Mot-clé - explorer ce site

Fil des billets

mardi 26 juillet 2011

Preuve d'impro par le rush.

"Ne crois rien", dit le plus beau des dictons humanistes, du temps où la Chine avait un fonds d'humanisme. "Sois scientifique déjà de l'oeil", ajoutè-je impunément.

Alors, regardez bien, amies et amis de l'Absurde fécondant : voici la preuve, par la matière la plus brute, le rush pur, le long plan fixe assommant, que toutes les réponses du Docteur Duchmoll, moi m'aime, sont instantanées, immédiates, improvisées didactiquement.

Ami, ne crois rien mais voyez tout en cliquant sur ce lien :

l'absurde par la preuve

Ce site léger, élégant et dépouillé, ne nous permettant pas de charger des films aussi importants, des busters de blog, vous nous comprenez, sinon lisez la phrase à l'envers, nous vous offrons gracieusement ce lien qui vous attachera les plus jolies filles sur vos genoux ou les plus beaux mecs à vos pieds, comme quoi l'anatomie des sexes est franchement asymétrique, ce qui venge horriblement l'hémiplégique envieux, pendant toute la durée de la projection.

48' 03"

jeudi 5 mai 2011

Ségolène ou Carla ?

un rire culte à partager <( :o O

vendredi 25 mars 2011

Ecole Normale Absurde

Je pense par l'absurde donc je pense par moi-même.
(devise de l'ENA)

L'Ecole Normale Absurde a deux implantations actuellement.

A/ L'implantation théâtrale a été créée le 6 décembre 2008 à Paris, par Duchmoll & Compagnie, dans l'ex école de la rue Pajol. Cette implantation est itinérante. Elle est en planches et en bois, partout où l'on nous demande d'intervenir, dans des théâtres chaleureux, écoles non normales, hôpitaux dans le coma, lieux publics avec des filles, etc. Nous contacter par mail à Docteur.Duchmoll@dbmail.com

B/ L'implantation virtuelle a été créée le 13 décembre 2009 sur facebook et a maintenant deux adresses, avec des activités légèrement différentes que nous vous laissons découvrir. Vous pouvez rejoindre l'Ecole Normale Absurde sur facebook si vous avez plus de 13 ans. Vous participerez ainsi à la recherche de réponses et de solutions aux problèmes et questions posées. Vous pourrez vous y faire plein de nouveaux copains et copines mais tenue correcte exigée ;-) Cette implantation est légère comme la paille dans l'oeil du voisin.

1/ dans le groupe "l'Ecole Normale Absurde" : http://www.facebook.com/home.php?sk...

2/ sur la Page "Docteur Duchmoll" http://www.facebook.com/pages/Docte...

3/ à la Bibliothèque de l'ENA, qui archive quelques articles de ce blog et quelques tweets http://www.facebook.com/pages/Bibli...

4/ au Collège de Formation, réservé aux formateurs ou élèves expérimentés les plus actifs (groupe secret, hihi).

5/ sur Twitter pour les enseignements flashes aux élèves pressés http://twitter.com/DocteurDuchmoll

En plus des élèves, nous formons aussi des projets : ouvrir une Ecole Normale Absurde à implantation fixe en briques, la troisième maison des petits cochons. Cette rubrique vous tiendra régulièrement au courant des développements, départements, enseignements, anti-règlements, etc.

Ce blog site est produit par le premier élève di-plômé de l'ENA, le Docteur Valentin Duchmoll qui eut son plôme d'entrée à la création de l'ENA puisque c'est lui qui la créa, ce qui était le moyen le plus sûr pour réussir ses examens d'entrée et qui eut son plôme de sortie prochainement, le temps passe vite.

Les publications de ce site vous donne une bonne idée de notre enseignement. Vous en trouverez un échantillon transversal (une cinquantaine de billets sur deux mille environ) en cliquant sur le tag €$£¥.

N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions.

Paméla Duchmoll,
assistante humanissime.

© photo Elisa Schmidt

dimanche 17 octobre 2010

Comment sauver la Belgique ?

Ce billet fut publié le 29 décembre 2008.
Et vous savez qu'il est toujours d'actualité...

Compte-tenu de l'actualité, de la démission du Premier ministre belge, de l'angoisse du roi Albert II et de toute sa royale famille blottie contre lui dans la peur de l'avenir, des cinq peuples belges qui souffrent (Flamands, Wallons, Bruxellois, Allemandophones, Indécis et couples mixtes), nous pensons devoir proposer à nouveau à nos lecteurs, véritables médiateurs royaux, en guise d'étrennes pour bien repartir à zéro sur la page blanche de la nouvelle année, la solution incroyable, mais d'une efficacité redoutable, du Docteur Duchmoll, publiée pourtant depuis plus de six mois, le 26 juillet 2008 à 13h59.

Cher Docteur Duchmoll,
Je n'ai qu'une question :
Savez-vous comment sauver la Belgique ?
Amitiés,
Bernard M. de Jambes, Wallonie, Belgique.__


Cher Bernard M., de Jambes, en Wallonie de la Belgique.

Votre question me touche beaucoup car je suis moi-même né en Belgique, et, à l'époque, la seule séparation qui fit du bruit, fut celle de mes parents.

J'ai une solution, mais elle demande des moyens à la hauteur des enjeux géopolitiques de l'humanité belge surréaliste. Je compte sur vous pour les transmettre au roi Albert II, seul à même de mener à bien cette opération d'envergure, ainsi qu'au journal Le Soir qui, naturellement, paraît chaque matin, puisque la Belgique est en pleine nuit, sous la lumière des projecteurs internationaux. Ce qui fait un bon film captivant pour le monde entier.

Je rappelle à nos Internautes qui seraient peu Belgonautes, que la Flandre exige la séparation, corps et biens, d'avec la Wallonie, et la dissolution de la Belgique, donc de la monarchie, dans le grand verre d'eau sucré de l'Europe.

Voici le mode d'emploi, étape par étape.

Lundi - Le Roi passe un accord secret avec l'Angleterre. Ce sera d'autant plus facile que son arrière-arrière-grand'père Léopold I avait d'abord épousé l'héritière du trône d'Angleterre.

Mardi - Le Roi obtient l'accord secret de la France, de la Hollande, de l'Allemagne et de l'Autriche ou de l'Italie pour l'accueil nécessaire sur l'étape du jeudi.

Mercredi - L'Angleterre déclare la guerre à la Belgique et prévient que, au cours du prochain week-end, elle lancera des missiles nucléaires sur ce pays désormais ennemi. Les Belges ont moins de 48h pour évacuer leur pays.

Jeudi - Les Flamands se précipitent en Hollande, les Wallons en France, les Germanophones en Allemagne. Les Bruxellois suivent le Roi comme un seul homme dans sa famille autrichienne ou bien ils suivent la Reine comme une seule femme dans sa famille italienne. Les étrangers, tous, débarquent chez Brice Hortefeux, le ministre de l'intérieur des étrangers le plus accueillant depuis Attila. Devant la foule, Brice se tasse, et fidèle à sa tradition d'hospitalité au grand coeur, Brice se casse.

Vendredi - Le pays est complètement vide. Les Anglais envoient, pour la forme et par gentillesse, quelques petites bombes atomiques pour détruire définitivement les frontières linguistiques.

Samedi - Les Belges sont un peu perdus. Pour la langue, ça va, mais c'est quand même pas comme à la maison.

Dimanche - Les Belges s'ennuient, font des promenades dans leurs camps de réfugiés sans moules, sans escargots, sans cornets ni même barquettes de frites, sans boulettes sauce tomate, sans fricadelles, sans sauce tartare, ni andalouse, ni pickles, ni américaine ni même filet américain, sans carbonnades flamandes, sans waterzooï, sans fromage de Maredsous, sans chocolats de Bruges, sans gaufres de Liège, sans geuze ni blanche, ni trappiste... ah, le goût du pays... sans rien qu'un immense sentiment de gâchis où se niche le profond désarroi d'une mélancolie naissante. Le Roi et la Reine leur envoient des petits messages affectueux de réconfort par Internet et plein de grosses baises amicales mais c'est quand même pas comme quand ils sont à la télévision pour le défilé ou pour la nouvelle année.

Quelques mois plus tard...

Les Belges n'en peuvent plus. Le mal du pays fait des ravages. Ils correspondent par internet entre communautés linguistiques différentes, le monde entier n'en revient pas et retient son souffle. Les Belges se rendent compte et ont bien du chagrin, comme disait mon grand ami Hugo Claus. Malgré les nuages radioactifs encore présents car ceux-ci ont été obligés de s'arrêter aux frontières internationales surtout du sud, malgré le danger vital, les Belges décident de rentrer et de faire une paix définitive en détruisant toutes les frontières linguistiques, les institutions communautaires et fédérales. Eh oui, non bien sûr, les bombes des Anglais étaient des fausses (du smog londonien en conserve mais c'est quand même quelque chose qui n'est pas le meilleur pour la santé), des bombes qui n'avaient rien pu faire de sérieux, c'est incroyable, quand même.

Comme le peuple a gardé beaucoup de son bon sens légendaire, il décide que la Belgique nouvelle sera trilingue et qu'on fera des échanges de mères au pair, en les faisant tourner, pour que les bébés connaissent déjà toutes les langues avant même de parler. On pourrait ajouter l'anglais, c'est aussi pratique.

Le peuple, souverain juste après le Roi, oblige les politiciens d'arranger tout ça avec des lois bien solides. La Belgique refait toute sa Constitution pour être plus sportive, plus en forme, de haut niveau, dans l'Europe républicaine, mais pourquoi ? alors qu'on pourrait très bien avoir un Roi de l'Europe, et qui choisirait-on, à votre avis ?

Le Roi et la Reine sont très contents à la perspective de parler toutes leurs langues avec tout le monde à l'avenir, et reviennent aussi en vitesse, avec tous les princes et les princesses, et on fait une fête grosse comme ça avec tous les anciens étrangers.

Voilà, cher Bernard M. de Jambes, Wallonie, Belgique, la solution la moins compliquée et beaucoup plus facile que celles que l'on voudrait trouver avec les trois médiateurs royaux, le président du Sénat, le premier ministre, de bien braves personnes courageuses et bilingues mais qui, malheureusement, ne réfléchissent pas scientifiquement par l'absurde mais raisonnent seulement par l'absurde tout court, ce qui n'est plus suffisant avec une telle situation.

Votre trouveur trouvère,
Docteur Duchmoll =
de Paris,
Gaule.

vendredi 8 octobre 2010

Prix Nobel de la Paix Sociale

Ne laissons pas les Chinois pavoiser,
sans rappeler l'honneur de la France.

 idiot gene  Modérateur

Après avoir attribué le 10 octobre 2009, le Prix Nobel de la Paix intérieure à notre Président bien-aimé, les Sages Suédois de Stockholm ont décidé de créer un Prix Nobel exceptionnel pour lui, compte-tenu de son rôle actif aux peuples pour qu'ils retrouvent rapidement leur racine.

La France est un exemple en matière des Droits de l'Homme au retour à la maison, a déclaré leur porte-parole avec un enthousiasme gesticulatoire très peu habituel. Il semblerait que Vodka, Aquavit et bières diverses auraient conduit à l'unanimité chaleureuse des Sages smurgés et torchés comme jamais.

Ils auraient même chanté la Comédie musicale sécurisante puis hurlé : Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté.

Selon nos sources, les actionnaires amis de Lily Loréal auraient fait des pressions internationales très fortes pour que soient reconnus enfin les mérites de notre Président qui écraseront toutes les rumeurs sur de prétendus financements "occultes" de plusieurs millions d'euros, voire dizaine de millions, on ne sait pas car on invente !

Cliquer ici pour voir ou revoir le Prix Nobel de la Paix Intérieure.

Cliquer ici pour chanter la Comédie musicale sécurisante citée.

Agence Mondiale Duchmoll, Stockholm.

© photomontage d'idiotgene, modérateur des forums d'auto-evasion.com ; d'après “Napoléon dans son bureau” peint en 1812 par Jacques-Louis David (1748-1825), huile sur toile, 203.9 x 125.1 cm, The National Gallery of Art, Washington D.C.

lundi 27 septembre 2010

l dcrt imprial sur la parité orthographique

Attendu que les femmes réclament à juste titre des e finaux aux métiers masculins maintenant mixtes mais vu la modestie de ces prétentions et la réflexion en profondeur de l'HAPU, la Haute Autorité pour la Parité Universelle, celle-ci a élaboré à l'unanimité, les articles suivants qui paraîtront prochainement au Journal Officiel de l'Empire dans le cadre des LEP, Lois Exceptionnelles de Progrès, approuvées et signées par l'Empereur, exclusivement.

  • tous les métiers sans e final en prendront un quand on parle d'une femme ; exemples : un auteur -> une auteure ; un cadreur -> une cadreure (et non plus une cadreuse) ; un acteur -> une acteure (et non plus une actrice) ; un docteur -> une docteure (et non plus une doctoresse) ; un plombier -> une plombière ; un cameraman -> une cameramane ; etc.
  • le e final devenant ainsi la marque du féminin, tous les métiers qui en possèdent un se le perdront pour exprimer le masculin ; exemples : un scénariste -> un scénarist ; un ébéniste -> un ébénist ; un artiste -> un artist ; un journaliste -> un journalist ; un ministre -> un ministr ; un homme -> un homm ; etc.
  • afin de profiter de cette réforme pour accroître la parité orthographique, l'HAPU a décidé que ces articles fondamentaux seront appliqués à l'ensemble des mots français, aux noms communs mais aussi aux noms propres ; exemples ci-dessous.
  • exemples pour les noms communs : le réverbèr, la fourmie, le verr, la blancheure, le questionnair, le sondag, le garçonne manquée, le cigar, la boissonne, le chiot (argot), le sex, le testicul, la sourise, l'arbr, le paraplui ; etc.
  • exemples pour les noms propres : monsieur Port, madame Porte ; monsieur Guillon, madame Guillonne ; monsieur Fillon, madame Fillonne ; madame Yade, monsieur Yad ; monsieur Pitt, madame Pitte ; madame Jolie, monsieur Joli ; madame Kidmane, monsieur Kidman ; etc.
  • Ces règles seront applicables, dès publication au JO, par les professeurs, éditeurs, journalistes... mais aussi dans la correspondance privée et même dans les SMS. Des contrôles seront effectués.

POUR TRANSMISSION IMMÉDIATE À SA MAJESTÉ IMPÉRIALE

ADDENDUM DE L'EMPEREUR

Chères sujettes, chers sujets,

Cette réforme est belle, cette réforme est juste, cette réforme était nécessaire. Mais pourquoi nous arrêter à mi-chemin ? Vous nous avez élu moi pour des réformes en profondeur qui balaient les hérésies du passé inadaptées aux temps modernes et à la mondialisation, et en l'occurence, l'apprentissage du français aux étrangers.

Nous voulons donc marquer de manière absolue notre souci de la parité entre les sexes, cela finira bien par avoir des conséquences sur les salaires, l'embauche et la promotion des femmes, y compris en politique.

Aussi usons-nous de notre droit divin en ce texte écrit une dernière fois selon les vieilles règles du passé pour proclamer haut et fort que désormais, le e appartiendra exclusivement aux femmes, aux mots féminins, et devra être supprimé de tous les mots masculins.

Je laisse l'Hapu vous donner des exemples.

Mon gant de velours sur vous, boum.

Vive l'Empire, Vive la France.

SarkVador I Ki kass lé cons loin.

ADDENDUM DE L'HAPU

N.B. Les articles, adjectifs, verbes... s'accordent avec le substantif auquel ils se rapportent. En cas de forme mixte (par exemple : les électrices et ls lcturs élisent), le féminin domine par revanche historique. Les formes neutres (et, en, entre...) gardent les e féminins pour la même raison.

Exemples de l'application de l'ensemble de ces règles :

un scnarist ; un ministr ; un factur ; un postir ; un sx ; un cinma ; un kangourou ; un navt ; un hlicoptr ; un vston ; un vrr ; un motur ; un prsidnt ; un mprur ; etc.

En cas de difficultés d'application, ou pour toute remarque complémentaire, veuillez contacter l'Hapu.


Ce billet est particulièrement dédié à Sophie Machot et à Bernard Azimuth pour leur grand goût en matière de voyelles raffinées, Ah ! (au Café de la Gare, et c'est de l'exquis.

Warren Allmand

- Il est infiniment plus grave de violer une règle du commerce international qu'un droit de l'homme.

Warren Allmand est président d'une ONG canadienne
Rights and Democracy.
Second degré ?

© cité par Jean Ziegler.

vendredi 24 septembre 2010

désir d'avenir

femme_voilee-.jpg

© photo Z*

mardi 21 septembre 2010

Cogito, ergo absurdus est :-)

22_je_pense_par_l__absurde_donc.tiff

Traduction du titre : Je pense, donc l'absurde suit.

(faire passer, buzzer, offrir, merci :-)

vendredi 17 septembre 2010

la crise ? quelle crise ?

Un homme jette un oeuf frais par terre.

L'oeuf Aïe ! Vous m'avez cassé !!

L'homme Moi ?! Certainement pas. Jamais. J'aime les oeufs. Je protège les oeufs. Je veux une bonne vie pour les oeufs, pour tous les oeufs de mon pays. C'est à cause de la crise. On n'en voit pas le bout de cette terrible crise. C'est pour cela que je veux réformer le pays, pour vaincre la crise, pour que les oeufs ne soient plus jamais cassés. Bon, en attendant, on va faire une omelette.

L'oeuf Vous mentez !!

L'homme Moi ?! Je ne mens jamais. J'ai dit que je ferai une omelette et je ferai ce que j'ai dit.

mardi 31 août 2010

comédie musicale sécurisante

49FT_gateau_994.jpg

LA SÉCURITÉ NON SOCIALE

Le Choeur du Peuple :

Nous avons peur, peur, peur.
Nous avons peur.

Nous avons un sentiment,
grand, grand,
d'insécurité,
un sentiment,
grand, grand,
d'insécurité.

Ô ministres intègres
et président qui désintègre,
que devons-nous faire ?
que pouvons-nous faire ?

Le président :

N'aie plus peur,
peuple d'électeurs,
n'aie pas peur,
n'aie plus peur.

Je vais demander à mes amis,
de faire comme aux Etats-Unis.

On fabriquera des revolvers
puissants comme ceux des militaires.

Et pour que tu sois bien rassuré,
tout le monde pourra les acheter,
à condition d'être bien français.
C'est toi qui feras peur désormais.

Le Choeur du Peuple :

Ça c'est une bonne idée,
Ça c'est la seule sécurité,
Ô oui !

Le président :

Ô oui !

Le Choeur des ministres :

Tout va très bien,
madame la marquise.
Tout va très bien,
encore des sous.

Tout va très bien,
vous êtes la plus exquise.
Un tout petit rien,
allons des sous !

Tous :

C'est la vie, mais bling, bling.
C'est la mort, oui, boum, boum.

Là où il y a du blé,
faut de la sécurité !

C'est la vie, oui boum, boum,
C'est la mort, mais bling, bling.

Là où 'y a pas de blé,
faut de la sécurité !


Académie française,
Bicentenaire de Victor Hugo.

Textes dits par M. Fabrice Luchini,
le jeudi 28 février 2002.

Bon appétit, messieurs ! Ô ministres intègres !
Conseillers vertueux ! voilà votre façon
De servir, serviteurs qui pillez la maison !
Donc vous n’avez pas honte et vous choisissez l’heure,
L’heure sombre où l’Espagne agonisante pleure !
Donc vous n’avez ici pas d’autres intérêts
Que remplir votre poche et vous enfuir après !
Soyez flétris, devant votre pays qui tombe,
Fossoyeurs qui venez le voler dans sa tombe !
(...)

Victor Hugo, Ruy Blas, III, 2.

clic --> academie-francaise.fr/immortels/discours/hugo

© photo via Frédérique Topin

dimanche 29 août 2010

Pourquoi attendent-ils que les femmes fassent le premier pas ?

Le 28 août 10 à 12:40,
site Docteur Duchmoll a écrit :

(Les questions posées par le formulaire du site, coin supérieur droit, arrivent avec cet intitulé que je mentionne désormais.)

Nom : karen
Email : n...@hotmail.com

bonjour Docteur, pourquoi les hommes attendent
qu'on fasse le premier pas ? qu'ils attendent
beaucoup de nous les femmes ?

081TM.MERZ.jpg

Chère Karen,

Merci à vous pour cette question capitale pour le bonheur et les retraites. Tant que les hommes et les femmes attendent un signe l'un de l'autre, ils ne forment pas de couple donc ils sont souvent malheureux tout seuls donc ils n'ont aucune chance de se reproduire donc ils n'augmentent pas le nombre de prolétaires que l'on ruinera davantage pour payer nos retraites.

Cette attitude n'est pas très solidaire mais les obstacles sont faciles à lever.

Oui, il serait préférable que vous, les femmes, vous fassiez désormais Le (The) premier pas. Pourquoi ? Parce que :

- vous avez de bien plus jolies jambes, et vos premiers pas les mettent en avant, cela augmente déjà la joie du monde ;

- depuis dix millions d'années, ce sont les hommes qui font ce premier pas, ou plutôt ils essaient de le faire, et vous pouvez observer à quel point cette longue durée ne nous a pas permis d'apprendre grand'chose, et combien nous continuons à nous prendre les pieds dans nos doigts et la langue dans nos bredouillements ; bref, à nous planter fort maladroitement. Ce qui vous irrite et nous désole. L'amour vous transforme en stradivarius tandis qu'il fait de nous de grands singes ;

- de ce fait, les hommes se prennent des rateaux par douzaines, surtout à cette époque où les femmes ont de plus en plus de droits, tant mieux, et prennent davantage d'indépendance, enfin ; ce qui leur permet hélas de bastonner moralement ou psychologiquement, les hommes qui font le premier pas mais qui ne leur plaisent pas assez. Or, mis à part les mégalos narcissiques secondaires, les hommes savent fort peu capter s'ils plaisent "assez" pour ne pas se ramasser ; se faire jeter froidement est souvent mal vécu, même par les plus téméraires ; un coup, ça va, mille coups, bonjour le plaisir !!

- par exemple, si je vous demandais, à condition que vous soyiez majeure, évidemment, de m'envoyer vos photos en pied et portraits, pile et face, avec votre numéro de téléphone, le feriez-vous ? ah ! voilà !! vous voyez, hahahaha !

- la majorité des femmes étant infiniment plus sensibles que la majorité des hommes, elles perçoivent bien mieux le moment où l'effleurement de doigts caressant sera agréable, où le baiser amoureux sera accepté, sur la bouche et sur la peau, où l'on peut passer aux choses sérieuses du plaisir comme un petit poisson dans l'eau ;

- la majorité des hommes n'étant pas habitués à ce que les femmes fassent le premier pas, vous les surprendrez ainsi davantage que l'inverse ; n'ayant pas, comme vous, appris les moyens de se défendre dans cette situation, ils succomberont immédiatement ; pour une femme, touché, c'est gagné ; d'ailleurs, Ce que femme veut, Dieu le veut, sauf les pommes.

- les sondages effectués par l'Elysée à ce sujet, dans le cadre des projections démographiques et des besoins d'actifs pour les pensions, montrent que :
--- seulement 9 hommes sur mille se refusent aux avances maladroites d'une femme ;
--- seulement 2 sur dix mille les refusent, même si ces avances sont bien faites (mais il s'agit uniquement de refus de prêtres en présence de leur évêque) ;
--- alors que 999 femmes sur mille refusent les avances maladroites d'un homme ;
--- et que seulement 112 sur mille acceptent favorablement "le premier pas d'un homme" (sur cent hommes présentés) ; noter que 48 sur mille acceptent le deuxième pas et que 840 aimeraient accepter le troisième pas, mais il n'y en a pas, de troisième pas, y'en a pas, y'en a pas, na, na, na, la, lère !

- le résumé de ce sondage est simple et très pratique : un homme a 88,8 % de malchances de se faire jeter ; une femme a 99,1 % de chances de réussir ;

Voilà, chère Karen, c'est clair, fondez sur vos mâles proies en douceur. Car, oui, les hommes attendent beaucoup des femmes, mais ils attendent encore, et ce qu'ils attendent, c'est elles qui l'obtiennent le plus facilement ;-)

Votre dévoué patient,
Docteur Valentin Duchmoll.

PS en cadeau pour vous,
La Méthode Duchmoll,
à voir ci-dessous...

© photo TM. MERZ

lundi 23 août 2010

Faut-il embrasser le premier soir ?

J'ai rencontré un garçon sympa par internet et il m'invite à prendre un pot. Ce sera la première fois que nous nous verrons dans la real life. S'il veut m'embrasser, dois-je accepter ou pas ?

Sophie

Chère Sophie,

Le plus simple serait que vous vous mettiez d'accord avec lui sur la procédure Duchmoll, en lui expliquant que vous êtes fan. Et c'est très facile, il vous suffit de convenir que lorsque vous vous direz bonjour, vous vous embrasserez directement sur la bouche avec la langue et même les deux.

Inutile de perdre votre temps en bonjours embarrassés en vous donnant la main ou, pire, des bisous insipides sur les joues. Allez tout de suite à l'essentiel. Bien sûr, en vous voyant mutuellement, vous serez nécessairement déçus, mais pas de panique, c'est absolument normal.

Pourquoi ? Parce que, sauf défaut techniques (piètre définition, surexposition...), toutes les photos ou webcams que vous aurez déjà échangées seront toujours plus belles que dans la real life. Même la cuisinière la plus chevronnée n'arrive pas à faire des plats aussi beaux que dans les livres de recettes.

A moins que les photos ne soient vraiment mensongères (un vieux barbu plutôt qu'un jeune poilu, une énorme blonde au lieu d'une mince rousse), cette déception ne viendra donc pas de vous ou de lui, mais du gouffre qui sépare l'image de la chose, l'imaginaire léger du corps de sa vérité animale et gravitationnelle. Personne n'est parfait, sauf avec Photoshop.

Or, ce moment inévitable de déception crée aussitôt la fameuse tension du Zut alors je me suis déjà fait b..., déjà mais sans plaisir. Dès lors, les conversations trébuchent, les silences grandissent, les gaffes se multiplient et chacun regarde sa montre à la dérobée en se disant P...! cet enfer est interminable.

Si, heureusement, grâce à votre grâce à tous deux, vous passez cet horrible passage à vide et parvenez sur la rive du charme et de l'insouciance, cette première expérience douloureuse risque de vous amener tous deux à vouloir éviter de répéter un aussi pénible vautrage angoissant.

Et s'il prenait quand même le risque de tenter un baiser, ce serait avec une anxiété qui minerait son désir et sa fermeté. Vous craindriez, non sans raison, un baiser mollasse, interminable et ennuyeux, vous refuseriez, vous le déstabiliseriez davantage, et tout serait remis à une prochaine rencontre qui aurait fort peu de chances de se produire.

Car les douches écossaises ne sont pas des plus stimulantes pour un petit amour naissant et tout fragile. Eh oui, même si vous ne lui donnez pas encore ce nom, à ce sentiment qui vous rapproche, il vous approche, son espoir est déjà son ombre. Or, arrosez vos plantes avec de l'eau froide puis de l'eau bouillante et plusieurs fois encore, vous verrez qu'elles disparaîtront rapidement.

En convenant d'adopter la méthode originale du Docteur Duchmoll dont vous lui aurez fait part - le plus simplement du monde en lui envoyant le lien vers ce billet - déjà cela vous fera sourire tous deux d'en convenir, un point positif, et même de vous le promettre, un deuxième point, et de vous engager au spray antimauvaise haleine, ce Docteur Duchmoll, il pense à tout, troisième point.

Puis cela vous amusera d'aller vers ce rendez-vous avec une telle perspective inédite, quatrième point. Puis cela vous fera rire de l'exécuter d'emblée, surtout sans le moindre état d'âme, cinquième. Puis vous serez fiers tous deux d'avoir osé et cela vous fera rire à nouveau, Bhein dis donc ! qu'est-ce que c'est original, sixième.

Puis, surtout, cela vous permettra d'engager une conversation nettement plus naturelle et détendue, car dégagée de vos appréhensions, peurs, blocages initiaux et réciproques.

S'il embrasse très mal, rappelez-vous que le baiser amoureux se fait toujours à deux, et recommencez pour vérifier ce qu'il en est, et encore au besoin, jusqu'à une conclusion définitive, positive ou négative (Désolée, c'est sympa, mais ça ne passe pas, je préfère qu'on arrête là.).

Il partagera probablement votre avis, et vous vous quitterez bons amis avec un souvenir rigolo, qui vous donnera peut-être envie de vous revoir quand même un jour bientôt en copains. Et quelle histoire, à la fois, paradoxe, téméraire et sans danger, à raconter à vos copines, (T'as osé ?!!)

S'il embrasse très bien, rappelez-vous que le baiser amoureux se fait toujours à deux, et recommencez autant de fois que possible pour en profiter au mieux tous les deux, c'est vraiment trop bon, pourquoi s'en priver.

Enfin, sachez que dans les deux cas, cette rencontre aura été enrichissante sur le plan physiologique car vous aurez échangé de précieux germes buccaux susceptibles de développer les défenses naturelles de votre organisme. Et la santé, c'est quand même le principal. Après l'amour.

De la sorte, vous serez les acteurs du nouveau mouvement, "Kiss me first." ou "Embrasse-moi d'abord." qui améliorera la santé publique, la mixité et le lien social, le fun duchmollesque et la beauté des paysages quand ils sont remplis de gens qui s'embrassent sur la bouche en se marrant, ce qui est quand même mieux que d'empiler les conversations plombantes et les fuites partagées sur le mode Quel connard ! Quelle pétasse ! Salut, à bientôt !

"Faites l'amour pas la guerre", disait-on autrefois, sauf que l'on a continué de donner des armes aux guerres sans en donner d'aussi fortes et directes aux hommes et aux femmes comme le sont pourtant ces merveilleux et savoureux baisers immédiats mais préparés et pourtant, nouveau paradoxe, spontanés et plein de fraîcheur.

Bien entendu, après cette audacieuse mais fort émouvante expérience de bouche à bouche sans le moindre rateau, je compte sur vous pour le bouche à oreille.

Votre dévoué taquin créatif,
Docteur Valentin Duchmoll.

© photo-libre.fr

samedi 7 août 2010

Quel est le plus grand polygame de tous les temps ?

RAPPEL DE LOGIQUE BIJECTIVE
Quand une femme se marie avec un homme, cet homme est marié avec cette femme. Donc si plusieurs femmes se marient avec le même homme, cet homme, sera marié avec plusieurs femmes, il sera officiellement déclaré polygame.

RAISONNEMENT
Toutes les religieuses catholiques épousent Jésus Christ.

Or, depuis deux mille dix ans, des dizaines de milliers de religieuses l'ont épousé. Et il a eu, et il a - puisque son Eglise rappelle sans cesse que "Jésus est vivant" - des milliers d'épouses.

Donc Jésus Christ est le plus grand polygame de tous les temps.

CONSÉQUENCES LÉGISLATIVES.
Il faut légaliser d'urgence la polygamie pour maintenir les valeurs chrétiennes de l'Occident. Donc il faut légaliser aussi la polyandrie pour maintenir les valeurs de laïcité, d'égalité civile et de liberté sexuelle. Donc il faut déchoir de leur nationalité française tous ceux et toutes celles qui ne seront pas mariés au moins à trois personnes car deux, c'est seulement bigame, et nous voulons tous être poly comme Jésus.

"Déchéance de nationalité : complexe juridiquement en cas de polygamie, admet Eric Besson" dans le parisien.fr ; cliquer ici pour lire l'article.

dimanche 25 juillet 2010

Comment devenir riche ?

NB. Nous aimons l'orthographe mais nous n'aimons pas obliger les autres à l'aimer, nous n'aimons pas prendre une sorte de position supérieure qui nous autoriserait à dire aux autres ce qui est bien ou mal écrit, nous n'aimons pas les corriger - sauf si elles nous le demandent gentiment, hihihihi. Nous publierons donc désormais les questions telles que nous les recevons.

Le 6 juil. 10 à 18:07 :

Nom : gali valentine
Email : ...@yahoo.fr

bonjour Docteur, Je travail dans une petite structure avec un salaire de 130 000f cfa à abidjan.je veux etre riche.comment faire?SURTOUT que je travail avec une formation sur le tas.alors conseil

Chère Valentine d'Abidjan,

C'est très simple. Il vous suffit de ne plus rien dépenser et de placer votre argent, ou mieux, de l'enfouir dans votre jardin ou dans un bois, car les banques ne sont plus très fiables. Dans dix ans, vous serez donc en possession, au minimum, de 130.000 x 12 x 10 = 156.000.000 francs CFA. Pas mal, non ?

Au passage, remarquons que c'est hélas un grand vice dont sont atteints beaucoup de pauvres : ils dépensent tout leur argent. C'est leur droit, tout comme ceux qui le claquent dans les machines à sous, mais alors, de grâce, pas de plainte, les flambeurs, pas de plainte !

Bien sûr, je suis certain, chère Valentine, que vous n'êtes pas une flambeuse et que, dans 8 mois déjà, quand vous serez devenue millionnaire (104.000.000 f CFA), vous aurez un souvenir ému pour le Docteur Valentin Duchmoll, votre dévoué.

Pour accélérer le processus, vous pouvez aussi regarder nos deux #Réponses filmées à une question du même type (voir rubrique de la colonne de droite).

N'hésitez pas à nous poser d'autres questions et à participer activement au travaux de l'ENA.

Bisous de millionnaire,
de Votre Valentin.

jeudi 1 juillet 2010

Est-ce que j'ai une tête à savoir ?

tabac

Confidences du ministre (à droite).

Je ne savais pas qui était madame la millardaire.

Je ne savais pas qu'elle faisait de la fraude fiscale.

Je ne savais pas que quelqu'un
avait mis l'enquête du fisc au placard.

Je ne savais pas que ma femme travaillait pour elle.

Je ne savais même pas que nous étions mariés.

Je ne sais d'ailleurs pas qui est cette personne
qui se prétend être mon épouse.

Je ne sais pas non plus qui je suis moi-même
qui aurais effectué des dons à moi-même.

Comment pourrais-je savoir tout cela
alors que j'ai perdu la tête ?

C'est normal, je suis ministre,
la tête, c'est le président.

Mais si je n'ai pas de tête, Mister The Journaliste,
comment voulez-vous que je porte la casquette ?

Je vous fais ces confidences confidentiellement ; sinon,
la prochaine fois, je dépose tous mes secrets en Suisse.

Signé
qui vous savez mais moi
je ne sais pas qui, hihihihi.

© photo-libre.fr

Cliquer ici pour lire sur @si l'article de Daniel Schneidermann,
"Les casquettes de Woerth, et la taupe" ; extrait :

"Chaque jour, Mediapart pousse son avantage, enquêtant en direct. Envoyé spécial de France Inter au siège de l'UMP, Jean-François Achilli y a découvert mardi un parti en pleine effervescence, dans lequel circulaient "d'un étage à l'autre" les épreuves des dernières révélations de Mediapart, à propos de dons effectués par Eric Woerth, trésorier de l'UMP, à Woerth Eric, président d'un petit parti de l'Oise, joliment dénommé "Association de soutien à l'action d'Eric Woerth", et qui peut recevoir des dons, comme un grand."

"Comment une double casquette peut en cacher une autre. Affolés, les permanents de l'UMP, cherchaient, parait-il, "la taupe". Ah, s'il y avait une taupe ! Comme ils aimeraient , faute de taupe, tenir jusqu'aux vacances. Mais elles sont encore loin, les vacances."

mercredi 30 juin 2010

Qu'est-ce que l'i-Prout ?

1_Marbiscuitos_Bath.jpg

Peinture de Marbath, Chercheuse de l'Ecole Normale Absurde, qui a aussi élaboré cette excellente réponse par le biais le plus simple : le mode d'emploi simple et pratique de l'i-Prout. Bravo Marbath !!

L'i-Prout est tellement simple et pratique. C'est la solution à vos problèmes de stress mais aussi de constipations passagères internationales. Car l'i-Prout est conçu pour les grands businessmen des Classes affaires.

L'i-Prout s'insère avec plaisir et tranquillement dans le rectum. Il envoie des vibrations qui vous aident à libérer vos prouts coincées. Avec l'i-Prout, finis les gonflements.

Le soir, l'i-Prout vous détend de sa musique féerique. Vous pouvez même recevoir des appels d'autres i-Prout. Et toutes ces fonctions sont très facilement actionnées, en toute discrétion, par de simples contractions de votre anus. Votre anus est comme une souris !

L'i-Prout, c'est la solution simple et efficace pour tous les chieurs !

Amis coincés de la poésie sphinctérienne, bonsoir !

© tableau & texte de Marbath, introducing.

La pomme a toujours eu à coeur de faciliter le transit.

dimanche 30 mai 2010

Quel est le début de l'Univers ?

0992_wiki_OmegaDuCentaure_Bgvr.jpg

- Quel est le début de l'Univers ?

- Le début.

- Oui, le début ?

- C'est ce que je vous dis : le début de l'Univers, c'est le début.

- Hahahaha, c'est facile.

- Mais pourquoi serait-ce compliqué ?

- Votre réponse n'est qu'un mot.

- Qu'un mot ? Mais votre question aussi.

- Hahaha... malin, malin... Mais alors, qu'y avait-il avant ?

- Avant quoi ?

- Avant le début ?

- C'est pareil, avant le début, il y avait avant le début.

- Ah, c'est impossible, parce que le début, c'est le début...
donc il ne peut rien y avoir avant le début.

- Rien ?

- Bhein non, si c'est le début, c'est bien parce qu'il n'y a rien avant. Le début, c'est le début.

- Dans ce cas, il n'y a rien avant.

- C'est ce que je dis, rien, absolument rien.

- Vous en êtes sûr ?

- Evidemment.

- Alors pourquoi me demander ce qu'il y a avant le début puisque vous savez qu'il n'y avait rien ?

- Hé hé hé... oui, oui... vous avez raison... quoique... avant le début, il y a quand même quelque chose...

- Quoi ?

- Rien.

- Rien, c'est le contraire de quelque chose.

- Oui mais seulement dans les choses ; rien, c'est pas de chose, c'est le contraire ; mais dans le langage, rien, c'est un mot comme un autre comme quelque chose, c'est l'égalité des mots entre eux.

- Dans ce cas, il n'y avait pas quelque chose avant le début.

- Donc le début, c'est bien le début.

- C'est ce que je vous disais au début.

- Ce ne sont que des jeux de mots, l'origine de l'Univers ?

- Toutes les questions ne sont que des mots. Donc les mots, ce n'est pas rien.

- C'est même quelque chose !

- Je vous laisse le mot de la fin.

- Hé, l'origine de mon univers, c'est ma mère, Bonne Fête maman ! Quant à la fin, eh bien, ce sera pareil, il y aura la fin.

© photo creative commons wikimedia (bgvr) / Oméga du Centaure

Si vous souhaitez voir la colonne de droite plus clairement,
il vous suffit de cliquer sur Archives, sous le pavé rouge.

vendredi 28 mai 2010

le Louvre des commentateurs

RTEmagicC_joconde_-_230408b.jpg.jpg

LA JOCONDE de Léonard de Vinci
Plan fixe de la toile, qui prend quasiment tout l'écran du téléviseur.

En voix off, trois commentateurs sportifs bien connus ;
voix reconnaissables, mais selon les voix que vous avez en tête.
Leurs répliques sont parfaitement interchangeables.
On ne voit personne d'autre, et personne ne passe.
Le commentaire s'arrête un peu aux rares interlignes...

- Nous sommes donc au musée du Louvre qui est à Paris.
- L'un des plus grands musées du monde.
- Le plus grand, je crois.
- Oui, le plus grand.
- Il y a aussi l'Ermitage à Saint-Pétersbourg...
- Qui s'appelait autrefois Léningrad.
- Pas le musée, la ville, ah ah ah !
- Ah ah ah ah.
- La Joconde a été peinte par Léonard de Vinci.
- Le grand Léonard.
- Un génie, même !
- Oui, il écrivait de la main gauche.
- Tous les gauchers ne sont pas des génies !
- Non, c'est dommage, j'aurais changé mon micro de main.
- Ah ah ah ah.

- En tous cas, elle sourit.
- Elle est célèbre pour cela.
- Ça prouve qu'elle se sentait en confiance.
- Les femmes aiment être regardées par des visionnaires.
- Et par des télévisionnaires aussi.
- Ah ah ah ah.
- Le gardien n'a pas l'air d'arriver.
- Non. Mais vous ne trouvez pas que c'est étrange ?
- Vous savez, dans un grand musée comme le Louvre,
- qui est le premier musée au Monde,
- il y a toujours quelque chose à faire.
- Même pour un gardien paresseux.
- Ah ah ah ah.

- Moi ce que je trouve étrange, c'est pas que les gardiens de musée soient paresseux ; après tout, il faut un certain courage pour rester assis sur une chaise toute la journée à regarder des gens qui regardent ailleurs.
- C'est comme nous. Les gens, ils ont allumé leur télé pour voir l'incendie de la Joconde en direct, et nous, ils ne nous voient pas, et on est assis.
- Ce que je trouve bizarre, c'est qu'on appelle les gardiens, "gardiens".
- C'est vrai, ça. Comme s'ils étaient gardiens de but.
- Ah ah ah ah.
- Ah ! j'entends des pas...
- Non, c'est un juge de touche.
- De touche pas à la toile !
- Ah ah ah ah.

lundi 17 mai 2010

207.000 enfants assassinés pendant le Festival de Cannes

tapis_rouge.jpg

J'ai refait plusieurs fois le calcul car
j'avais du mal à y croire moi-même :

  • 12 x 60 = 720
  • 720 x 24 = 17.280
  • 17.280 x 12 = 207.360

J'en ai juste assez, des risettes des paillettes,
et de leur bonne conscience nettoyée aux larmettes.

"Au début de ce millénaire, sur une planète qui regorge de
richesses, un enfant de moins de dix ans meurt toutes les
cinq secondes. De maladie ou de faim."
**

De maladies ou de faims qui pourraient être évitées,
avec très peu de moyens. Il s'agit donc de meurtres.

207.360 enfants assassinés pendant les
douze jours du Festival de Cannes.
N'en faites plus que six, hé, hé.

C'était juste pour bien plomber
l'atmosphère ; l'atmosphère.

Pépita Duchmoll

© photo lapoupeequifaitnon.blogspot.com/2010/01/amour-gloire-et-beaute.html © texte** de Jean Ziegler, la Haine de l'Occident, Albin Michel 2008, p18.

- page 2 de 5 -