lundi 6 juin 2016

le dernier jour du dernier millardaire

dimanche 29 mai 2016

Fête des Mères

bataille_de_verdun_02_zoom.jpg


© photo tourisme-verdun.fr

samedi 14 mai 2016

Dessine-moi un dragon.

Les dragons sont les tatouages préférés des femmes.

De celles qui soulèvent le feu intérieur, et n'ont pas peur de leur passion.

Viens, mon chevalier, combattre mes flammes avec ta lance.

Je ferai fondre ton armure, tu feras fondre mon coeur.

Nos peaux garderont les traces de nos cendres, encres d'âme, ancres d'amour.


AFFICHE_TATOUEURS_TATOUéS


Cette expo enclyclopédique, au musée du Quai Branly, à travers l'histoire et le monde, est pleine de surprises.

Le tout premier tatouage attesté, j'aimerais savoir comment, date de 2500 av. JC, en Europe centrale.

Cela ne m'a pas donné envie de me tatouer quoi que ce soit, mais je crois comprendre mieux celles et ceux qui s'en piquent.

En apparence très individuelles, parfois au coeur de l'intimité, ces marques travaillées sur le corps s'inscrivent dans un groupe social, qu'il soit religieux, hors-la-loi, politique, artistique, lettré ou de fashionistas.

L'imagination des figures, c'est le cas de le dire, transforme le regard du tatoué. En l'enracinant dans l'un de ces groupes, ou un autre encore, elles écrivent l'Autre en lui. Le Créateur des signes est ainsi entré dans leur âme aussi, avec la main et l'outil, gestes d'humanité.

Comme avec la bague au toi, la tatouée proclame avoir abandonné un peu de son soi à un autre.

Et comme toujours, de ces traits singuliers naissent des pluriels : les mots attendus qu'ils susciteront.

Dessine-moi un dragon.

© réédition de 2015 spécialement en souriant pour A* F* ;)

mardi 10 mai 2016

49.3


Le 49.3 sera 1 point de plus à droite pour M. Valls de droite droite mais 49.3 points de moins à gauche
pour M. Hollande de gauche droite.


courbes_d__x.jpg


© photo anonyme publiée sur facebook

dimanche 8 mai 2016

Faites des mères.

10000987_580440788745101_2573088257637399701_o.jpg


10000987_580440788745101_2573088257637399701_o.jpg

(Ouvrir l'image dans un nouvel onglet, et la mer sera.)


© KiniKini® & GuiliGuili®

samedi 7 mai 2016

"La croissance est de retour."

13062351_1610846692576737_7983130873227873864_n.jpg


© Paroles d'Edouard Balladur en 1789 aux #JoursDebout.


jeudi 5 mai 2016

chronodiable

Le 3 mai 2016 à 11:40, site Docteur Duchmoll <questions@docteurduchmoll.com> a reçu :

Nom : NATHAN

Email : ...@hotmail.fr

Les Bretons sont-ils des envoyés du diable ?


Il y a vin et vin, politique et politique, nuit et nuit, Breton et Breton.

Les vrais Bretons habitent en Bretagne. Or les diables et leurs envoyés sont interdits au Paradis.

Donc les faux Bretons n’habitent pas en Bretagne. Et ils ont une vie infernale.

Ainsi, la seule existence du diable, et de ses envoyés faux Bretons, sont une incitation à naître et à rester en Bretagne ou, à défaut, à se faire naturaliser Bretonne.


PEBY003.jpg


© Pierre De Bellay - Bretonne Nue sur son Lit
priv-art-collection.com

un petit truc anti-déprime

"Quand je suis triste de ne pas avoir eu d'enfants
j'écoute une émission radio sur l'adolescence."

l'abbé Pierre Duchmoll

> http://www.franceinter.fr/emission-...

lundi 2 mai 2016

TRAVAILLER moins POUR GAGNER plus.

Certes, nous travaillons davantage que les Sauvages,
mais nous avons bien moins de moustiques féroces !

1507-1.jpg

"Qu'en est-il de l'économie dans les sociétés primitives ?

À cette question fondamentale, la réponse classique de l'anthropologie économique est la suivante : l'économie archaïque est une économie de subsistance et de pauvreté, elle parvient au mieux à assurer la survie du groupe incapable de sortir du sous-développement technique. Le sauvage écrasé par son environnement écologique et sans cesse guetté par la famine et l'angoisse, telle est l'image habituellement répandue.

Travestissement théorique et idéologique des faits, réplique ici tranquillement un anthropologue et économiste américain de réputation internationale. Passant des chasseurs australiens et Bochimans aux sociétés néolithiques d'agriculteurs primitifs telles qu'on pouvait encore les observer en Afrique ou en Mélanésie, au Viêt-nam ou en Amérique du Sud, relisant sans parti pris les textes connus et y ajoutant des données chiffrées, Marshall Sahlins affirme, avec autant d'esprit que d'érudition, que

non seulement l'économie primitive n'est pas une économie de misère, mais qu'elle est la première et jusqu'à présent la seule société d'abondance.

Comme le dit Pierre Clastres dans sa présentation : «Si l'homme primitif ne rentabilise pas son activité, c'est non pas parce qu'il ne sait pas le faire, mais parce qu'il n'en a pas envie.» Tout le dossier de la question est à reprendre."

© http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Bibliotheque-des-Sciences-humaines/Age-de-pierre-age-d-abondance

A Jean-Claude Grosse, écrivain éditeur, avec amitié.

jeudi 28 avril 2016

Pourquoi M. Hollande sera-t-il réélu président ?

M. Hollande sera réélu président de la République en 2017 car c'est le meilleur marchand d'armes françaises depuis longtemps, un vendeur bien meilleur que MM. Sarkozy, Juppé, Fillon, Chirac...

Or la majorité des grands médias français sont possédés par ces marchands d'armes françaises.

Donc il leur importe peu, en dehors de cette belle augmentation des ventes, que M. Hollande fasse une politique de droite ou de gauche ou des deux ou n'importe quoi qu'il veut.


Capture_d_ecran_2016-04-06_a_15.31.59.png


© Outlander, série USA, via Netflix.

mardi 26 avril 2016

Comment la gauche passa-t-elle à droite ?


wikipedia_Narcisse_Caravaggio.jpg


- Hé ho ! Non mais à l'eau, quoi !


© Narcisse, le Caravage / wikimedia, commons


wikipedia_Narcisse_Caravaggio.jpg

Hé ho la gauche, debout !

maxidesign.cz-sebastian-errazuriz-narcissus-desk.jpg

© photo maxidesign.cz-sebastian-errazuriz-narcissus-desk

jeudi 21 avril 2016

"n'hésitez pas à nous envoyer vos vidéos"




Une nouvelle vidéo (cliquer sur le lien ci-dessous) nous a été envoyée, elle capte parfaitement l'ambiance de la Nuit Debout à Paris. En Région, n'hésitez pas à nous envoyer vos vidéos que les Parisiens prennent un peu exemple sur ce qui se fait chez vous !


lundi 18 avril 2016

place à la République place de la République

13040974_10209689120851555_917747641028355157_o.jpg


© photo Philippe Dohy

jeudi 14 avril 2016

femme attendant le prince charmant

femme_attendant_le_prince_charmant.jpg

© YB (modèle, concept, texte)
photographiée par Franck Prignet

Pourquoi est-il de notre devoir d'humanistes de critiquer François Hollande et de lui écrire des lettres ouvertes, très sérieuses ou fantaisistes, sur facebook et sur internet, ou même par la poste ? Parce que les idées sont des oiseaux.

Mes chouchoux,

Je me suis dit que je devrais peut-être vous rassurer, et par là-même me rassurer que vous ne me ferez pas enfermer dans le goulag de Matignon. Manuel aimerait m'avoir entre ses mains afin de me débiter des discours patriotiques épuisants et vides. Manuel aimerait tant me travailler les oreilles et les neurones à la langue de bois.

Car, bon, franchement, quand on voit un gars du peuple, ou un écrivain trop méconnu, qui écrit régulièrement des "lettres ouvertes" à un chef d'Etat pour lui donner des conseils importants, divers et variés, on se dit, Le pauvre, v'là que ça le reprend, il confond la haute politique avec le café de son pote Marcel.

Car le gars du peuple, il a toujours un pote Marcel.

Car le marcel est apprécié des travailleuses.

Bref, mes chouchoux, les idées sont des oiseaux. C'est tout. Il suffit de les lâcher quelque part, et un jour où l'autre, les oiseaux arrivent là où ils devaient arriver. Les chemins et la durée sont imprévisibles, mais n'importe, "Une lettre arrive toujours à son destinataire", dit Lacan.

Il ne faut pas prendre ceci à la lettre, bien sûr. M. Hollande ou M. Valls ou M. Sarkozy... ne liront jamais nos lettres ouvertes. Mais s'il s'y trouve une idée neuve, il suffit qu'une ou deux autres personnes la lisent pour que cette idée soit dans l'air. Une sur mille seulement ? Ce serait déjà bien.

Et de celles retenues, une seule sur cent serait mise en oeuvre et testée ? Ce serait déjà bien. Et une seule sur dix durerait ? Soit une idée sur un million ? Ce serait déjà bien. Car le temps a une immense patience.

Pas nous. Alors soyons plus nombreux à le critiquer pour qu'il vire à gauche suffisamment à temps. Car je ne vois pas (et vous ?) de personnalité de gauche suffisamment forte pour tous nous rassembler.

Car il lui suffirait de changer une demi-douzaine de "fondamentaux" pour changer de point de vue, voir mieux, et faire enfin une autre politique.

Impossible ? Qui n'essaie rien se lamentera encore sur les probables triomphes de droite. Curieux.

7047543.jpg

© photo First

mercredi 13 avril 2016

(copie d'un commentaire sur Élysée – Présidence de la République française, facebook, coquilles incluses ;) )

Paris, le mercredi 13 avril 2016.

Monsieur le président de la République,

Comment pourriez-vous mettre fin à l'horreur administrative qui bloquent toute l'activité des créateurs et des entrepreneurs, des médecins et des hôpitaux, des chercheurs et des enseignants, des paysans et des élus eux-mêmes, etc. ?

Evidemment, ce mille-feuilles administratif est une magnifique source de profit pour les conseillers divers, les avocats d'affaires, les assurances, mutuelles, caisses de retraites, les grandes entreprises (qui ont les moyens d'avoir des employés pour constituer, démêler, suivre les dossiers, analyser les réglementations, etc., et d'ainsi triompher toujours plus des PME ne pouvant "suivre" les dizaines de milliers de feuilles...), etc.

C'est aussi une splendide source de pouvoir pour les énarques, les hauts-fonctionnaires (et les petits parfois), et la fonction publique en général. La plus impliquée politiquement et syndicalement... bien davantage que dans le privé. L'administration étouffe la France, au point d'étouffer l'administration elle-même.

Que voulez-vous faire contre cela ? Le voulez-vous ? Jusqu'à présent, le "choc de la simplification" l'a davantage choquée que simplifiée, hélas, mille fois hélas. Ces charges-là sont bien plus lourdes que les charges sociales ou fiscales. Ce n'est pas d'abord l'argent qui vous, et nous, sauvera, ce n'est pas la déréglementation libérale non plus, mais la simplification réelle des "procédures & paperasseries", simplification conçue AVEC tous ceux qui sont concernés.

Retirer autant de pouvoir aux grands ou petits chefs et réduire des sources de gains énormes pour certains demande une volonté et une intelligence exceptionnelles. Mais plus encore l'appui de toutes les collectivités impliquées. C'est aussi cela l'esprit de #NuitDebout. Le voulez-vous ? Vous préférez pourtant les décisions et consensus collectifs que les autoritarismes désuets. Il n'est pas trop tard, il suffirait de le vouloir vraiment.

Bien respectueusement,

Philippe Dohy.

mardi 12 avril 2016

Carole en U.R.S.S.


12961287_10204435506128335_4985747079054506155_o.jpg


- Gazprom ? Vendez tout ! Je veux du Black & Decker.


© texte et photo de Carole Rouaud aux C.C.C.P.

dimanche 10 avril 2016

(message perso sur la nuit on peut rêver)

Chère amie,

Si tu peux le trouver (je l’ai vu sur Netflix), essaie de regarder ce documentaire brillant et très intelligent, captivant >

"Inégalité Pour Tous"

« Ancien secrétaire au Travail sous la présidence de Bill Clinton et actuel professeur à l’université Berkeley, Robert Reich soutient avec ferveur depuis toujours que l’accroissement des inégalités salariales constitue l’une des menaces les plus graves pour l’économie et la démocratie. Analysant les origines de cette situation et ses conséquences à court terme, il pointe également les nombreux défis à relever avec cette facilité déconcertante qui lui est propre : celle de rendre accessible à tous des principes d’une grande complexité.

Pourquoi et comment l’accroissement insensé des revenus d’une infime minorité des plus riches, conjugué avec la fragilisation des classes moyennes, constitue la plus grande menace pour l’économie et la démocratie ? Certes, la leçon d’économie que développe ici Robert Reich n’est pas des plus réjouissantes pour qui ne verrait dans l’organisation de nos sociétés que beauté et justice. Mais paradoxalement, en expliquant pourquoi cette hausse des inégalités salariales aux Etats-Unis représente un vrai fléau pour le pays, Robert Reich apporte une forme de réconfort et d’élan à ceux qui, comme lui, pensent que le fonctionnement actuel de l’économie est de plus en plus bancal. » © texte de Mr Mondialisation

Sinon, il y a aussi ces deux films en anglais qui sont bien paraît-il, mais que je n’ai pas réussi à suivre sans les sous-titres ; ce qui ne te posera pas de problème, tu me raconteras >

1/ In this hard-hitting documentary about the perils and promises of globalization, Nobel laureate Joseph E. Stiglitz takes a tour of the world showing us how it can be made to work. Interviews with the president of Ecuador, African tribesmen, South American oil workers, angry farmers in India and the former president of Botswana reveal some of the paradoxes of our day--that while globalization is helping some countries, it has proved a disaster for others.

Beginning in his hometown of Gary, Indiana--where Inland Steel was sold to an Indian conglomerate, Stiglitz points out the supreme irony: that Mayor Rudy Clay, is now traveling to China in the hope that Chinese businessmen will invest in the devastated city and create jobs for his citizens who have lost theirs as the US steel mills were undercut by cheaper prices in Korea.

As we travel the globe, Stiglitz explains that globalization is not only a story of environmental disaster and pressure on wages and working standards. There are countries, such as China and India, which have managed globalization well and have found ways to make it work.

This illuminating documentary - featuring one of the great minds of the twentieth century - is ultimately a message of hope. Governments who are aware of the potential dangers of unfettered markets, environmental degradation and the limits to free trade can choose a path that works for them and that will ultimately benefit hundreds of millions of people around the world. >

https://vimeo.com/153222282

2/ The impact of inequality on societies is now increasingly well understood - higher crime, health problems and mental illness, lower educational achievements, social cohesion and life expectancy. But what are the causes of inequality, why is it growing so rapidly, and how is it affecting the economy?

These are the questions Nobel Prize-winning economist Joseph Stiglitz, professor at Columbia University, will discuss in a presentation of his latest book, The Price of Inequality: How Today's Divided Society Endangers Our Future. In this talk, Stiglitz will discuss how, left to their own devices, markets are neither efficient nor stable, and will tend to accumulate money in the hands of the few. He will also demonstrate how government policies and political institutions, far from countering these trends, often enhance them, and that politics frequently shapes markets in ways that advantage the richest over the rest. This in turn weakens democracy and the rule of law by putting more and more political power in the hands of the wealthy. Beyond these social and political costs, however, inequality has grave consequences for the economy. Moving money from the middle and bottom of society to the top-as has increasingly been happening-stifles entrepreneurship, produces slower growth and lower GDP, and also even destabilizes the economy.

Throughout the course of the evening, Stiglitz will illuminate how the growing inequality in America and many other countries is not only unfair, but also unwise. The talk will also strike a hopeful note, arguing that the current trends are in no way inevitable and he will put forth the concrete set of reforms that he proposes in his book, which would create an economy with less inequality and more growth and opportunity. These are vital issues for an election year in a country that is still struggling to get its battered economy back on track.

The presentation will be followed by a discussion between Joseph Stiglitz, Michael Cohen, director of the New School Graduate Program in International Affairs and Teresa Ghilarducci, Bernard L. and Irene Schwartz Chair in Economic Policy Analysis and director of the Schwartz Center for Economic Policy Analysis at The New School, moderated by New School president David Van Zandt.

The New School, a university in New York City, offers distinguished degree, certificate, and continuing education programs in art and design, liberal arts, management and policy, and the performing arts. >

https://www.youtube.com/watch?v=rVF...

Bises très chère,
et on s'en reparle
à la place de la Lune,

Philippe

jeudi 7 avril 2016

Liberté, Egalité, Fraternité. Libération, Equité, Fantaisie.

Lire la suite...

mercredi 6 avril 2016

place à la République place de la République

Ce6RVT5W8AACF82.jpg

Mercredi 37 mars 2016, la réalité continue.

JE JURE QUE JE NE SAVAIS PAS QUE JE JURAIS

Le PDG de la Société Générale, G a le coeur sur la main sur le coeur et déclare à l'Agence Duchmoll Internationale : "JE JURE QUE JE NE SAVAIS PAS QUE JE JURAIS".

Aux USA, le parjure devant une Commission Sénatoriale est gravement puni. En France, on en parle à peine. Jure, jure. Jure, c'est gratuit, personne n'y croit plus de toute façon.

Esprit-equipe-1.jpg

dimanche 3 avril 2016

Les vraies victoires ne se remportent qu'à long terme et le front contre la nuit.

Si l'on ne peut informer l'avenir à l'aide d'une grande bataille,
il faut laisser des traces de combat.

Les vraies victoires ne se remportent qu'à long terme
et le front contre la nuit.

Méfiez-vous de moi comme je me méfie de moi,
car je ne suis pas sans recul.

Nous avons les mains libres pour unir en un nouveau contrat
la gerbe et la disgrâce dépassées.


Ce99ktuWsAEB6Ad.jpg


© extrait de Le nu perdu/
Dans la pluie giboyeuse
de René Char

© photo Philippe Marlière ‏@PhMarliere 1 avr. Place de la République hier soir. @nuitdebout #NuitDebout < Twitter

INFOS > "Nuit Debout : les expulsions de la place de la République sont illégales." > article complet, clic > http://www.metronews.fr/info/nuit-d...

samedi 2 avril 2016

Lettre ouverte et chantante de M'zelle Yaka Duchmoll à notre camarade Président :-)

Camarade Président,

Vas-y donc bien bon,
profite de la situation.
Tu as déchu la déchéance,
Vire Valls et sa jactance.

Camarade, compte les numbers,
les succès vont au Prime minister.

Si la loi du travail passe,
c'est encore lui qui gagne.
Mais si la loi trépasse,
c'est encore toi au bagne.

Toi, tu es gentil,
derrière, tu éponges.
Tu crois que c'est ton ami
Mais en douce, il te ronge.

Camarade, compte les numbers,
les succès vont au Prime minister.

Inutile de faire le têtu,
sur ce coup, tu as perdu.
Si tu insistes, c'est le noeud coulant.
C'est juste le mood si tu lâches maintenant.

Vire Valls et vire à gauche,
lâche ce mec de droite adroit.
Son code el' connerie, c'est moche.
C'est seulement pour lui et ses rois.

Camarade, compte les numbers,
les succès vont au Prime minister.

Reviens à gauche, Président,
Souviens-toi de ta maman.
Tu es comme elle, tu aimes bien les gens.
Mister Valls préfère les grands dirigeants.

Camarade, compte les numbers,
Prends Martine comme Prime minister.

Evidemment, Martine te filera des gnons,
Mais ce sera moins grave que ceux de l'opinion.
Quand tout va mal, faut tout changer.
Grand ménage, grand virage, il te reste une année.

Camarade, oublie les numbers,
Ecoute ton peuple, c'est le plus clever.

la_france_qui_reussit_duchmoll.jpg

M'zelle Yaka Duchmoll

vendredi 1 avril 2016

Je suis belge, et je suis Charlie.

12439093_1118405321515938_3080060943260393869_n.jpg

Charlie met en trois mots trois traits, ici comme ailleurs, ce qu'il en est de notre réalité. Dire qu'il devrait se contenter d'être seulement "satirique" est une habitude mentale restrictive.

Où est papa ? En morceaux. Dispersés. Ce n'est pas drôle. Surtout dit par Stromae dont le père fut mis en machette. De la machette à la manchette, c'est abominable.

Oui. Et ce n'est qu'un dessin ! C'est ce qu'ont fait les bombeurs et les coupeurs. Mais sans nous faire un dessin. En plein IRL, In Real Life ! C'est horrible.

Charlie nous fait ressentir, derrière ces écrans qui nous donnent l'illusion d'être protégés, Charlie nous oblige à percevoir, sans ménagement, en nous projetant au coeur de l'évènement, ce qu'ont ressenti les survivants, en voyant un proche éclaté, mort, morcelé. Il nous fait partager (quelques bouts de) leur douleur.

Le dessin de la réalité est insupportable, le film l'est davantage, le vivre l'est tellement infiniment plus que des gens en sont traumatisés et en font des cauchemars pendant des dizaines d'années. Nous, nous les oublions après quelques jours, et heureusement pour nous, notre coeur ne peut pas accueillir toute la misère du monde.

Charlie le fixe là, ce cauchemar, et nous le rappelle pour longtemps. Il remplit son rôle "d'intellectuel" : il sort l'évènement du flux permanent. Il le formule, il le synthétise. Il en fait un objet de pensée, de réflexion, de discussion. La preuve.

Sans cela, comment pourrions-nous espérer que cela s'arrête un jour ? Cela cessera, dans longtemps, pas parce qu'il y aura eu plus de policiers, de militaires, de bombes, de marchands d'armes et d'uraniums enrichis, mais parce que nous aurons regardé, analysé, compris quelque chose à cette barbarie, et ses causes - qui datent de dizaines d'années, et davantage. Le pétrole est l'énergie fossile du terrorisme.

A ce dernier sujet, lire dans ce même numéro, l'édito de RIss, pas drôle du tout, qui montre la boule de neige du terrorisme et, indirectement, explicite cette couverture sans la citer.

Le premier but de Charlie n'a jamais été de faire rire mais de faire réfléchir. Rabelais déjà fit bien pire. Comme lui, Charlie nous montre les mon(s)tres quand ils veulent nous terrasser. Il aurait pu aussi montrer Léopold II, le roi belge du Congo, qui y faisait couper, à la machette, les mains des noirs cueilleurs trop lents.

Les salauds sont bien plus bêtes et méchants que Charlie Hebdo, mais de leur part, ce n'est pas pour notre bien. C'est eux qui nous mettent en morceaux, pas Charlie. Somme toute, être Charlie, c'est interroger : Humanité où t'es ?

12439093_1118405321515938_3080060943260393869_n.jpg

vendredi 25 mars 2016

déchéance du travail

95 % des gens de gauche pensent que M. Valls est de droite.

95 % des gens de droite pensent que M. Valls est de gauche.

Beau travail, monsieur le Président !

Mais pour qui ?


banquise-ours-polaire.jpg


© photo wikimedia creative commons

jeudi 24 mars 2016

Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d’eux ?


Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d’eux ?

Imaginez un jeune Occidental, venant ici se faire sauter au milieu d’une de nos places publiques au nom du christianisme. Imaginez que deux gratte-ciels se soient effondrés dans une capitale arabe et qu’un groupe extrémiste chrétien, en vertu de préceptes arriérés, ait revendiqué cet acte, tout en voulant imposer partout les règles de la Chrétienté, selon son interprétation, afin de vivre comme au temps de Jésus et de ses disciples, afin de mettre en application certains édits d’un érudit chrétien.

Imaginez que vous entendiez les voix des moines et des prêtres dans des églises et des salles de prière à l’intérieur du monde arabe, hurlant des insanités contre les musulmans, les appelant infidèles, et scandant: « Dieu, éliminez les musulmans et battez les tous ».

Imaginez que nous ayons régularisé un grand nombre d’étrangers en leur offrant des visas, des cartes d’identité, une citoyenneté, de bons emplois, l’éducation gratuite, la sécurité sociale et les soins gratuits, etc. Et que plus tard un membre d’une de ces communautés soit sorti, aveuglé par la haine et la soif de sang pour tuer nos fils dans nos rues, dans nos bâtiments, dans nos rédactions, dans nos mosquées et nos écoles.

Imaginez un Français ou un Allemand à Paris ou à Berlin kidnappant son voisin musulman afin de l’égorger, puis de congeler froidement sa tête, comme un terroriste l’a fait avec la tête d’un américain il y a quelques années à Riyad.

Imaginez que nous visitions leurs pays comme touristes et qu’ils nous tirent dessus, fassent exploser des voitures à côté de nous et fassent connaître leur opposition à notre présence en chantant: « chassez les musulmans de notre pays et de notre culture! »

Ces images sont impensables pour le terroriste arabe ou musulman parce qu’il a la certitude, ou avait la certitude, que l’Ouest est une terre d’humanisme et qu’un citoyen occidental refuserait de répondre de cette manière aux crimes barbares des terroristes musulmans. Malgré les actes de terrorisme d’Al-Qaeda et de Daech (ou État Islamique), nous, les musulmans, vivons sur les terres occidentales depuis des années sans peur ni inquiétude.

Des millions de touristes musulmans, d’immigrants, d’étudiants et de demandeurs d’emplois vont dans les pays de l’Ouest, dont les portes leur sont ouvertes et les rues sans danger.

Pour combien de temps encore ? Aujourd’hui les choses ont changé. La colère des pays de l’Ouest contre les musulmans est évidente, et leurs responsables font des déclarations fracassantes. Comme Donald Trump, qui réclame qu’on empêche les musulmans d’entrer aux USA.

Il est étrange que nous les musulmans, nous permettions de condamner ces déclarations alors que nous nous refusons à en traiter les causes, et notamment l’implication d’extrémistes dans nos programmes politiques, notre éducation, nos régimes, sans en avoir honte. Il est étrange que nous condamnions l’Occident sans vouloir balayer devant notre porte, sans voir la façon extrémiste avec laquelle nous interprétons la Charia, sans voir nos comportements profondément réactionnaires à travers le monde. Il est étrange que nous condamnions le monde entier plutôt que de lui présenter nos excuses.

Comment réagiriez vous si un Européen faisait sauter un théâtre dans votre ville, ou un café que votre fils fréquente ? Que feriez-vous si vous entendiez des critiques violentes contre votre religion, contre votre foi, tous les dimanches, comme les chrétiens l’entendent émanant de nos imams les vendredis et les autres jours ?

Imaginez vous vivre à Amsterdam, Londres ou New York et savoir que les étudiants y apprennent durant leur cursus que vous êtes un infidèle et que vous tuer c’est faire une guerre sainte, qui vous permettra d’obtenir des vierges au paradis. Resteriez-vous jusqu’à l’été ? Où partiriez vous ? Vous feriez-vous exploser comme le font les terroristes musulmans ou vous contenteriez-vous de retenir votre rage et d’interdire aux chrétiens d’entrer dans les pays arabes. Que feriez-vous ?

Imaginez la guerre qui pourrait éclater si les Occidentaux oubliaient leurs valeurs pour venger les crimes commis par les étrangers, et si un contre-radicalisme chrétien ou occidental se développait dans nos villes arabes ?

Aujourd’hui, avec tout ce qu’il se passe, certains « spécialistes » du monde arabe passent un message pathétique, et ressassent en permanence la même chose à des millions d’auditeurs : ces musulmans qui ont commis des actes terroristes ne représentent pas l’islam, mais seulement eux-mêmes.

C’est la seule chose que nous sachions faire : nous dédouaner de toute culpabilité.

Nadine Al-Budair

© http://www.breizh-info.com/2016/03/10/40216/nadine-al-budarr-journaliste-saoudienne-boxe-monde-musulman

mardi 22 mars 2016

Philippe Geluck

CeJj0v_W4AAY3rJ.jpg

samedi 19 mars 2016

les tas d'urgences de l'état d'urgence

De: "francetv info" <alerte@nl.francetvinfo.fr>
Objet: Alerte info : "Salah Abdeslam a affirmé qu'il voulait se faire exploser au stade de France", déclare le procureur de Paris. Suivez notre direct
Date: 19 mars 2016 18:59:39
Répondre à: "francetv info" <contact@nl.francetvinfo.fr>

50 minutes plus tard, nouvelle alerte.

De: "francetv info" <alerte@nl.francetvinfo.fr>
Objet: Alerte info : Tournoi des six nations : regardez en direct France-Angleterre avec francetv sport
Date: 19 mars 2016 20:50:27
Répondre à: "francetv info" <contact@nl.francetvinfo.fr>

jeudi 10 mars 2016

cours de flexibilité


Les peuples manquent singulièrement de flexibilité.

Les salariés et les étudiants français manquent de flexibilité. Les jungle hoodmen de Calais manquent de flexibilité. Les Roms manquent de flexibilité. Les Saoudiennes manquent de flexibilité. Quant aux Syriens coincés en Grèce, c'est le comble du manque de flexibilité, sans quoi ils reprendraient leur bateau et retourneraient là-bas, chez eux, en Arabie.

Les peuples, s'ils voulaient vraiment être heureux et progressistes, devraient prendre exemple sur nous, ses dirigeants éclairés, Sarkozy et Hollande.

Regardez le meilleur exemple, c'est une si belle leçon : lorsque les électeurs français ont dit NON au Traité Constitutionnel, nous avons été hyperflexibles ! Nous avons simplement changé de nom et de mode de vote, et zou, le Traité de Lisbonne a été adopté.

Adaptation, adoption !

Ça c'est du flexible.
Un bon tuyau solide.

mardi 8 mars 2016

jeu de l'Oie du 8 mars de la femme du 14 juillet


  • case 1 - BOLLORÉ, LE PATRON AUX GRANDS CISEAUX


  • case 2 - BOLLORÉ ET HOLLANDE ONT UN INTÉRÊT CONJOINT À ÉTOUFFER L'INVESTIGATION


  • case 3 - PELLERIN VA DÉGAINER UN AMENDEMENT ANTI-BOLLORÉ


  • case 4 - Remaniement : l'éviction sans "élégance" de Fleur Pellerin


  • case 5 - Je suis donc féministe ! Et toujours socialiste.


  • case 6 - Sautez joyeusement en juillet 2017.


  • case 7 - Fleur Pellerin, je vous aime.


Jane_1.png

Jane_3.png


© photo Jane The Virgin, série USA-CW1/France-Téva

Infos, sources & liens.

* case 1 - "BOLLORÉ, LE PATRON AUX GRANDS CISEAUX"

septembre 2015 > http://www.arretsurimages.net/dossi...

* case 2 - "BOLLORÉ ET HOLLANDE ONT UN INTÉRÊT CONJOINT À ÉTOUFFER L'INVESTIGATION"

septembre 2015 > http://www.arretsurimages.net/emiss...

* case 3 - "PELLERIN VA DÉGAINER UN AMENDEMENT ANTI-BOLLORÉ"

octobre 2015 http://www.arretsurimages.net/forum...

* case 4 - "Remaniement : l'éviction sans "élégance" de Fleur Pellerin"

février 2016 > http://www.lexpress.fr/actualite/po...

* case 5 - "Je suis donc féministe ! Et toujours socialiste."

mars 2016 > http://www.elle.fr/Societe/Intervie...

* case 6 - Sautez joyeusement en juillet 2017.

* case 7 - "Fleur Pellerin, je vous aime."

"Vous avez été la meilleure ministre de la Culture possible." > http://www.slate.fr/story/114021/fl...

lundi 7 mars 2016

La femme du 1 avril rappelle qu'il n'y a pas que la femme du 8 mars dans les coeurs.

dutron.files.wordpress.com_2009_01_.jpg


© photo 24heures.ch_story_pape_9

La femme du 8 mars observe...


La femme du 8 mars remarque la gratitude d'Alain Juppé pour François Hollande.

Je n'ai malheureusement pas le temps d'essayer de "comprendre Hollande" qu'il fait une nouvelle çonnerie, dit la femme du 8 mars, qui ajoute :

Çonnerie sociale avec les moins de Droits du travail.

Çonnerie économique avec la tyrannie sur EDF.

Çonnerie symbolique avec la mise à l'honneur des salafistes saoudiens décapiteurs et écraseurs des femmes.

Çonnerie humanitaire avec la destruction barbare de la "jungle sud" de Calais.

Çonnerie écologique avec la destruction des écologistes.

Çonnerie culturelle avec le licenciement de Fleur Pellerin.

Çonnerie internationale avec la reprise feutrée des négociations TAFTA.

What's else ? Ah oui, son "féminisme" avec la précarisation accrue des femmes dans le monde du travail puisqu'elles y sont déjà les plus vulnérables et que les réformes El Khomri, notamment en matière de médecine du travail, les y rendront encore plus précaires.

Les Français se préparent à remercier M. Hollande comme il se doit. M. Juppé le remercie déjà.

la femme du 8 mars vous apprend la valls hollandaise


droite, gauche, droite


sepik-papouasie-nouvelle-guinee-exposition-musee-quai-branly-copyright-maeva-destombes_MG_1478.jpg


© le fleuve Sepik de Papouasie au Quai Branly à Paris

cours d'économie valls hollandaise

Après avoir détruit la gauche et le parti socialiste, notre grand calife, notable notaire expert compable, et son conseiller spécial droite gauche droite le grand vizir, s'attaquent résolument à EDF.

De 2007 à 2016, EDF a perdu 87 % de sa capitalisation boursière, maintenant à 19 milliards.

Pourtant, suite à ses négociations avec David Cameron, François Hollande exige que EDF offre une garantie de 23 milliards à l'Angleterre, avec la construction de deux centrales nucléaires EPR (qui sont des goufres financiers et d'incertitudes technologiques mais aussi écologiques quant à leur réelle sécurité, et leurs "rejets").

Soit 4 milliards de plus que sa capitalisation ! L'Etat est actionnaire à 85 % d'EDF. Sont aussi en jeu, plus de 150.000 emplois.

Détails et sources.

1/ 2007

EDF devient la première capitalisation boursière française. Sa capitalisation atteint 141 milliards contre 140,4 milliards pour Total. EDF a été introduite en Bourse fin 2005 à 32 euros. Depuis le début de l'année, il affiche un gain de plus de 40% contre 9% pour le DJ Stoxx Utilities. UBS a relevé son objectif de cours de 80 à 100 euros en insistant sur les atouts du groupe dans le nucléaire. (boursier.com)

2/ 2015

EDF est exclu du CAC 40 dix ans après son entrée en Bourse, le 21 novembre 2005, et au terme d’un parcours boursier chaotique. C’est un coup très dur. La réaction de ses dirigeants a été lapidaire. Dans un communiqué, ils rappellent que l’entreprise reste « la 22e capitalisation boursière en France », mais qu’elle ne dispose « que d’un flottant limité à 15 %, ce qui explique la décision d’Euronext ». EDF est un poids lourd de l’économie, avec ses 160 000 salariés et ses 72,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014. Il représente aussi un tiers du portefeuille que l’Etat détient dans les entreprises cotées. (lemonde.fr)

3/ 2016, maintenant.

Cotation du 07/03/2016 à 10h04 Action chute à € 9,890 -8,85% Capitalisation : 18,99 Md€ (Boursorama)

EDF plonge de -10% vers 9,81E sur la démission du directeur financier (Mr Th.Piquemal) qui juge que le groupe n'a pas les moyens d'assumer la construction de 2 EPR en Angleterre (centrales d' Hinkley Point)... un projet de 23MdsE alors que la capitalisation d'EDF est inférieure à 20MdsE. (CercleFinance.com)

4/ 2017, 2018, avenir à court terme

Visiblement, l'opinion du directeur financier est largement partagée par les syndicats. Ceux ci dénoncent depuis des semaines un volet industriel intenable, avec une construction prévue sur 72 mois. En outre, comme le directeur financier, ils estiment que ce projet pourrait signer l'arrêt de mort pur et simple d'EDF en cas de coup dur financier. (Le Parisien)

Tous ces articles sont accessibles par ici https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=edf+capitalisation+boursière

Conspiration de Huit-Mars, la femme du 8 mars.

384069-arabie-saoudite-la-femme-est-elle-un-622x600-2.jpg

Je demande à la légion de mes amies et mes amis qui ont
de l'honneur de renvoyer leur Légion d'honneur au
président de la raie publique.

dimanche 6 mars 2016

cours de logique hollandaise

"Il vaut mieux donner l'argent public aux gens qui n'en ont pas besoin. Car ceux qui en ont besoin, ils le dépensent tout de suite."

6167_546120802076331_1367463872_n.jpg


© photo Biorussia, fb

samedi 5 mars 2016

Traité secret, Traité en blanc.

Les raisons de stopper TAFTA !

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Nos normes plus strictes que les normes américaines et que les « normes internationales » (niveaux de pesticides, contamination bactérienne, additifs toxiques, OGM, hormones, etc.), pourraient être condamnées comme « barrières commerciales illégales ».

GAZ DE SCHISTE : Les gouvernements européens ne réglementeraient plus les exportations de gaz naturel vers les nations TAFTA. La fracturation hydraulique pourrait devenir un droit pour les sociétés qui pourraient exiger des dommages et  intérêts auprès des nations qui s’y opposent.

EMPLOI : Les entreprises souhaitant délocaliser dans les états concernés par le projet TAFTA où les salaires sont inférieurs, seraient protégées. L’Inspection et le code du travail devenant illégaux, plus de préavis de licenciement. Pôle emploi devrait être privatisé ou serait attaqué en justice par les sociétés d’intérim pour concurrence déloyale. Les conséquences du TAFTA sur le taux de chômage en Europe ne seraient que néfastes.

SANTÉ & RETRAITES 
: Les médicaments pourraient être brevetés plus longtemps, les groupes pharmas pourraient bloquer la distribution des génériques. Les services d’urgence pourraient être privatisés. Les Assurances privées pourraient attaquer en justice les CPAM pour concurrence déloyale. Les retraites par répartition pourraient être démantelées, les compagnies d’assurances se substitueraient aux CRAM,ARRCO, AGIRC…

EAU & ÉNERGIE 
: Ces biens seraient privatisables. Toute municipalité s’y opposant pourrait être accusée d’entrave à la liberté de commerce, idem pour l’énergie, qu’elle soit fossile, nucléaire ou renouvelable. La sécurité nucléaire serait réduite. Le prix du gaz et du kW seraient libres.

LIBERTÉ & VIE PRIVÉE 
: Grâce à la révolte publique, les sociétés espérant enfermer et monopoliser l’Internet ont échoué l’année dernière à faire adopter leur ACTA répressif ; des textes plus pernicieux sont dans le TAFTA.

SERVICES PUBLICS 
: Le TAFTA limiterait le pouvoir des États à réglementer les services publics tels que : services à la personne, transports routiers, ferroviaires, etc. et réduiraient les principes d’accès universel et large à ces besoins essentiels.

CULTURE & PRODUCTION ARTISTIQUE 
: Les gros producteurs d’audiovisuel pourraient interdire les productions privées ou professionnelles à faible budget comme youtube, vimeo, dailymotion, les financements collaboratifs seraient rendus illégaux. Les musées nationaux perdraient leur droit de préemption sur les trésors artistiques nationaux au profit de collectionneurs privés.

ENSEIGNEMENT 
: Les universités privées pourraient attaquer en justice l’Éducation nationale pour concurrence déloyale. De la maternelle au doctorat, les sociétés privées contesteraient aux écoles, cantines scolaires et resto U, toutes subventions municipales, régionales ou nationales.

*TAFTA : Trans-Atlantic Free Trade Agreement


© https://stoptafta.wordpress.com/stopper-tafta-pourquoi/


lundi 29 février 2016

serial killer


auchan.jpg


Un demi agriculteur est suicidé chaque jour par la grande distribution.

samedi 27 février 2016

Tzak Tzak Tzak Punk Tzak Tzak




Autre chose, Monsieur Laori ? 
Oui, un génial clip please... >



jeudi 25 février 2016

Tchekhov


Une Demande en Mariage et L'Ours de Tchekhov
Mise en scène de Antonio Labati


Personnages qui vont tempêter, se quereller, se déchirer et peut-être se calmer ? Tchekhov nous met en présence de la médiocrité de l'âme des gens. 

Il est rare, surtout dans les petites salles (ici, une jauge d’une quarantaine de places) que le public se lève pour applaudir. Ce fut le cas au Bouffon-Théâtre pour les deux "Plaisanteries" d’Anton Tchekhov, jouées par une jeune et très tonique Compagnie de Seine-et-Marne, "Entre cour et jardin".

C’est un bon choix du metteur en scène, Antonio Labati, d’avoir associé ces deux courtes pièces qui, côte à côte, mettent davantage en relief la vision pessimiste de Tchekhov sur la vie conjugale. On sait que lui-même se maria fort tard, et avec une actrice moscovite qui vivait loin de lui... : manière élégante et pratique d’éviter les frictions quotidiennes dévoreuses de couples.

Dans La demande en mariage, un vieux garçon pataud, résigné à ne plus trouver le grand amour, vient demander la main de sa voisine, une vieille fille tout aussi pressée de se marier. Le père est enchanté de la caser. Enfin. Même si c’est avec ce monsieur qu’il n’estime guère. Tout devrait donc finir aussitôt. Hélas, les deux promis s’étrillent et s’écharpent sur des vétilles (la propriété d’un pré désolé, la valeur respective de leur chien...), et tous deux s’y prennent comme des mégères, comme s’ils étaient déjà mariés depuis mille ans.

L’amour et le coup de foudre qui leur manquent, le voilà dans L’ours : un homme qui vit comme tel et sort soudain de sa retraite pour réclamer le paiement de traites impayées à une veuve recluse. Mais cette fois, la dispute qui naît entre eux conduit à échauffer les cœurs plus que les têtes, et les protagonistes subjugués finissent par s’étreindre sous l’œil médusé de l’impotent serviteur armé. (Il était aller chercher un fusil pour chasser définitivement ce méchant Ours.) Comme quoi, même dans le meilleur des baisers, une menace veille...

Tout cela est joué vivement, parfois avec un peu trop d’agitation et de fébrilité scéniques, mais comme le tout est emporté par une réelle générosité des acteurs (qui mouillent, au sens propre, leur chemise), le public passe un agréable moment et rit souvent.

J’ai trouvé Antonio Labati (le vieux garçon puis l’Ours) beaucoup plus dense dans ses moments tragiques ou colériques mais il a quelques effets comiques et des mimiques très efficaces. Jean-Christophe Allais (le père puis le serviteur) gagnerait à donner à son premier personnage un peu plus d’épaisseur "stanislavskienne" (Stanislavski créa à peu près toutes les pièces de Tchekhov et conçut une géniale "Formation de l’acteur") mais il est particulièrement touchant et juste dans son second rôle, nuancé et attentif. Enfin, la lente métamorphose de Fanny Malterre, seule en scène, pour assurer le passage entre les deux "Plaisanteries" (terme de Tchekhov) est éblouissante. Là se découvre le cœur du travail de l’acteur. Elle se déshabille (très pudiquement) du rôle de la vieille fille sévère et empotée, dénoue sa queue de cheval, glisse une longue robe noire et devient une autre femme, aristocrate et délicate, fine et voluptueuse ; le tout s’épanouissant dans la musique de Bellini. Excellent. Je pense que Tchekhov aurait beaucoup apprécié cette joyeuse exubérance apportée à ses textes grinçants... "Le début du bonheur conjugal", dit-il... 

Philippe Dohy


 


Une Demande en Mariage et L'Ours de Tchekhov
Jusqu'au 13/07/2002
Du mardi au samedi à 20 h 30. 

Bouffon Théâtre
28, rue de Meaux
75019 PARIS (Métro Colonel-Fabien)  

Réservations : 01 42 38 35 53

mercredi 24 février 2016

...


Quand je n'ai rien à me dire,

je me tais.

(Dieu)

vendredi 12 février 2016

cours des SAISONS


"Que voulez-vous, c'est la loi de la Nature : 
vert en été, jaune en automne, mort en hiver." 

Emmanuelle Cosse, 
d'Act'up à Achtung !


Les écologistes écartent
tout retour au gouvernement

 
17h28, le 25 août 2014, modifié à 18h43, le 25 août 2014 
  • A
  • A
Les écologistes écartent tout retour au gouvernement

La secrétaire nationale d'EELV écarte
(le retour des Verts au gouvernement). 
© photo MaxPPP



mercredi 10 février 2016

cours des CÎMES


Pas de culture,

pas d'envergure.


deforestation.jpg


© cc fb

cours d'ECHEANCE PRESIDENTIELLE

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.


banquise-ours-polaire.jpg

lundi 8 février 2016

cours de LOGIQUE

Jane_1.png

Jane_2.png

Jane_3.png

© Jane the Virgin

Jane the Virgin, ou Jane l'Immaculée au Québec, est une série télévisée américaine développée par Jennie Snyder Urman et adaptée de la telenovela vénézuélienne Juana la Virgen de Perla Farías, diffusée depuis le 13 octobre 2014 sur le réseau The CW et depuis le 14 octobre 2014 sur le service Shomi au Canada. En France, la série est diffusée depuis le 19 avril 2015 sur Téva, et au Québec, depuis le 28 août 2015 sur VRAK. Wikipedia.

dimanche 7 février 2016

cours de NUIT

Les hommes aiment s'endormir dans les bras d'une femme nue.

Les femmes aiment se réveiller dans les bras d'un homme nu.

La vie conjugale est plus belle avec de délicates attentions.

Les hommes et les femmes n'aiment pas dormir nus.

Bonne Nouvelle : reprise des cours de l'ENA.

Merci_Wolf_Hall.jpg

© Wolf Hall, brillante série BBC sur Arte.

vendredi 1 janvier 2016

avec Claude Zidi

CELA FAIT TRES LONGTEMPS
QUE JE N’AI PAS MIS LES PIEDS CHEZ LE DOCTEUR
MAIS LE DOCTEUR DUCHMOLL M’INSPIRE CONFIANCE !!

ALORS OK POUR UNE RADIO !
A BIENTÔT

CLAUDE ZIDI

réédition du 2009-10-16 12:30

lundi 28 décembre 2015

les bienfaits de la solitude

bain_de_chocolat.jpg

Je veux être seule pour pouvoir faire tout ce que je veux.
Mais tout ce que je veux, c'est ne plus être seule.

Seul maman peut me comprendre.

© photo Chablis

lundi 14 décembre 2015

la déclaration post-électorale du Président du PNVL

Le Président du premier parti de France et pas revenu de sitôt, le Parti Naturiste de la Voie Lactée, a déclaré hier soir devant ses nombreuses militantes et ses nombreux militants, à la piscine de Pontoise...

Mes chères amies, mes chers amis,

Le pays revient de LOIN, nous avons échappé à une catastrophe majeure heureusement interdite aux mineurs. Mais il faut entendre le message de ces électrices et électeurs qui se sont déplacés mais se sont débordés sur l'extrême droite, au risque ainsi de tous nous verser dans le fossé.

Que nous disent-ils ? Eh bien, c'est une simple question de BON SENS pour qui sait entendre. Ils veulent plus de naturisme, ils veulent plus de voies lactées, ils veulent des textiles plus chauds pour quand ils doivent se rhabiller après un week-end sous la pluie.

Mais ils veulent aussi plus de nourriture saine et naturelle et bien davantage de plages naturistes pour leurs enfants à l'école, de plages horaires évidemment. Et qui pourraient le leur reprocher ? C'est cela aussi l'école laïque, et vous savez à quel point nous devons former les élites naturistes de demain.

Bref, ils veulent que nous les protégions mieux contre les intempéries, climatiques mais aussi morales, sociales et politiques donc que nous protégions et même développions notre magnifique ART DE VIVRE A LA FRANÇAISE que le monde entier des burqas nous envie.

Cette campagne a aussi montré une fois de plus à quel point nous étions ostracisés des médias, mais nous avons l'habitude. Ce soir encore, qui est avec nous ? mis à part LCP-Public SÉNAT et ALJEZIRA ? Nous les avons écoutés, nous les avons entendus, et Moi Président Duchmoll, je m'y engage, oui, je m'y ENGAGE.

Vive les seins nus pour toutes et tous, vive Marianne, vive la République, vivante, enjouée et coquine. Et vive la France.

Nous gagnerons, car l'important c'est de gagner sinon personne ne participerait.

(applaudissements nourris et poilades émues)

dimanche 13 décembre 2015

Après la COP, on écope. C'est degré ou de force.

Grâce à Hollande, une fois de plus, on croirait que c'est vrai. Il est très fort dans les "discours au Bourget"...

Désolé de refroidir votre enthousiasme, j'aurais préféré me réjouir aussi. Mais mieux vaut refroidir que se chauffer pour rien.

Entre la mise en scène et le contenu réel des accords et surtout des désaccords, il y a un abîme. 


Les discours, c'est on veut 1,5 degré maximum.
Les financements, c'est pour 3 degrés minimum.

Élysée – Présidence de la République française

Retrouvez l'intervention du président François Hollande la clôture de la ‪#‎COP21‬

Commentaires
Philippe Dohy
Écrire un commentaire...

samedi 12 décembre 2015

COP 21 - Un petit pas pour l'homme, un grand pet pour l'humanité.

Amerique___Lune.jpeg

© photo http://www.1001-votes.com/f/fond-decran-0255.html

INFOS - L'accord de la COP 21 dit "Il faut ne pas dépasser les 1,5°". Mais sans se donner suffisamment de moyens pour y parvenir ce qui, selon les experts du climat, nous met sur une trajectoire de + 3°.

C'est dommage que cet "Accord Universel de Paris" n'ajoute pas "Il faut qu'il n'y ait plus de guerres ni de maladies ni d'affamés", et on en reparlera au plus tard dans dix ans.

vendredi 11 décembre 2015

Une interview du Premier ministre par Augustin Trapenard sur France Inter un matin.


Augustin Trapenard : Monsieur le Premier ministre, aimez-vous la Culture ? Je veux dire, aimez-vous le Cinéma, aimez-vous le Théâtre et la Musique ?

Manuel Valls : Je

Augustin Trapenard : Mais aimez-vous la Littérature, aimez-vous la Sculpture, la Peinture ?

Manuel Valls : J'ai toujours

Augustin Trapenard : Et aimez-vous le Livre ? aimez-vous le CD ? aimez-vous les Poteries de la Loire ? Et la Télévision de la Culture, l'aimez-vous, monsieur le Premier ministre ? Et mes cuisses, vous les trouvez comment, mes cuisses ?

Manuel Valls : J'aime la France, monsieur. J'aime mon pays. Et quand on aime mon pays qui est la France, on n'aime pas les cuistres, mais oui, on aime les cuisses, toutes les cuisses. Je l'ai déjà dit chez vos consoeurs de France Cul, Augustin, pardon, monsieur, j'aime les cuisses de toute la Culture. J'aime les cuisses du Cinéma. J'aime les cuisses du Théâtre. J'aime les cuisses de la Musique. J'aime les cuisses de la Littérature. Peut-on être français sans aimer aussi la France des cuisses, monsieur ? J'aime mon pays de cuisses. Donc j'aime aussi les cuisses de la Sculpture. J'aime les cuisses de la Peinture. Et j'aime aussi les cuisses du ministère, les cuisses socialistes, celles de gauche et celles de droite. J'aime les cuisses de Marianne, monsieur Trapenard, tout simplement.

Augustin Trapenard : Alors, monsieur le Premier ministre, à quand des cuisses culturelles de Marianne sur les timbres-poste ?

Manuel Valls : Je vous écoute et je vous entends. C'est une merveilleuse idée. Et comme vous le savez et que je l'ai dit à vos consoeurs de France Cul, moi, je ne suis pas président, mais je suis un manuel !

(ils rient)

4 SCENARIOS POSSIBLES DE SORTIE DE CRISE CAR, QUAND MÊME, 6 ANS DE FRONT NAZIONAL, CE SERAIT TROP DUR.

Philippe Dohy a partagé sa photo.
23 h
Photo de Philippe Dohy.
Philippe Dohy à Voter Jean Pierre Masseret
23 hParis

SCENARIOS POSSIBLES DE SORTIE DE CRISE CAR QUAND MÊME 6 ANS DE FRONT NAZIONAL, CE SERAIT TROP DUR.

1/ Demander au candidat de droite de se retirer. Après tout, les socialistes de droite ont expulsé la gauche de deux Nouvelles Régions Décidées par le Chef Pour Remettre la France en Ordre.

2/ Mettre soudainement fin à l'arrogance des trois chefs parisiens - de leur propre chef, un exploit, buzzer ceci, merci pour eux - et obtenir miraculeusement, merci Sainte Geneviève, qu'ils cessent leur torpillage de la liste de M. Masseret, leurs menaces, manipulations, radiations, chantages et autres magouilles si fréquentes au Front Nazional.

Offrir ainsi un espace serein et non acculé si révoltant à M. Masseret et ses colistiers. Reconnaître leur courage de petits pots de terre régionaux contre les empotés de fer et si sourds. (Les ordres menaçants et durs bloquent en effet le fonctionnement du cerveau préfrontal, siège de la pensée humaine.)

Laisser ainsi M. Masseret pouvoir faire preuve de panache, et non de servile soumission craintive, en se désistant ou en ne déposant pas les bulletins de vote de sa liste dans les bureaux.

Nommer M. Masseret ministre de la Résistance aux Pyromanes.

3/ Profiter de l'Etat d'Urgence pour prévenir les menaces sur le front de l'Est que ferait peser l'élection d'un président régional nazional qui exciterait davantage les haines internationales et les réactions dès lors encore plus violentes. Dès lors arrêter toute la liste nazionale et l'expédier à Quantanamo pour apprendre la culture arabe qui y reste fort représentée en tout état de pas droit.

4/ Organiser la migration des Français Estiens vers l'Allemagne, le Luxembourg, la Belgique et la Suède, et arrêter de ne pas rire.

© photo Miss Duchmoll Isabella Mariana



mardi 8 décembre 2015

Que faire quand M. Valls passe à la télé ?


1. Sortez le fromage et le beurre du frigo et laissez-les à température ambiante pendant au moins 2 h. Ils deviendront mous et tendres, ce qui permettra d’avoir une texture lisse quand vous mélangerez les ingrédients. Si le fromage est trop froid, il fera des grumeaux. Pour être sûr qu’il a la bonne texture, vérifiez qu’il s’étale facilement avec une spatule. 2. Écrasez vos biscuits. 3. Mélangez-les au beurre ramolli. 4. Étalez-les au fond de votre plat passant au four. Mettez de côté. 5. Mélangez tous les autres ingrédients dans un bol, sauf le jus de citron. 


recette pour un cheesecake facile et rapide


6. Ajoutez le jus de citron. Utilisez un mixeur plongeant, à basse vitesse, pendant deux minutes. La deuxième étape importante de cette recette est d’ajouter le jus de citron jaune ou vert au dernier moment. Le jus de citron va durcir le mélange presque instantanément. 7. Disposez le mélange sur le biscuit. 8. Mettez au frigo pendant 1h30. 9. Servez frais. Résultat Et voilà, vous avez réalisé un délicieux cheesecake en 5 min et sans four :-) 


ccheesecakes avec des fraises à personnaliser



Le secret de cette recette réside dans le fait de sortir  le fromage et le beurre longtemps à l’avance pour qu’ils soient bien tendres et mous. Vous pouvez ajouter des fraises, avec ou sans sucre glace. Coupez quelques fraises. Placez-les dans un sac de congélation et tapez le sac doucement contre le plan de travail pour que les fraises libèrent leur jus. Ajoutez un peu d’extrait de vanille, quelques fraises… que vous disposerez sur le cheesecake. 


Source : Comment-Economiser.fr | http://www.comment-economiser.fr/recette-cheesecake-rapide-sans-four.html




lundi 7 décembre 2015

Comment avoir une grosse tête ?

Le 7 déc. 2015 à 13:00, site Docteur Duchmoll
<questions@docteurduchmoll.com> a écrit :

Nom : bah cellou cellou ba abobo abi
Email : ...@gmail.com

Ma tête est petite comment faire grossir ma tête ?


Amoco-19780300-02.jpg


Merci pour votre excellente question, cher bah cellou cellou ba abobo abi, qui nous parvient on ne peut plus à point à qui veut l’entendre car les sourds ont une certaine tendance à se multiplier chez ceux qui prennent leurs fantasmes pour la réalité.

Pour prendre la grosse tête, c’est facile, il vous suffit de vous inscrire au PSD, le Parti Socialiste de Droite français, fondé subrepticement par M. François Hollande lors de l’été 2012 et bien consolidé par la suite, particulièrement par les Ministres Longues Langues de Bois, vous entendez bien qui je veux dire.

Ensuite, vous participez à diverses élections, vous les perdez, et vous dites « Puisque nous avons perdu une bataille et que nous pensons à l’avenir, nous quittons immédiatement la guerre et nous nous retirons sur l’île de Ré ou Fat ou Sol ou Là ou Sissi ou Dodo ». De ceux qui prennent l’air, on connaît la chanson.

Car nous sommes des gens formidables qui préférons prendre de hautes positions morales dignes de nos grosses têtes en ne nous mêlant plus aux assemblées régionales, nous laissons cela à la droite, bouh, nous ne nous salirons pas les mains dans ce cambouis de la marée noire, nous.

Tant pis pour les petites têtes de gauche qui n’auront plus la moindre voix d’élu pour faire entendre leur parole que de toute façon personne n’écoutera pas plus que par le passé, ou bientôt passé moi-même, dans ces grosses assemblées faites pour les grosses têtes, les petites têtes n’ont qu’à grandir.

Autrement dit, soyons clairs, nous, c’est Chef ou rien, c’est bien la preuve que nous sommes des Têtes, des vraies têtes, vraies de vraies sans oreilles, car on voudrait pas qu’on nous les tire, hahaha.

p/o le Docteur Duchmoll en voyage

Signé
le Capitaine
Moa Président de
l’Ame au coq a dit ce
https://fr.wikipedia.org/wiki/Naufrage_de_l%27Amoco_Cadiz

Que choisir, qui choisir ?

La gauche devrait avoir des élus dans toutes les régions donc se maintenir partout.

Le contraire désespérerait les derniers électeurs de gauche qui n'auraient là une assemblée uniquement de droite et d'extrême-droite, et plus aucune voix pour se faire entendre.

Imaginez que pour eux ce serait comme si cela se passait au niveau national, s'il n'y avait plus un seul député de gauche à l'Assemblée.

Les régions nouvelles sont beaucoup plus fortes, il vaut mieux déjà y raisonner autrement que du temps des départementales.

Une posture morale donnerait davantage de pouvoir à toute la droite sans pour autant excuser les nombreuses fautes économiques de Manuel Valls.

jeudi 26 novembre 2015

les drapeaux


AU PALAIS

- C'est quoi, le problème ? Il y a des milliers de gens qui veulent arborer un drapeau, et ils ne peuvent pas en acheter ?!

- On a été pris de court, monsieur le président, on pouvait pas savoir.

- La politique c'est faire ce qu'on ne peut pas savoir quand on ne le sait pas.

- Oui, président.

- C'est le béaba !

- Oui, monsieur.

- On a combien de chômeurs ?

- Des millions.

- Et il nous faut combien de drapeaux ?

- Nous, on a ce qu'il faut !

- Evidemment, 'bécile ! Je parle des gens ! Des gens qui ont du coeur, et qui veulent en faire des couleurs !!

- Des millions.

- Voilà...

- Des millions de chômeurs, des millions de drapeaux...

- Génial, président ! Un chômeur, un drapeau.

- C'est bon, ça ! Ça claque.

- ...

- Au vent...

- ... le chômage...

- Excusez-moi, mais c'est pas sûr que tous les chômeurs savent coudre.

- Hum...

- Ni qu'ils savent où trouver du tissu.

- C'est pas faux...

- C'est vrai. Ils vont le trouver où, le tissu ?

- En Chine !

- Excellent ! Très bien ! Tant pis pour les chômeurs, ils n'avaient qu'à savoir coudre ! Faites-les fabriquer en Chine. Il nous reste une semaine.


Marie_Lisel__Jacques_Carelman.jpg


EN CHINE

- Pas possible ! On a déjà les drapeaux russes, ukrainiens, irakiens, égyptiens, palestiniens, israëliens, et même taïwanais.

- Taïwanais Made in China, hahahaha !

- Hahahahaha !

- Qu'est-ce qu'on fait avec les Français ?

- On dit oui, mais on sous-traite.

- Où ça ?

- Qui a besoin d'argent d'urgence ?

- Tout le monde.

- Mais plus que tout le monde ?

- Eh bien... non ?!!

- Si !

CHEZ DAESH

- Ô Grand Calife, on a une commande des Chinois pour cent mille drapeaux français. On prend ?

- On prend. L'argent n'a pas d'odeur, surtout quand il n'a plus l'odeur de l'or noir. Faites travailler les Françaises dessus. Ça leur fera des souvenirs...

AU PALAIS

- C'est bon, monsieur le président. Les Chinois se démènent, nous aurons les drapeaux pour le jeudi 26 novembre. Juste la veille, mais on peut prévenir les gens.

- C'est bien, bravo. Encore un coup qui va montrer notre force à Daesh, et que le peuple est derrière nous pour les écraser ! Oui, parfaitement, les écraser.

- Monsieur le président, avec tout mon respect, vous...

- Oui ?

- Vous êtes tellement beau, quand vous dites cela !! Si vous aviez un sein, vous seriez Marianne !


© photo/dessin Marie_Lisel__Jacques_Carelman_

dimanche 15 novembre 2015

Si tu veux la paix, prépare la paix.


Il serait temps de changer de paradigme.


samedi 7 novembre 2015

Comment Marisol lutte-t-elle pour l'égalité sexuelle ?

Grâce à son bon esprit républicain, "C'est pareil pour tout le monde", Marisol Touraine, ministre de la Santé, a décidé d'une nouvelle disposition pour les donneurs de sang.

Désormais, les hétérosexuels aussi devront ne pas avoir de rapports sexuels pendant plus d'un an pour pouvoir donner leur sang.

Cela permettra à tout un chacun chacune d'avoir une excuse bien plus noble que la migraine des séries télévisées suisses.

Pas ce soir, chéri, chérie, ni même les prochains 364 soirs car je vais donner mon sang pour la France.

Ainsi, ce privilège de servir une noble cause sans se faire çier au lit ne sera plus réservé aux homosexuels.

De plus, cela simplifie aussi la vie de celles et ceux qui, après un an sans sexe, ne se rappellent plus vraiment leur orientation sexuelle mais aussi la vie des bi à cheval sur la frontière.


parachute_nuage.jpg


© photo Bozena Lukasik

mercredi 4 novembre 2015

Qu'est-ce que Lovebook ?

Lovebook est dans son ultime phase de préparation, pour un lancement imminent. C'est le successeur annoncé de Facebook.

Grâce à Facebook et ses "likes", beaucoup d'internautes ont été décérébrés et sont désormais incapables de former une phrase, le like ayant remplacé toute envie de faire l'effort (!) d'écrire un commentaire personnel. Plus besoin de penser, il suffit de liker.

Je like donc j'existe.

Avec Lovebook, ce sera encore plus simple. Plus besoin d'une once de cortex, le cerveau reptilien suffira amplement. Il sera impossible de laisser un commentaire, tous les champs ou fenêtres pour ce faire ayant disparu. Sous chaque publication, il n'y aura plus que 4 boutons (le maximum neuronal optimal en l'espèce) :

  • I love you.
  • Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?
  • Oui.
  • Une autre fois peut-être.

Rachel___22de_la_baise_22.jpg

LOVEBOOK, SIMPLE COMME UN COEUR, SAIN COMME UN SEIN.

© photo Friends sur Netflix

mercredi 28 octobre 2015

Qu'est-ce qui est le plus cruel ?


La nature ?

Keely_Hazell_imgur_files.jpg


Ou la culture ?

646698417.jpg


© photo Imgur Files & rennes-alma.fr

samedi 24 octobre 2015

PUBLICITÉ

lit_rouge.jpg

Compte-tenu de la raréfaction accélérée du thon rouge,
nous ouvrons dès aujourd'hui meetic-thonsrouges.com

© photo Chablis

lundi 19 octobre 2015

Qu'est-ce que la vie de poète ?

azerty.jpg

© Image Patrick Bories

jeudi 15 octobre 2015

la joie du concombre masqué

provadoppialingua.indd

Quand le concombre manoeuvre dans l'ombre,
c'est le triomphe du cucurbitacé.

© dessin d'Alberto Valgimigli
& texte bilingue de Fabio Chinca
& texte supplémentaire du Dr Duchmoll

l'AMI

Sono_Arrivati_.jpg

l'Arbre Monétaire International

© dessin d'Alberto Valgimigli
& texte bilingue de Fabio Chinca
& texte supplémentaire du Dr Duchmoll

camera della camera

Lozza_.jpg

© dessin d'Alberto Valgimigli
& texte bilingue de Fabio Chinca
& texte supplémentaire du Dr Duchmoll

toujours à propos de l'affaire DSK ; bhou...!

j'ai pensé à toi

Sans_titre-5.png

© dessin d'Alberto Valgimigli
& texte bilingue de Fabio Chinca
& texte supplémentaire du Dr Duchmoll

dimanche 11 octobre 2015

QUI EST L'ENNEMI ?

(Question posée, à tous ses étudiants, par le "MOOC CSFRS Questions Stratégiques")

chat_fusee.jpg

QUI EST L'ENNEMI, selon vous ?

Réponse du Docteur Duchmoll :

L'ENNEMI, C'EST LA VICTOIRE.

La femme n'existe pas (Lacan). L'homme n'existe pas (Femen). L'ennemi n'existe pas (Duchmoll) ;-) Femme, homme, ennemi sont d'abord des concepts, élaborés à partir de quelques éléments, que l'on essaie de remplir avec des gens ; et que l'on surcharge d'éléments supplémentaires. Exemple : anatomie -> femme -> poupées + prince charmant waiting + enfants + cuisine + mode + soldes…

RECIPROCITE. Il n'y a pas d'ennemi. Il n'y a que des ennemis. Liés, reliés, unis par une fonction : la fonction de l'inimitié. Car si A est l'ennemi de B, B est l'ennemi de A. En règle générale, sauf pour quelques sages de la gifle retenue comme Gandhi ou Jésus.

RELATIVITE. Cette fonction de l'inimitié a des degrés divers selon l'objet convoité ou possédé par les ennemis, et relativement à la valeur qu'ils lui accordent. Cet objet disputé peut être matériel (argent, bien, territoire…) ou spirituel (idéologie, religion…) ou humain (conjoint, peuple…) ou de toute autre nature susceptible de provoquer l'envie, la jalousie, la violence (demandez à Caïn).

PERMUTABILITE. L'inimitié peut se transformer soudainement en amitié (ou au moins en "alliance objective"), et inversement ("Seigneur protège-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge…"). De plus, les deux fonctions peuvent coexister en même temps pour les mêmes groupes. (On ne vend pas de bateaux aux Russes méchants avec l'Ukraine mais on leur achète toujours du gaz - qui transite, entre autres, par l'Ukraine.)

INTIMITE. L'inimitié est un lien mortifère curieux. Les ennemis se connaissent entre eux mieux que personne. Les vendettas sont la meilleure source de connaissance des arbres généalogiques. Un bon ennemi tue le temps et l'occupe. Demandez aux hooligans et aux gangs. Ou à quelques politiciens. Ou à des voisins d'immeuble.

UNITE. L'inimitié est l'un des meilleurs moyens politiques pour ne pas résoudre des problèmes sérieux. "La guerre n'est que le prolongement de la politique par d'autres moyens". Sauf que Clausewitz pensait à la politique extérieure alors qu'il s'agit surtout de politique intérieure… "Dans ces moments tragiques, la patrie doit taire ses divisions et se rassembler, blablablabla." Grâce à la lutte contre les méchants étrangers, le peuple continuera de se sacrifier, et même se sacrifiera davantage. Glorieux héros, voilà ta médaille bien méritée, pour le pain et le toit, ta famille repassera demain. Ça ne fonctionne pas toujours, demandez à Recep Tayyip Erdoğan.

PROFITABILITE. Il n'y a pas d'ennemi mais des ennemis. Tous deux achèteront des armes pour bien se mesurer la testostérone, avec de la sueur, du sang et des larmes. Très puissante, l'arme des larmes. Ils se détruiront mutuellement. Après, il faudra reconstruire (et se réarmer). Profit de la vente d'armes, de la revente d'armes et de la reconstruction. Voir Irak, Afghanistan, Israël... (le tout fort bien détaillé par Naomi Klein dans "La Stratégie du Choc, ou la montée du capitalisme du désastre" - Actes Sud). On ne fait pas des armes pour faire la guerre mais des guerres pour vendre des armes (voir le film de Michael Moore, "Fahrenheit 9/11").

RESUME. La plupart des analyses stratégiques et géopolitiques actuelles, souvent brillantes, sont faussées car elles sont conduites avec un concept qui n'est plus pertinent et qui a en quelque sorte, fait son temps. Dès lors, leurs conclusions ou recommandations ne peuvent qu'ajouter à la souffrance du monde. Il est temps de repenser ce concept vidé de son sens. Il n'y a pas d'ennemi, il n'y a que des couples d'ennemis bancaux et de l'inimitié très bankable.

REFLEXIVITE. Mais quelles sont donc les sources de l'inimitié ? L'une d'elles ne serait-elle pas "La Victoire" ? Pourquoi et pour qui, sommes-nous formatés dès l'enfance à gagner, toujours gagner, toujours être le champion, le premier, le meilleur ? Si l'on nous apprenait à savoir perdre, n'y gagnerions-nous pas davantage ? ;-)

AUTREMENT DIT...

La cause de l'ennemi, c'est la victoire.
La cause de la fraternité, c'est le partage.

© photo Chablis

vendredi 9 octobre 2015

Moins de faces de books, moins de piles de livres.

6. Vous allez retrouver le sentiment d'avoir réalisé quelque chose.

La particularité principale de Facebook est que l'on ne "termine" jamais rien sur Facebook. Par conséquent, on a toujours l'impression de devoir en faire plus, en voir plus, et communiquer plus. Gérer ce sentiment de « je ne terminerai jamais » à longueur de journée est réellement épuisant — aussi bien sur le plan émotionnel que le plan mental. Remédier à ce problème est simple : essayer de compléter une activité, en dehors de Facebook.

Voici quelques exemples : Vous pouvez terminer un livre. Vous pouvez terminer de planter des légumes dans un potager. Vous pouvez aussi terminer la vaisselle, tout simplement. En fait, pratiquement toutes les tâches du monde réel ont une finalité. Et, en tant qu'humains, accomplir une tâche jusqu'à sa fin est gratifiant. Ne vous privez plus de ce sentiment : décrochez de Facebook et terminez quelque chose.

7. Vous n'aurez plus à vous soucier des « traqueurs ».

Pratiquement toutes les utilisateurs Facebook en ont un : le traqueur, cet admirateur obsessionnel qui suit toutes vos publications. Si vous ne faites pas attention à vos paramétrages de confidentialité, n'importe qui peut regarder vos photos, vos statuts, etc. Et, croyez-nous, il y en a qui ne se gênent pas ! Des personnes bizarres prennent un vilain plaisir à regarder les photos de celle/celui pour qui elles ont le béguin.

Des personnes avec qui vous n'êtes pas amis (et avec qui vous ne voulez pas être amis) ont peut-être accès à plein de contenu que vous pensiez être protégé. De plus, même si vous n'êtes pas « amis » sur Facebook avec votre traqueur, elle/il peut quand même voir qui sont vos amis. Et, si vos amis sont moins regardants concernant leur vie privée, ils peuvent innocemment publier qu'ils vont au restaurant avec vous ce soir. Et aussi simplement que ça, votre traqueur sait où vous trouver ! Effrayant, non ? Si vous quittiez Facebook, vous seriez complètement protégé de ce type d'individu.​

jeudi 8 octobre 2015

10 raisons pour moins facebooker

8. Vous allez vous sentir mieux dans votre peau.

Une étude réalisée à ce sujet a conclu sans l'ombre d'un doute que Facebook donne une mauvaise estime de soi. Plusieurs explications ont été avancées pour expliquer ce phénomène. Quand on publie un contenu et qu'aucun de nos « amis » ne clique sur « J'aime, » on peut ressentir ça comme un rejet. Ou quand on publie une photo de soi et que personne ne nous félicite sur notre apparence, on peut se sentir laid.

De plus, sur Facebook, c'est comme si le monde entier était plus heureux que nous, était plus beau que nous, avait plus de réussites que nous, avait de meilleures relations personnelles que nous, etc. Du coup, comment ne pas sentir de l'infériorité (voire de la dépression) dans ce fonctionnement ? La réponse est simple : il faut décrocher de Facebook :-)

9. Vous allez apprécier davantage les choses que vous possédez.

En 2013, des chercheurs allemands ont mené une étude sur ce que ressentent les utilisateurs Facebook. Le résultat ? Ils ont conclu que les personnes qui utilisent Facebook ressentent de la jalousie et de l'envie par rapport à ce que possèdent leurs « amis » Facebook. Il peut s'agir de connaissances qui publient du contenu pour s'afficher avec leur nouveau téléphone, leur nouvelle maison, ou d'autres biens matériels.

D'autres personnes peuvent devenir jalouses quand elles voient leurs « amis » dans des relations heureuses — peu importe qu'il s'agisse d'une relation de couple ou de famille. Quelque part, Facebook est l'endroit idéal pour afficher ce que l'on possède. Par conséquent, c'est aussi un endroit où l'on constate tout ce que l'on ne possède pas. Alors, pourquoi se soumettre à ce genre d'épreuve ?

10. Vous allez comprendre que pour Facebook, vous n'êtes qu'un revenu publicitaire.

Bien entendu, il y a des personnes sur Facebook qui s'intéressent véritablement à vous. Cependant, Facebook se fiche totalement de qui vous êtes. Pour Mark Zuckerberg, vous n'êtes qu'une petite donnée parmi 1 milliard d'autres. Vous faites partie d'une base de données gigantesque. Pour Facebook, vous êtes sur leur site pour être exploité : pour visualiser des publicités, dépenser de l'argent sur des jeux Facebook, et enrichir le site.

Voilà les seuls critères de votre existence qui intéressent Facebook. Vous resteriez dans une relation avec quelqu'un qui vous traite de la sorte ? Alors, pourquoi maintenir cette relation avec Facebook ?

Source : Comment-Economiser.fr | http://www.comment-economiser.fr/raisons-arreter-facebook.html

dimanche 4 octobre 2015

Qu'est-ce que l'âge de pierre ?

Capture_d_ecran_2014-08-18_a_20.04.16.png

Capture_d_ecran_2014-08-18_a_20.04.16.png

Entraînement de rugby dans les quartiers pauvres.

Qu'est-ce que la Théorie du Complot ?

C'est Volkswagen qui a réchauffé le fond de l'air frais pour qu'il y ait des ouragans qui détruisent tous les logiciels menteurs qui étaient sur ses voitures, et la Côte d'Azur est la zone la plus dense du monde en golfes, en golfs et en goals, c'est bien connu. La décadence gagne du terrain par la mer ! C'est le yacht qui cache le crash de Monaco !

7047543.jpg

Réponse de la gendarmarie locale : "No comment"...

© photo JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP / franceinfo.fr

NB - Ce blog reste le dernier média indépendant qui continuera à dire toute la vérité sur Volkswagen car nous n'avons, nous, reçu aucune commande publicitaire. Comme c'est étrange, alors qu'une publicité par jour pour les voitures ne coûte ici que 9.999 € / par jour… On croit nous asphyxier en nous assèchant ? Hahahaha !

samedi 3 octobre 2015

Comment concilier une grande richesse matérielle avec une grande misère spirituelle ?

150806_POL_TrumpThinking.jpg.CROP.promo-xlarge2.jpg

© Photo by Mandel Ngan/AFP/Getty Images sur slat.fr

Discours sur la grande réforme de la Bibliothèque Nationale de France.

Grand discours de notre ex futur président privatisable.

CW_ZUBRO_996salle_ovale.JPG

Chaires concitoïennes, chers conssitoiiens,

Vous le savé, la kuluture è 1 de mé priorités, alor pour la sauvé et ne pa la voir fouire à les trangers et maime quelle soit esspulsée par mon terrrrrible ministr de li dentité frensaise, il fo fair des zéconomies, partou il fo fair des zéconomie, cé come ssa depoui ke lé chinois mange tou maim lé peti zenfants. Vou lé vous ke vos petits zenfen soien manger ? NON, alaur il fo sauvé la kulute, é jé du prendre dé décizion dificillles pour sové la grande bibli.... etc.

Suit o koupes budgéterres séverres mé nécessssair au bien supérieur de léconomie, pardon de lzécoonomie du paysss, la grande bi bli o tek na ssio putin ke cé long com nom pourkwa vous ne lavé pas réduit dans son nom ossi monsssieu le ministr de la kuleture ? na ssion na le de france évidemmen de franss cé pa la chine ici !! é grande !! on le voit bien kelle é grande avec ce mégalo de miterand !! enfin... é é, mégalo ! et les horérrres vont changer dé demain.

Néyez pas peur ! néyez pas peure (pourkwa il faut répété ?! les conssitoïennes ne sont pas des cons, quen même, vous zêtes sure que vou zavez relu ce discour pas tré court dailleur mossieu le ministreu de la kulte ?!) elle sera encor ou verte ou rose cé koi ça band de nulls ! pourqwa vou parlé des ssocialistes ici ?!! je vé finir par lézékrir mwa maime et tous vous virés !!) ça sera ouverte (et pas rose !!) aux ssavants important pour la réputassion de la france (putin, vou vous répété !!).

Voissi les nouvozoraires, aurevoir, et merci, vive la recherche, la France (pourqwa vous mété une majus cule toutàkou ?!! putin !! nimporte kwa), vivent les savants et vite la france (aucune logique, les mecs !!). Votre préssident (vous zauriez pu ajouté en haussse dans lé sondages à 3 millions d'euros !!). Putin ! ça va changé !!

(applaudissements nourris et distribution aux journalistes des horaires imprimés par la BNF)

Suite aux coupes budgétaires sévères mais nécessaires au bien économique supérieur du pays, et pour préserver le patrimoine national et éviter sa délocalisation en Chine, la Bibliothèque Nationale de France (BNF) restera, par ordre du président de la République en personne en hausse dans les sondages, ouverte aux chercheurs, de toutes les nationalités, sauf chinoise, ouverte tous les jours de 7h à 7h30, du mardi au mercredi, la première semaine de chaque trimestre (hors vacances scolaires, dans ce cas, c'est foutu).

© photo Zubro/commons.wikimedia.org

mardi 29 septembre 2015

Au bon coin

L__erreur_est__2_.jpg

L__erreur_est__2_.jpg

L'erreur est humaine, alors les canards
ont pas le droit de se tromper !

© Katia Brizard, dessin & texte.

carnet de voyage intérieur

SONY DSC

Automne
2010, 150 x 197 cm
pigment et médium acrylique sur toile

©lic www.helenejacqz.com

Hélène Jacqz
Peintures récentes et papiers

vendredi 25 septembre 2015

Flash


Des Français ont été arrêtés à la frontière allemande. Ils s'étaient mêlés à un groupe de migrants syriens fuyant la France.


l'objet de la politique



original.83628.jpg



© via @rrêt sur images

mercredi 23 septembre 2015

Mais qui êtes-vous ?

lundi 14 septembre 2015

Que pensez-vous de vous ?


Evidemment, j'ai eu des problèmes comme tout le monde,

mais personne ne s'en serait sorti aussi bien que moi avec moi.


dimanche 13 septembre 2015

lettre de Groucho Marx à Woody Allen



Groucho_Marx_-_portrait

"Et pour l’amour de Dieu, cesse d’avoir de la réussite, ça me met hors de moi."

Groucho Marx (2 octobre 1890 – 19 août 1977), père de la comédie burlesque et acteur fétiche d’Hollywood, se lie d’amitié avec Woody  
Allen en 1961. Une longue correspondance  toutefois, fut interrompue brusquement pour les raisons hilarantes qu’il expose dans la présente lettre.                                      Le 22 mars 1967.

Cher WW,

Goodie Ace a dit à quelques uns de mes amis au chômage que tu étais déçu ou ennuyé ou heureux ou ivre car je n’avais pas répondu à la lettre que tu m’avais écrite il y a quelques années.

Tu sais fort bien qu’il n’y pas d’argent à gagner en répondant aux courriers – à moins qu’il ne s’agisse de lettres de crédits envoyées par la Suisse ou la mafia.

Je t’écris à contrecœur, car je sais que tu fais une demi-douzaine de choses simultanément – cinq d’entre elles d’ordre sexuel. Je ne sais pas où tu trouves le temps de correspondre.

Ta pièce, je pense, sera toujours à l’affiche lors de mon arrivée à New York, la première ou seconde semaine d’avril.

Cela doit être terriblement embêtant pour les critiques qui, si je me souviens bien, prédisaient qu’elle ne serait pas prolongée car elle était trop drôle. Puisqu’elle se joue encore, ils doivent être d’autant plus ennuyés.

La même chose s’est produite pour la pièce de mon fils qu’il avait mise en scène en collaboration avec Bob Fisher. Morale de l’histoire : n’écris pas de comédie qui fasse rire le public.

Ce problème des critiques est un sujet de discussion depuis que j’ai fait ma Bar Mitzvah, il y a quasiment 100 ans. Je n’ai jamais dit cela à personne, mais j’ai reçu deux présents lorsque je suis sorti de l’enfance pour me diriger vers ce que j’imagine aujourd’hui être la maturité.

Un oncle, qui était à l’époque dans la finance, m’a offert une paire de longues chaussettes noires, et une tante, qui tentait de faire de moi quelqu’un, m’offrit une montre en argent.

Trois jours après avoir reçu ces cadeaux, la montre s’est évaporée. La cause de cette disparition était que mon frère Chico n’était pas un aussi bon joueur de billard qu’il n’aimait le croire. Il l’a mis au clou chez un prêteur sur gage au croisement de la 89e rue et le Troisième Avenue.

Un jour, alors que je vagabondais sans but précis, je la découvris à la fenêtre du magasin.  Sans mes initiales gravées au dos, je ne l’aurais jamais reconnue, le soleil l’avait terni à tel point qu’elle était noire charbon.

Les chaussettes, que j’ai gardé aux pieds une semaine entière sans jamais les laver, étaient à présent d’un vert bigarré. Voilà l’intégralité de ma récompense pour 13 années de survie.

Voilà, en bref, la raison pour laquelle je ne t’ai pas écrit depuis un bout de temps. Je porte toujours les chaussettes – ce ne sont plus des chaussettes désormais, elles font partie intégrante de mes jambes.

Tu m’écrivais que tu devais venir ici en Février, et dans une frénétique excitation, j’ai acheté tellement de charcuterie que, si je l’avais conservé en petites coupures plutôt qu’en petites tranches, cela aurait réglé mes contributions au Fonds Social Juif Unifié pour 1967 et 68.

Je pense que je descendrais à l’hôtel St Régis à New York.

Et pour l’amour de Dieu, cesse d’avoir de la réussite, ça me met hors de moi.

Mes vœux à toi et ton ami minuscule, little Dickie.

Groucho

NDLR - A dick is a zob. A dickie is an hobbit.

© http://www.deslettres.fr/lettre-de-groucho-marx-woody-allen

mardi 8 septembre 2015

démonstration du mammouth futé

025medias.lepost.fr.jpg

Si le réchauffement climatique existait,
l'effet de serre aurait un effet de couveuse,
et tous les oeufs durs seraient des poussins.

CQFD

© photo medias.lepost.fr

lundi 7 septembre 2015

accueil sélectif des migrants

chameaux.jpg

© photo Chablis

démonstration du mammouth futé

025medias.lepost.fr.jpg

Si le réchauffement climatique existait vraiment, l'air trop chaud ferait éclater les ballons de foot ou de rugby. Il serait impossible de jouer, et à la France de gagner. CQFD.

© photo medias.lepost.fr

jeudi 3 septembre 2015

Les USA, le Canada, Israël, le Brésil, la Chine, le Japon et la Russie se mobilisent pour les enfants de l'Exode.



"Tous les petits garçons recevront ce joli jouet.", déclare le porte-parole unique du FMI, de l'UNESCO, de l'ONU et de l'UNICEF qui vont aider aussi.


enfant-conduisant-le-tracteur-de-jouet-33172811-2.jpg


© http://thumbs.dreamstime.com/z/enfant-conduisant-le-tracteur-de-jouet-33172811.jpg

mardi 1 septembre 2015

démonstration du mammouth futé

025medias.lepost.fr.jpg

Si le réchauffement climatique existait vraiment, je n'aurais pas besoin de faire de régime, je fondrais naturellement et je serais mince comme Twiggy, hi, hi. CQFD.

© photo medias.lepost.fr

Twiggy, de son vrai nom Lesley Hornby, est née le 19 septembre 1949, dans la banlieue de Londres, capitale européenne très connue. Elle est la fille du fameux William Norman Hornby, maître menuisier, et de Lydia Helen Reeman, célèbre ouvrière dans une imprimerie et caissière de supermarché. La star des imprésarios, Nigel Daves remarque Twiggy Lawson en 1966. Elle travaille déjà dans un salon de coiffure très réputé, où elle le shampouine avec sa célèbre dextérité et son fameux sourire. À 16 ans, elle pèse 41 kg pour un paquet de centimètres. En suivant le conseil de Nigel, la star des imprésarios, Twiggy choisit de prendre pour pseudonyme son surnom d'enfance, Twiggy (= brindille). Elle débarque à New York en mars 1967 et en avion classe mannequin. Twiggy devient rapidement très connue dans le monde de la mode car, à cette époque, la tendance était aux mannequins charnus. Celles-ci se faisaient dévorer par de riches cannibales internationaux. Mais Twiggy avait une apparence androgyne. Ce qui la sauva et la rendit très célèbre auprès des hommes excitables et végétariens, même peu connus. (D'après Wikipédia, la célèbre encycloline.)

question fatale

Le 30 août 2015 à 14:53,
site Docteur Duchmoll a écrit :

Nom : Ahmadou siradiou Barry
Email : ...@gmail.com

"que veux dire optimiste,fataliste."


Hello Ahmadou,

Très belle question.

Fataliste, c'est pour le passé, c'est ainsi, on ne peut plus rien y changer.

Optimiste, c'est pour l'avenir, ça ira mieux demain, il pleuvra plus ou il pleuvra moins.

Pessimiste, c'est pour le présent, tiens, je vais me recoucher en attendant demain, merci pour ce moment.

Votre dévoué,

Docteur Duchmoll

jeudi 27 août 2015

"Même l'auteur n'a pas pu lire ce qu'il écrivait."

81bKN2MuKTL.jpg "La maison d’édition Norstedts a tout fait pour éviter que des pages de Millénium 4 ne fuitent avant sa sortie officielle.

Aucune information n’a filtré sur le contenu du livre jusqu’au jour de sa sortie.

"Même l'auteur n'a pas pu lire ce qu'il écrivait. Des conditions strictes, qui ont augmenté le coût," a souligné la porte-parole de l’éditeur.

Mais la médiatisation de ces conditions de sécurité, savamment orchestrée, répond aussi aux exigences d’une vaste opération de communication, renforçant l’attente entourant cette sortie. Car les gens sont ardemment excités par les coffre-forts et les bunkers, c'est bien connu."

©lic > http://www.lemonde.fr/livres/article/2015/08/27/pourquoi-le-quatrieme-tome-de-millenium-fait-l-objet-d-appels-au-boycott_4738440_3260.html]

Millénium 4 ? Une question à onze millions €

Je ne l'ai pas encore lu.

Mais je ne suis plus pressé de le lire après avoir lu :

  • "Le retour réussi de la saga. La découverte d’une intrigue imprévisible, ici souvent haletante. " Le Monde.
  • "L’intrigue est plus ténue, les rebondissements plus prévisibles. Si vous pouvez lire cette critique aussi tôt, c’est aussi que la brique de 500 pages s’absorbe plus vite que celles de Larsson. Bémol, non des moindres, qui marque la différence." La Libre Belgique.

482 pages, 23 € . Paru ce matin. Premier tirage de 500.000 exemplaires => 500.000 x 23 = 11.500.000 € = 75.555.000 francs d'autrefois, juste pour avoir une idée (haletante).


81bKN2MuKTL.jpg


© Macha Séry, Le Monde > http://www.lemonde.fr/livres/articl...

© Alain Lorfèvre, La Libre Belgique > http://www.lalibre.be/culture/livre...

démonstration du mammouth futé

025medias.lepost.fr.jpg

Si le réchauffement climatique existait vraiment, il suffirait de lancer un oeuf frais en l'air pour qu'il retombe complètement dur. Essayez, vous verrez... ha, ha, ha, ha. CQFD.

© photo medias.lepost.fr

mardi 25 août 2015

Comment comprendre, vite et facilement, les crises financières ?

Pour ceux qui n'avaient pas compris en 2008 ni en 2010 ni encore en 2011, voici la réédition de ce papier où vous comprendrez comment de la fumée est transformée en milliards puis des milliards transformés en fumée.

Beaucoup de personnes se plaignent de ne pas comprendre ce qui se passe, pourquoi les bourses craquent, pourquoi des banques font faillite, pourquoi le capitalisme semble (semble) aller bien mal... C'est pourtant très simple...

Imaginez que, dans la vie quotidienne, certaines personnes aient le droit de tout payer avec des chèques TOTALEMENT GARANTIS PAR LES BANQUES. Vous allez au supermarché, vous payez avec un chèque. Tous les clients privilégiés aussi. Mais le patron ne dépose jamais les chèques. Quand il va acheter une voiture, il paie avec tous ces chèques. Ou bien il en fait un autre. Idem, le concessionnaire ne dépose jamais les chèques. Il les échange contre des appartements, par exemple.

Vous comprenez que, bien vite, tous ces chèques sont "en bois", et ne sont compensés par aucun dépôt, mais quelle belle vie ! Vous comprenez aussi que, les chèques étant illimités, et les biens limités, le prix de ceux-ci flambent ! Donc, les actions des entreprises qui produisent ces biens (ou services) flambent. Et tous les faiseurs de chèques et tous les actionnaires sont heureux.

Evidemment, tous ceux qui n'ont pas le droit de faire des chèques, les pauvres, et qui doivent payer au comptant ne sont pas contents, car les prix flambent pour eux aussi. Le prix du pain est multiplié par dix ? Le chèqueur signe, peu lui importe. Mais le payeur en espèces est au plus mal...

Puis, un jour, un frimeur, pour s'amuser avec des vrais sous et s'en mettre plein les poches, dépose un gros chèque à la banque. Catastrophe. Il n'y a pas autant d'argent sur le compte. Mais comme le chèque est garanti par la banque de l'émetteur, elle doit payer. La somme est tellement énorme que cela se sait rapidement. Scandale. Boule de neige.Tous ceux qui ont des chèques se réveillent, et vont les déposer en vitesse dans les banques. Qui croulent ainsi sous les chèques "en bois", et n'ont pas assez d'argent pour tout le monde. Et n'ont même plus assez d'argent pour les pauvres... Le commerce se porte mal, les bourses chutent gravement.

Mais comme elles avaient garanti tous les chèques, les banques font faillite. Et comme il n'y a plus assez d'argent, les Etats doivent en "injecter dans le système" et "racheter" tout ou partie des banques en crise (c'est-à-dire les nationaliser plus ou moins complètement).

Ici, notons d'ailleurs qu'il y a deux avis opposés. Si le Gouvernement est de droite, les médias disent que c'est courageux de sa part de nationaliser malgré sa doctrine de privatisation générale. Si le Gouvernement est de gauche, les médias dénoncent l'inconscience, la mauvaise gestion, l'ignorance crasse des lois du marché et autres méfaits économiques de sa part.

Au final, nombre de ceux qui ont fait des chèques en bois récupère pas mal de "vrai argent". Les plus riches se sont même bien enrichis en rachetant plein de banques ou d'entreprises jusqu'à 80% moins chers. Les entreprises, tout particulièrement, permettent de faire d'excellentes affaires, car elles sont toujours capables de fabriquer de bons produits ou services mais il faudra pouvoir attendre qu'elles retrouvent des clients... après la crise...

Quant aux classes moyennes mais les classes les plus pauvres aussi, elles vont payer davantage d'impôts, directs ou indirects, pour "rembourser" tout l'argent que les Gouvernements ont dû "injecter dans le système".

Conclusion : après une grave crise financière, les ultra-riches sont encore plus riches, les Etats et les classes moyennes sont sensiblement appauvris, et les ultra-pauvres sont encore plus pauvres.

Votre dévoué Docteur Duchmoll

A quelqu'un malheur est bon.


strategie_du_choc__Naomi_Klein.jpg


démonstration du mammouth futé

025medias.lepost.fr.jpg

Si le réchauffement climatique existait vraiment, il ferait bien trop chaud à Paris pour y tenir un sommet international, et celui-ci irait immédiatement s'installer au Pôle Nord. Ce ne sera pas pour cette année, hi, hi, hi... CQFD.

© photo medias.lepost.fr

démonstration du mammouth futé

025medias.lepost.fr.jpg

Comme tout le monde, je vois régulièrement des bonhommes de neige à la télé. Si le réchauffement climatique existait vraiment, c'est plutôt des glaces à la pistache, qu'on verrait ! Avec une petite cerise rouge dessus aussi, ha, ha, ha, ha. CQFD.

© photo medias.lepost.fr

mercredi 19 août 2015

Moi, président Duchmoll.


Pas de croissance sans confiance.
Pas de confiance sans justice.


JEagiWL.png


JEagiWL.png


© et pour mieux visualiser cette courbe intégralement, clic > http://www.francetvinfo.fr/economie...

+ "francetvinfo.fr/france : francois-hollande-promet-de-nouvelles-baisses-d-impots-si-la-croissance-s-amplifie-en-2016… Bien joué !"

NB La croissance a été nulle au deuxième trimestre. Zéro amplifié = zéro de chez zéro.

"Au deuxième trimestre, l’économie française a enregistré sa plus mauvaise performance de toute l’année écoulée. Nouveau coup de froid pour l’économie française. Au 
deuxième trimestre, le thermomètre de la croissance a affiché zéro, selon l’Insee. C’est pire que prévu." © et suite sur, clic > http://www.humanite.fr/sapin-mainti...

mardi 18 août 2015

Que faire de mieux à Paris ?

image005.png

Encore une femme génie.

Les encres noires de Xu Ying vibrent autour de ses personnages, des gueules tirées des romans de Dickens ou de la Chine ignorée.

Ses couleurs sont des jeunes filles aux grands yeux dont les frissons attirent les dieux de toutes les religions, et une Madone à l'enfant.

Cette exposition exceptionnelle déploie ses fastes dans une mairie déserte de Paris entre une machine à café et des gardiens blasés.

Vous ne regretteriez pas d'y aller, vite, pour pouvoir y revenir.

Dans les dix, voire cinq ans, Xu Ying entrera au MAM ou à Pompidou.

Chaque ligne de cette jeune artiste géniale est une ligne de vie.

Jusqu'au 24 août 2015.

Mairie du 10ème, Paris, Métro Château d'Eau ou Gare de l'Est.


image005.png

samedi 15 août 2015

Que dit la Vierge au Ciel ?


Diana-Morales-Lingerie-4.jpg


L'essentiel est invisible aux yeux.

En toi ne de Sein Playtex up et rit


© photo Diana Morales Lingerie

- page 5 de 38 -