenant. Lorsque nous serons assez nombreux à avoir signé, Avaaz diffusera cet appel partout dans les médias.

AVAAZ.org: The World in Action



"Ce n'est pas Lagarde qui est méchante, c'est l'Argentine intransigeante qui fait pression."


jeunes_grecques.jpg

"Deux jours avant que Sapin dégaine l'argument argentin en défense de Lagarde, le chef de cabinet de la présidente Kirchner, Anibal Fernandez, avait été parfaitement clair.

La crise grecque « a été provoquée par les ajustements du FMI », avait-il dénoncé, voyant « l'ombre des fonds vautours, spécialement Elliott, acheter des bons grecs » et redoutant qu'en cas de défaut, la Grèce soit "pillée".

D'accord, cette position n'a donné lieu, en France, qu'à une brève dans Les Echos, mais après tout, on peut attendre que le ministre français des finances lise Les Echos.

Contactée par Le Monde diplomatique (4), l'ambassadrice argentine en France a d'ailleurs confirmé la position de son pays.

Quant au cabinet de Michel Sapin, il n'a pas donné suite aux demandes du Monde diplomatique.

Le manque de temps, vous dit-on."


Extrait de Michel "SAPIN : LE PLOUF DE L'ARGUMENT ARGENTIN".
Par Daniel Schneidermann le 02/07/2015 - 09h15 - le neuf-quinze

L'ensemble de cette excellente analyse est ici, ©lic > http://www.arretsurimages.net/vite....

Lagarde & Midas

Une fois de plus, la tragédie grecque fait prendre conscience au monde de ses cupides tyrans néfastes : Lagarde & Midas, Merkel & Créon...


pasteque_elastique.jpg

Les banquiers et la Grèce.

Les financiers et les peuples.

Petit film (30") à voir sur facebook > clic > https://www.facebook.com/Docteur.Va...


MEMO

Midas > http://mythologica.fr/grec/midas.ht...

Créon > http://mythologica.fr/grec/creon.ht...



la tyrannie de l'euro, la haine de la démocratie



jeunes_grecques.jpg

(habillons cette image comme il faut)

L’euro, ou la haine de la démocratie.

par Frédéric Lordon, 30 juin 2015 ; extrait.

(…) la Troïka ne demande pas qu’un objectif global, mais aussi la manière.

Il n’est pas suffisant que la Grèce s’impose une restriction supplé- mentaire de 1,7 point de PIB, il faut qu’elle la compose comme il faut.

Par exemple l’augmentation du taux d’imposition sur les sociétés de 26% à 29%, ainsi que la taxe exceptionnelle de 12% sur les profits supérieurs à 500 000 euros ont été refusées par la Troïka au motif qu’elles étaient… de nature à tuer la croissance ! – ou quand l’étrangleur déconseille à ses victimes le port du foulard.

En revanche la Troïka tient beaucoup à ce qu’on en finisse avec la petite allocation de solidarité servie sur les retraites les plus pauvres – le décile inférieur a perdu jusqu’à 86 % de revenu disponible de 2008 à 2012 (1) … c’est donc qu’il reste 14 bons pourcents : du gras !

Elle refuse la proposition grecque de taxer les jeux en ligne, mais demande la fin du subventionnement du diesel pour les agriculteurs – des nantis. Et tout à l’avenant.

Les institutions de la haine politique.

On pourrait se perdre à l’infini dans ces détails qui disent tous le délire idéologique additionné d’instincts sociaux meurtriers – au sens presque littéral du terme, car rompre avec le fléau du gouvernement par abstractions macroéconomiques demande de prendre connaissance du tableau des conditions concrètes d’existence de la population grecque à l’époque de l’austérité, entre baisse de l’espérance de vie, explosion du taux de suicide, effondrement de la qualité des soins, etc (2).

On pourrait dire tout ça, donc, mais on n’aurait pas dit l’essentiel, qui tient à une forme de haine politique, comme il y avait jadis des haines religieuses, mais, fait inédit, une haine politique institutionnelle, une haine portée par des institutions.

Depuis le premier jour, les institutions européennes n’ont pas eu d’autre projet que de faire mordre la poussière au gouvernement Syriza, d’en faire, par un châtiment exemplaire, une leçon à méditer par tous les autres pays qui pourraient avoir à l’idée eux aussi de ne pas plier (…)

©lic texte complet > http://www.les-crises.fr/leuro-ou-l...

Notes

(1) Philippe Légé, « Ne laissons pas l’Europe écrire sa tragédie grecque », Note des Economistes Atterrés, 30 avril 2015.

(2) Sanjay Basu et David Stuckler, « Quand l’austérité tue », Le Monde diplomatique, octobre 2014.

mercredi 1 juillet 2015

De plus en plus de Grecques désespérées et dépouillées migrent vers l'Europe dans les coquilles de noix de passeurs sans scrupule.


jeunes_grecques.jpg


De cette tragédie grecque, la plus pure détresse se lit sur leur visage.

Elles cherchent les secours, implorent les cieux et les dieux.

Zoom.


jeunes_grecques.jpg


© photo Pierre F*

dimanche 28 juin 2015

M. Sarkozy explique qu'il n'a pas fait exprès de faire exploser les canalisations lybiennes.



C'EST PAS MOI, C'EST L'AUTRE, 
dit-il, 

C'EST ENCORE  LE PLOMBIER AU NOIR, BERNARD-HENRI LEVY.



Fuite d'eau et migrants :

la saillie de Sarkozy irrite


Le Point - Publié le 


L'ex-chef de l'État a provoqué la colère de la gauche et l'embarras dans son propre camp en comparant l'afflux de migrants à une grosse fuite d'eau.

Dans "une maison, il y a une canalisation qui explose, elle se déverse dans la cuisine. Le réparateur arrive et dit : J'ai une solution. On va garder la moitié pour la cuisine, mettre un quart dans le salon, un quart dans la chambre des parents et, si ça ne suffit pas, il reste la chambre des enfants", a-t-il lancé.


Dans "une maison, il y a une canalisation qui explose, elle se déverse dans la cuisine. Le réparateur arrive et dit : J'ai une solution. On va garder la moitié pour la cuisine, mettre un quart dans le salon, un quart dans la chambre des parents et, si ça ne suffit pas, il reste la chambre des enfants", a-t-il lancé.
© Bernard BISSON / JDD/SIPA

En comparant jeudi soir l'afflux de migrants en Europe à une grosse fuite d'eau, Nicolas Sarkozy a provoqué l'ire de la gauche mais aussi un certain embarras dans son propre camp. La droite qui se retrouve une nouvelle fois sceptique sur sa stratégie clivante.

Voir aussi http://www.20minutes.fr/politique/1636887-20150622-fuite-eau-migrants-nicolas-sarkozy-repond-gauche

samedi 27 juin 2015

Comprendre la géopolitique, c'est facile.


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les Droits de l'Homme,
c'est la paix.




Les Droits de l'Homme d'affaires,
c'est la guerre.


© photo Majdouline Bulleteau
Rubrique A/Z --> C'est facile


"La société française doit être forte sur ses valeurs bancaires."


Ne pas être hypocrite ou vendre un Rafale ?

"La société française doit rester forte sur ses valeurs bancaires."
déclare Manuel Valls (Premier ministre actuel) (en France).

"Françaises, Français, gardez votre sang-froid," ajoute-t-il,
"et n'ayez pas peur, j'ai mes gardes du corps en permanence".


INFOS > https://www.google.fr/search?client...

On est in, on est guerrière.


On en profite mieux pendant les soldes d'été.
On passe de la clé à molette à la clé à mollet.


11350301_1618581651723027_808910500_n.jpg


© photo Gabry Luana Ferrigni


INFOS > Un vendredi en Isère, Tunisie, Koweït et Somalie.

jeudi 25 juin 2015

Grèce. Pourquoi les médias nous parlent-ils si peu des chiffres et des montants ?


Combien emprunta la Grèce ?

A qui ?

Pour acheter quoi ?

Combien a-t-elle déjà remboursé ?

Combien en agios ?

Combien lui reste-t-il à payer ?

A qui ?


mercredi 17 juin 2015

la fleur au fusil


Encore un exemple du capitalisme du désastre dont la loi est si simple :

Toute catastrophe naturelle ou provoquée enrichira les plus riches.

CHUT ! QUATREMER POUR L'ÉCLATEMENT DE LA TROÏKA

Par  le  - 09h15 - le neuf-quinze

La Troïka n'a plus de raison d'être, et ses exigences irrationnelles, dans la négociation avec la Grèce, vont mener à la catastrophe. Ce n'est pas Tsipras qui le dit, ni Varoufakis, c'est Jean Quatremer, de Libération

Cela n'a aucun sens, explique-t-il, de demander à la Grèce à la fois le remboursement intégral de sa dette (comme l'ordonne le FMI) et une baisse des retraites et une augmentation de la TVA (comme l'exige l'UE). 

Autrement dit, les exigences des créanciers à l'égard de la Grèce sont incohérentes. Dans cette dernière ligne droite, la Troïka (UE/FMI/BCE) se révèle prisonnière de ses propres contradictions.

De l'importance de l'identité des locuteurs, dans un débat. Si c'était seulement Tsipras, qui soulignait l'irrationnalité des demandes de la Troïka, on ne cliquerait même plus. Il la dénonce depuis des mois. 

Mais que cet argument soit repris par Quatremer oblige à tendre l'oreille. Certes, ce court article a été mis en ligne quelques heures après une analyse plus fouillée de Romaric Godin, de La Tribune(à écouter sur notre plateau ici) qui détaillait la genèse tortueuse de la position du FMI. 

Mais dans la glose poisseuse de ces dernières semaines sur les "négociations de la dernière chance", qui se poursuivent avec la Grèce, dans la terreur indistincte du défaut et du Grexit, que ce soit Quatremer lui-même, dénonciateur historique des Grecs prodigues et fraudeurs, qui amène le pavillon de la Troïka, est un événement remarquable. 

Certes, le scoop ne fait l'objet que d'un court billet, niché dans les pages éditoriales de Libé alors que la révélation publique de fissures apparemment irréductibles dans le front des créanciers de la Grèce, par son caractère inédit, mériterait amplement la Une. Mais tout de même. Pour peu qu'on soit muni d'une bonne loupe, on arrive à suivre.

Ces divergences ne sont pas nouvelles. Mais leur resurgissement dans une phase aigue de la crise laisse prévoir à brève échéance des convulsions à l'issue imprévisible. Si Quatremer, comme cela a été le cas dans le passé, trahit dans ses articles la pensée profonde de l'UE, en tant qu'institution, alors on peut interpréter son billet comme un "spoiler" de l'argumentaire en défense que brandira Juncker, quand le Titanic aura enfin rencontré l'iceberg. 

Quoiqu'il en soit, oui la Troïka a du souci à se faire. [Justement pas. Elle se frotte les mains. Voir les analyses de Naomi Klein]

Et la Grèce, et l'Europe, et le monde, qu'elle entrainera dans son naufrage.

© http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=18991

mercredi 10 juin 2015

Aider le Premier ministre, c'est aider la France.


devis_valls_las_vegas_avion_prive.jpg


Pour agrandir cette image, cliquer ici > http://www.docteurduchmoll.com/publ...

© http://aeroaffaires.fr/quote/

François Hollande soutient le voyage de Manuel Valls en Falcon 50 transatlantique à Las Vegas.

A son tour, François Hollande justifie le voyage de son Premier ministre en avion de la République avec ses potes.


p036.jpg


"Le Premier ministre avait une réunion avec l'HUILE, l'Hot union internationale de lapdanseuses en joie", explique à la presse le chef de l'Etat en marge du sommet du G7, le soir, avant de préciser qu'il rencontrera lui-même Dita Von Teese prochainement.

"Il ne vous a pas échappé qu'il y avait eu à la Fifa un certain nombre d'évolutions, pour ne pas dire de révélations, qui ont mis beaucoup d'habitués de Pigalle sur la touche. Nous avons à organiser l'Euro 2016 et le confort des nouveaux dirigeants mais aussi des supporters de toute l'Europe."

"La troisième mi-temps, ça se prépare aussi, le Premier ministre a raison. Quand tout baigne dans l'HUILE, c'est bon pour l'emploi. Cette polémique est déplacée." conclut le président de la République.

Par ailleurs, Manuel Valls tient à préciser : "J'aime mon pays, j'aime la France, j'aime le foot, j'aime les ballons. Ayez confiance en l'avenir, c'est un message important."

© photo http://www.dita.net/glamour-girl/gallery/#3 © infos > http://www.francetvinfo.fr/politique/manuel-valls/valls-a-la-finale-de-la-ligue-des-champions-la-polemique-en-six-actes_941951.html#xtor=EPR-51-le-senat-adopte-le-projet-de-loi-su...-20150609-related

management de l'isolement

74_gonomo.free.fr.jpg

Les nouvelles techniques de management que nous apprenons nous donnent toute une série de moyens pour isoler les salariés, pour empêcher toute solidarité entre eux.

De plus, quand les gens sont isolés, ils n'arrivent pas à penser la situation dans laquelle ils sont ; à comprendre qu'ils ne sont pas aux prises avec des problèmes individuels (compétence, caractère, adaptation, sociabilité...) mais avec un problème collectif, et qu'ils sont manipulés par un système très élaboré qui établit des compétitions entre eux, tout à fait artificielles mais toujours profitables aux actionnaires.

© photo gonomo.free.fr © texte d'après plusieurs intervenants dans le documentaire (et le débat) sur F3, "La souffrance au travail", lundi 26 et mercredi 28 octobre 2009.

- page 1 de 4